EduBourseActualitésLe chiffre d'affaires économique du Groupe Seita croit de 16% en 2000

Le chiffre d’affaires économique du Groupe Seita croit de 16% en 2000

Le chiffre d’affaires économique (*) consolidé du groupe SEITA, augmente de 234 millions d’euros (1 532 millions de francs) au 31 décembre 2000 pour atteindre 1 707 millions d’euros (11 196 millions de francs), soit une croissance de 16%.

Le groupe SEITA est une composante du groupe Altadis qui détient actuellement 96,2% de son capital.

A périmètre constant, l’augmentation du chiffre d’affaires économique du groupe SEITA est de 137 millions d’euros (901 millions de francs) soit une croissance de 9%.

Deux changements notables de périmètre sont intervenus : d’une part SUPERGROUP, une société de distribution de gros, est entré par acquisition dans le périmètre de consolidation au 1er octobre 1999, d’autre part 51,6 % d’ALTADIS USA, société regroupant l’ensemble de l’activité cigares du groupe Altadis aux Etats-Unis se substituent à compter du 1er août 2000 à la participation de 100% dans Consolidated Cigar Hoding.

Les ventes de cigarettes et les cigares croissent de 17 % (+ 217 millions d’euros soit + 1 427 millions de francs) et la marge de l’activité logistique de 8 % (+ 16 millions d’euros soit +106 millions de francs).

Ces mêmes taux à périmètre constant sont de 11 % et de 1 %. Les ventes de cigarettes et de cigares bénéficient du développement des ventes hors de France.

En 2000, pour la première fois, la production vendue à l’international, 795 millions d’euros (5 218 millions de francs) aura dépassé la production vendue en France, 697 millions d’euros (4 573 millions de francs).

La progression des ventes à l’international aura été de 35 % (21 % proforma) La progression des ventes de Gauloises Blondes, qui se prolonge d’année en année, s’est encore accélérée en 2000. La SEITA aura également fait la preuve d’une bonne capacité à augmenter ses prix. Pour les cigares, dont une part très importante du chiffre d’affaire est réalisée aux Etats-Unis, les évolutions du marché et la fusion se sont conjuguées avec un effet change positif important (hausse du dollar) pour augmenter significativement le chiffre d’affaires.

La progression de l’activité logistique a été essentiellement réalisée par l’activité téléphonie de la maison-mère, l’entrée de SUPERGROUP dans le groupe et la progression de la SAF. Par contre, elle a été freinée par les nouveaux contrats de distribution des produits de tabac.

Le chiffre d’affaires comptable consolidé du groupe SEITA s’élève quant à lui à 4 065 millions d’euros (26 663 millions de francs) au 31 décembre 2000 et progresse de 16 % par rapport à celui au 31 décembre 1999 (+ 568 millions d’euros soit + 3 724 millions de francs). A périmètre constant, la progression aurait été de 12%.

Cette progression s’explique par la croissance de la société-mère de 261 millions d’euros (1 713 millions de francs), par celle du sous-groupe SAF de 192 millions d’euros (1 261 millions de francs), en provenance d’une part de SUPERGROUP pour 87 millions d’euros (574 millions de francs), d’autre part de SAF-VR pour 105 millions d’euros (686 millions de francs).

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES