EduBourseActualitésRoyal Canin - Résultat net part du groupe : +37,8 %

Royal Canin – Résultat net part du groupe : +37,8 %

en millions 1999 1998 Evolution
Euros FRF Euros FRF %
Chiffre d’affaires consolidé 356,6 2 339 336,0 2 204 +6,1
Résultat d’exploitation 54,0 354,4 40,1 263,3 +34,6
Résultat net part du groupe 25,5 167,3 18,5 121,3 +37,8

Activité : forte progression du nutritionnel haut de gamme
L’exercice 1999 se caractérise par la poursuite de la progression du nutritionnel qui représente désormais plus de 51% de l’activité totale du groupe, contre 47% l’année précédente.

Elle s’explique avant tout par le succès des gammes lancées en 1997 et 1998, ainsi que par le très bon accueil des nouveaux produits : Vet Size (aliments pour chiens spécifiquement conçus pour le circuit vétérinaire), Size Energy (pour les chiens actifs), et Feline Nutrition (nouvelle gamme nutritionnelle chats lancée en novembre 1999, en remplacement de RCFI).

Cette croissance est particulièrement sensible en ce qui concerne le chat qui progresse de 43%.

Cette progression confirme l’adhésion des consommateurs au concept nutritionnel haut de gamme, cœur de la stratégie du groupe depuis 1997. La marque Royal Canin conforte ainsi sa position de leader européen des aliments secs pour chiens, et sa réussite dans les aliments haut de gamme pour chats, marché sur lequel elle a acquis en moins de trois ans la position de n°2 en Europe.

Un résultat en très forte progression
Le résultat d’exploitation progresse de 34,6 % à 54 ME. Cette croissance repose pour près des 2/3 sur la progression du nutritionnel, moteur du développement du groupe. Le résultat a également bénéficié en 1999 du retour du prix des matières premières à leur niveau structurel historique et de leur convergence vers les prix cibles fixés par l’Union Européenne dans son agenda.

Le résultat net part du groupe s’établit à 25,5 ME, en croissance de 37,8% par rapport à l’exercice précédent.

L’ensemble de ces éléments permet une nouvelle amélioration de la rentabilité des capitaux engagés : le ROCE progresse de 45% en 1998 à 66% en 1999.

Dividende : +36%
Le Conseil d’Administration proposera à l’Assemblée Générale qui se tiendra le 2 mai 2000 le versement d’un dividende de 0,9 euro (5,9 francs) par action, à comparer à 0,66 euro en 1998. Le dividende brut (avoir fiscal inclus) est de 1,35 euro (8,85 francs).

Perspectives
Royal Canin va poursuivre sa stratégie en renforçant son offre de produits nutritionnels. De nombreux lancements sont prévus au cours de l’année 2000, en chien comme en chat. En avril 2000 : 85 % du chiffre d’affaires nutritionnel sera réalisé par des produits qui auront moins d’un an.

Parallèlement, Royal Canin va accélérer son développement à l’international, notamment grâce à la montée en puissance de l’activité aux États Unis et en Grande-Bretagne où le groupe a créé une filiale en septembre 1999.

Le fort potentiel du marché du nutritionnel, la stratégie d’innovation permanente de Royal Canin ainsi que sa puissante capacité de développement contribueront très favorablement à la croissance et la rentabilité du groupe en l’an 2000 et dans les années à venir.

ROYAL CANIN est un des leaders mondiaux en aliments secs
à haute valeur nutritionnelle pour chiens et chats.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES