Le groupe Casino engage une cession de bloc portant sur environ 15% du capital et des droits de vote de Mercialys

0
49

Le groupe Casino a engagé la vente de 10 935 000 actions Mercialys représentant environ 15% du capital et des droits de vote par voie de cession de bloc auprès d’investisseurs institutionnels.

Ces actions seront cédées dans le cadre d’un placement privé accéléré avec construction d’un livre d’ordres, selon la technique développée par les usages professionnels.

A l’issue de cette cession, le groupe Casino conservera le contrôle de sa filiale avec 43 967 863 actions Mercialys représentant environ 60,3% du capital et des droits de vote. Ces actions seront soumises à une convention de blocage de 90 jours souscrite auprès du syndicat bancaire. Le flottant (hors Axa) sera ainsi porté de 17,2% à environ 32, 2% du capital de Mercialys ce qui permettra d’accroître la liquidité du titre.

ABN AMRO Rothschild et Lazard-IXIS sont les coordinateurs globaux et teneurs de livre de ce placement et, en leur qualité de teneurs de livres lors de l’introduction en bourse de Mercialys, ont accepté de lever l’engagement de conservation de titres pris par le groupe Casino pour les besoins du placement et à hauteur des 10 935 000 actions Mercialys qui seront placées. Le groupe Axa, dont l’engagement de conservation de titres est également levé sur 20% de sa participation dans Mercialys, a indiqué ne pas souhaiter céder de titres mais au contraire désirer se renforcer au capital de Mercialys dans le cadre de cette opération de placement accéléré.

Ce communiqué concerne un placement réservé aux investisseurs institutionnels et ne constitue pas une offre de vente au public. Aucune démarche ne sera entreprise par Mercialys dans le cadre de ce placement en vue de permettre l’offre au public en France ou dans une juridiction étrangère. L’information figurant dans ce communiqué ne constitue pas une offre de vente de valeurs mobilières en France au Royaume Uni, aux Etats-Unis, au Canada, en Australie ou au Japon. La distribution de ce communiqué dans certains pays peut constituer une violation de la législation applicable. Ce communiqué ne doit pas être diffusé aux Etats-Unis, au Canada, en Australie ou au Japon.

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici