EduBourseActualitésPublication des ventes de la période de 9 semaines se terminant le...

Publication des ventes de la période de 9 semaines se terminant le 1er janvier 2000

Le groupe européen de distribution Kingfisher plc annonce aujourd’hui une progression à surface égale de ses ventes de 6,0 % sur la période de 9 semaines se terminant le 1 er janvier 2000. Chacun de ses secteurs d’activité affiche une croissance des ventes par rapport à la même période en 1999.

Le chiffre d’affaires total du Groupe sur la période s’établit à 2,59 milliards de livres sterling (3,95 milliards d’euros), soit une progression de 30,8 % par rapport à l’an dernier. Cette croissance résulte de différentes acquisitions et de l’ouverture de nouveaux magasins, mais elle est également due à la progression des ventes à surface égale, et ce malgré la perte d’une journée importante en termes de chiffre d’affaires, le samedi 1 er janvier 2000.

Commentant ces chiffres, Sir Geoffrey Mulcahy, Chief Executive du Groupe Kingfisher a déclaré :

« Nous sommes satisfaits des performances réalisées au cours de cette période importante de 9 semaines qui vient de s’écouler. Ces résultats sont la preuve que nos magasins répondent bien aux besoins de nos clients en leur offrant le meilleur en termes de qualité, de service et de choix et justifient les investissements accrûs que nous avons entrepris au cours de l’exercice.

Nous saisissons les opportunités offertes par les mutations rapides de la distribution pour accélérer nos plans de développement. Nous avons ainsi engagé des frais supplémentaires non négligeables au cours des derniers mois. Nous investissons en effet fortement dans le commerce électronique et d’autres canaux de distribution dans l’ensemble du Groupe et nous prévoyons que ces coûts s’élèveront à plus de 21 millions de livres sterling pour l’exercice en cours.

Nous continuons à investir d’une part dans l’amélioration de notre efficacité opérationnelle, d’autre part dans l’élaboration de nouveaux formats, comme ceux de Comet, B & Q et Big W au Royaume-Uni et Promarkt en Allemagne. Ces investissements seront la garantie que les enseignes de Kingfisher vont continuer à croître en s’appuyant sur leurs points forts et à anticiper les innovations futures dans la distribution.

L’engagement de Kingfisher à apporter une vraie valeur ajoutée à ses clients a engendré une pression sur les marges de certaines de nos activités. Nous demeurons toutefois confiants quant à la réalisation des objectifs exigeants à moyen et long terme que nous nous sommes fixés ».

Faits marquants par secteur

Dans le secteur du Bricolage, B&Q, le leader du marché britannique, affiche une progression de ses ventes de 30,2 %. Cette croissance s’explique principalement par l’effet résultant de l’ouverture, en début d’exercice, de huit magasins-Entrepôts et par une forte croissance à surface égale de 11,9 %. La croissance des ventes à surface égale a été stimulée par la combinaison de deux facteurs : un nombre plus important de clients, en particulier dans les magasins-Entrepôts, et une valeur moyenne des articles plus élevée. Les ventes des magasins-Entrepôts ont progressé de 50% et ont représenté 37% du chiffre d’affaires total réalisé au cours de cette période. Malgré la fermeture de quatre magasins Supercentres depuis l’an dernier, le chiffre d’affaires des Supercentres a augmenté de 11% sur la même période.

Castorama, hors B&Q, a connu une progression de 7 % de ses ventes à surface égale, sur une base proforma. Brico-Dépôt a réalisé une excellente performance imputable à des ventes soutenues, dans toutes les catégories.

Dans le secteur Electro-domestique, Darty, le numéro un du marché français, enregistre une progression de ses ventes à surface égale de 11,1 %. Cette croissance a été stimulée notamment par les ventes en volume très élevées de téléphones mobiles, d’ordinateurs personnels et de produits audiovisuels, soutenues par la croissance significative des ventes d’accessoires.

Comet, qui a introduit sa nouvelle politique EDLP (« Prix bas tous les jours ») le 1 er octobre, a augmenté ses ventes de 12,8 %. Cette progression résulte des ventes à surface égale en hausse de 6,2 %, de la croissance soutenue par les nouveaux magasins, des rénovations à grande échelle et du chiffre d’affaires réalisé par le centre d’appels. La croissance des ventes à surface égale a été particulièrement forte pour le petit électroménager, les produits audiovisuels et les accessoires; cependant, on observe une baisse des ventes des produits multimédia, consoles et jeux électroniques.

Dans le secteur General Merchandise, les ventes de Woolworths ont progressé de 7,3 %, un peu plus de la moitié de cette évolution ayant été réalisée par les nouveaux magasins ouverts au cours de l’exercice. A surface égale, la croissance des ventes a été de 3,1 %, ce qui constitue une excellente performance compte tenu des contextes de marché difficiles et d’une base de comparaison forte; cette évolution a été favorisée par la progression des ventes de la téléphonie mobile, de la musique, de la vidéo et de la confiserie. Les ventes via d’autres canaux de distribution, bien que représentant une faible part du total, ont dépassé les prévisions, et le site marchand de Woolworths a été lancé le 9 décembre.

Superdrug, le spécialiste des produits de santé et de beauté, a également enregistré une croissance de ses ventes à surface égale de 0,6 %. Bien que les conditions générales de marché demeurent difficiles, avec une croissance faible en volume et des prix en déflation, des progrès ont été réalisés grâce à la poursuite d’une forte croissance générée par les pharmacies et les catégories clés, tels que cadeaux féminins, produits de soins de la peau et cosmétiques.

Sir Geoffrey Mulcahy donnera une conférence téléphonique à 08h30 ce jour (heure française), pour commenter plus amplement ces résultats. Les personnes souhaitant y participer sont priées d’appeler le

00 44 1296 480 100 (code d’accès : 2627) à partir de 08h20

Pour plus d’informations :
Kingfisher plc : +44 (0) 20 7724 7749

Presse : Gwen Gober, Directeur Corporate Affairs
Tél. : +44 (0) 20 7725 5714

Investisseurs : Keith Williams, Directeur des Relations Investiseurs
Tél. : +44 (0) 7725 5776

Kingfisher France Graham Fairbank, Directeur Comunication
Tél. : 01 43 18 52 26

PUBLICATION DES VENTES
Pour la période de 9 semaines se terminant le 1er janvier 2000

1999/00
(Sem 40-48) 1998/99
(Sem 40-48)
% Evolution % Surface
égale

M de £ M Euros M de £ M Euros

B&Q ** ^ 395.8 602.7 304.0 462.9 30.2% 11.9%

Castorama 344.9 525.2 n/a n/a n/a n/a

Bricolage 740.7 1,127.9 304.0 462.9 143.7% 11.9%

Darty * 276.9 421.7 266.6 406.0 3.9% 11.1%

Comet 265.8 404.8 235.7 358.9 12.8% 6.2%

Autres *** ^ 310.8 473.3 257.2 391.7 20.8% 5.8%

Electro-domestique 853.5 1,299.80 759.5 1,156.6 12.4% 8.0%

Woolworths 666.8 1,015.4 621.2 946.0 7.3% 3.1%

Superdrug 189.6 288.7 184.4 280.8 2.8% 0.6%

Autres**** ^ 137.6 209.5 110.4 168.1 24.6% 0.6%

General Merchandise 994.0 1,513.6 916.0 1,394,9 8.5% 2.5%

Total Groupe 2,588.2 3,941.3 1,979.5 3,014.4 30.8% 6.0%

Devise locale
Darty (MFF) 2,843.7 2,494.7 14.0% 11.1%

L’évolution des ventes à surface égale est indiquée à taux de change constant.
Les comparaisons en euro sont établies sur la base d’un taux de change constant (1,5228)
*Le montant des ventes de l’ensemble des magasins a diminué de (41,0) millions de £ du fait de la conversion en Livres Sterling. Sur ce montant, (23,7) millions de £ de pertes ont été subies par Darty.
**Inclut les ventes réalisées par NOMI, Screwfix et les enseignes B&Q à Shangaï.
***Inclut les ventes de Wegert, BUT, BCC, New Vanden Borre et Electric City.
**** Inclut les ventes réalisées par Entertainment UK, MVC et VCI (Entertainment UK n’est pas pris en compte dans la progression des ventes à surface égale).
^ Les ventes réalisées par Wegert, BUT, NOMI, VCI et les enseignes de B&Q à Shangaï ont été prises en compte dans les ventes pour le trimestre se terminant le 31 décembre 1999.

PUBLICATION DES VENTES
Pour la période de 48 semaines se teminant le 1er janvier 2000

1999/00
(Sem 40-48) 1998/99
(Sem 40-48)
% Evolution % Surface
égale

M de £ M Euros M de £ M Euros

B&Q ** ^ 2,174.5 3,311.3 1,770.2 2,695.7 22.8% 8.4%

Castorama 2,034.0 3,097.4 n/a n/a n/a n/a

Bricolage 4,208.5 6,408.7 1,770.2 2,695.7 137.7% 8.4%

Darty * 1,062.4 1,617.8 1,020.3 1,553.7 4.1% 4.7%

Comet 886.0 1,349.2 785.3 1,195.9 12.8% 5.8%

Autres *** ^ 983.2 1,497.2 449.3 684.2 118.8% 5.7%

Electro-domestique 2,931.6 4,464.2 2,254.9 3,433.8 30.0% 5.3%

Woolworths 1,752.8 2,669.2 1,667.4 2,539.1 5.1% 2.5%

Superdrug 784.9 1,195.2 743.3 1,131.9 5.6% 3.4%

Autres **** ^ 346.4 527.5 269.3 410.1 28.6% 2.0%

General Merchandise 2,884.1 4,391.9 2,680.0 4,081.1 7.6% 2.8%

Total Groupe 10,024.2 15,264.8 6,705.1 10,210.6 49.5% 5.2%

Devise locale
Darty (MFF) 10,656.9 9,890.3 7.8% 4.7%

L’évolution des ventes à surface égale est indiquée à taux de change constant.
Les comparaisons en euro sont établies sur la base d’un taux de change constant (1,5228)
*Le montant des ventes de l’ensemble des magasins a diminué de (50,4) millions de £ du fait de la conversion en Livres Sterling. Sur ce montant, (34,3) millions de £ de pertes ont été subies par Darty.
**Inclut les ventes réalisées par NOMI, Screwfix et les enseignes B&Q à Shangaï.
***Inclut les ventes de Wegert, BUT, BCC, New Vanden Borre et Electric City.
**** Inclut les ventes réalisées par Entertainment UK, MVC et VCI (Entertainment UK n’est pas pris en
compte dans la progression des ventes à surface égale).
^ Les ventes réalisées par Wegert, BUT, NOMI, VCI et les enseignes B&Q à Shangaï ont été prises en compte dans les ventes pour le trimestre se terminant le 31 décembre 1999.

PUBLICATION DES VENTES
Pro-Forma – à taux de change constant
(avec prise en compte de toutes les sociétés détenues par Kingfisher
au cours de ces deux années)
Ventes pour la période de 9 semaines se terminant le 1er janvier 2000

1999/00
(Sem 40-48) 1998/99
(Sem 40-48) % Evolution % Surface
égale

M de £ M Euros M de £ M Euros

B&Q ** ^ 395.8 602.7 311.4 474.2 27.1% 12.4%

Castorama 344.9 525.2 306.1 466.1 12.7% 7.0%

Bricolage 740.7 1,127.9 617.5 940.3 20.0% 9.7%

Darty 276.9 421.7 242.9 369.9 14.0% 11.1%

Comet 265.8 404.8 235.7 358.9 12.8% 6.2%

Autres *** ^ 310.8 473.3 239.2 364.3 29.9% 7.6%

Electro-domestique 853.5 1,299.80 717.8 1,093.1 18.9% 8.4%

Woolworths 666.8 1,015.4 621.2 946.0 7.3% 3.1%

Superdrug 189.6 288.7 184.4 280.8 2.8% 0.6%

Autres **** ^ 137.6 209.5 123.3 187.8 11.6% 0.6%

General Merchandise 994 1,513.6 928.9 1,414.6 7.0% 2.5%

Total Groupe 2,588.2 3,941.3 2,264.2 3,448.0 14.3% 6.4%

Les comparaisons en euro sont établies sur la base d’un taux de change constant (1,5228)

**Inclut les ventes réalisées par NOMI, Screwfix et les enseignes B&Q à Shangaï.
***Inclut les ventes de Wegert, BUT, BCC, New Vanden Borre et Electric City.
**** Inclut les ventes réalisées par Entertainment UK, MVC et VCI (Entertainment UK et VCI ne sont pas pris en compte dans la progression des ventes)
^ Les ventes de Wegert, BUT, NOMI VCI et des enseignes B&Q à Shangaï ont été prises en compte dans les ventes pour le trimestre se terminant le 31 décembre 1999.

PUBLICATION DES VENTES
Pro-Forma – à taux de change constant
(avec prise en compte de toutes les sociétés détenues par Kingfisher
au cours de ces deux années)
Ventes pour la période de 48 semaines se terminant le 1er janvier 2000

1999/00
(Sem 40-48) 1998/99
(Sem 40-48)
% Evolution % Surface
égale

M de £ M Euros M de £ M Euros

B&Q ** ^ 2,174.5 3,311.3 1,826.8 2,781.9 19.0% 8.5%

Castorama 2,034.0 3,097.4 1,847.0 2,812.6 10.1% 4.9%

Bricolage 4,208.5 6,408.7 3,673.8 5,594.5 14.6% 6.7%

Darty 1,062.4 1,617.8 985.9 1,501.3 7.8% 4.7%

Comet 886.0 1,349.2 785.3 1,195.9 12.8% 5.8%

Autres *** ^ 983.2 1,497.2 832.8 1,268.2 18.1% 1.7%

Electro-domestique 2,931.6 4,464.2 2,604.0 3,965.4 12.6% 4.0%

Woolworths 1,752.8 2,669.2 1,667.4 2,539.1 5.1% 2.5%

Superdrug 784.9 1,195.2 743.3 1,131.9 5.6% 3.4%

Autres **** ^ 346.4 527.5 312.0 475.1 11.0% 2.0%

General Merchandise 2,884.1 4,391.9 2,722.7 4,146.1 5.9% 2.8%

Total Groupe 10,024.2 15,264.8 9,000.5 13,706.0 11.4% 4.8%

Les comparaisons en euro sont établies sur la base d’un taux de change constant (1,5228)

**Inclut les ventes réalisées par NOMI, Screwfix et les enseignes de B&Q à Shangaï.
***Inclut les ventes de Wegert, BUT, BCC, New Vanden Borre et Electric City.
**** Inclut les ventes réalisées par Entertainment UK, MVC et VCI (Entertainment UK et VCI ne sont pas pris en compte dans la progression des ventes)
^ Les ventes de Wegert, BUT, NOMI, VCI et des enseignes de B&Q à Shangaï ont été prises en compte dans les ventes pour le trimestre se terminant le 31 décembre 1999.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES