EduBourseActualitésDexia - Des résultats en hausse de 29% au 1er trimestre 2000

Dexia – Des résultats en hausse de 29% au 1er trimestre 2000

DES RESULTATS EN HAUSSE DE 29% AU 1er TRIMESTRE 2000

(22% à périmètre constant)

L’annonce de ces résultats est faite par anticipation au calendrier de publication du groupe, dans le contexte de l’augmentation de capital également annoncée ce jour. Le détail complet des résultats trimestriels du groupe sera communiqué le 30 mai 2000, comme initialement prévu

Poursuivant la croissance de ses activités dans chacun de ses métiers, le groupe Dexia réalise une progression de 29% de son résultat net part du groupe (22% à périmètre constant).

I . Résultats

en eur
1er trim. 2000
1er trim. 1999
Taux de croissance
1er trim. 1999 retraité (1)

Produit net bancaire
908 millions
788 millions
15,2%
832 millions

Dont “autres revenus”
381 millions
333 millions
14,4%
329 millions

Résultat Brut d’expl.
468 millions
419 millions
11,7%
440 millions

Résultat Net d’ensemble
276 millions
225 millions
22,7%
230 millions

Résultat net p. d. g.
266 millions
206 millions
29,1%
218 millions

Bénéfice par action
3,40
2,90
17,2%
2,81

Rentabilité des Fonds Propres (annualisée)
20,1%
18,1%
18,7%

(1) Pour faciliter la comparaison entre les deux périodes trimestrielles sous revue et les rendre comparables à périmètre constant, les chiffres apparaissant dans cette colonne ont été établis en considérant que d’une part l’OPE sur les actionnaires minoritaires de la BIL a été réalisée, et d’autre part la participation dans Crediop a été portée à 60%, avec effet dès le 1er janvier 1999.

Des résultats en très forte croissance : Le premier trimestre marque une excellente progression du résultat du groupe, mais aussi du résultat net par action. Ainsi, durant le premier trimestre 2000, le produit net bancaire a progressé de 15,2% (9,1% à périmètre constant) pour s’établir à EUR 908 millions. La part des revenus autres que le produit net d’in,térêts représente désormais 42% de l’ensemble des revenus bancaires, contre 39% en 1999 à périmètre constant. Le résultat brut de l’exploitation atteint EUR 468 millions et progresse ainsi de 11,7%. Le résultat net part du groupe , à EUR 266 millions, progresse de 29% (22% à périmètre constant). Le bénéfice par action progresse, quant à lui de 17,2% (+21,0% à périmètre constant). Enfin, le ROE annualisé du premier trimestre atteint 20,1%, (contre 18,1% au 1er trimestre 1999).

II . Activité

1) Financement de l’équipement collectif et services financiers au secteur public

Dans ce métier, le groupe Dexia a enregistré un niveau d’activité différencié selon ses implantations géographiques.

En Belgique

L’encours de financement à court et à long terme s’élève à EUR 25,4 milliards, stable par rapport à fin 1999, et en augmentation de 2,0% sur 12 mois glissants.

En France

Au 31 mars 2000, l’encours total de financement s’établit à EUR 50,5 milliards, en retrait de 4,2% par rapport à la fin 1999, mais supérieur de 1,7% à celui du 31 mars 1999.

A l’international

Tandis que l’activité aux Etats-Unis et en Grande Bretagne a été en très forte progression, elle était en diminution en Italie, et également en Allemagne, pays dans lequel il est rappelé que l’activité consiste dans l’acquisition de Schuldscheine sur le marché secondaire.

Au 31 mars 2000, l’encours total (bilan et hors bilan) de financements internationaux, incluant la part relative de l’encours des filiales mises en équivalence (Espagne et Autriche), atteint EUR 60,0 milliards, soit une croissance de 4,1% par rapport à fin 1999, et de 11,8% sur 12 mois glissants. Hors filiales mises en équivalence, l’activité internationale du groupe, durant ce premier trimestre 2000, est marquée par une progression de l’encours bilan et hors bilan de 4,6% sur 3 mois et de 12,2% sur 12 mois glissants. Hors Allemagne et filiales mises en équivalence, la progression est de 11,1% sur 3 mois et de 14,7% sur 12 mois.

2) Banque commerciale de proximité

La collecte et les placements

Au 31 mars 2000 l’encours d’avoirs de la clientèle s’est élevé à EUR 57 milliards, soit une croissance de 2,8% par rapport au 31 décembre dernier, et de 8,9% par rapport au 31 mars 1999.

Le transfert entre les différentes catégories de placement s’est poursuivi, au détriment des produits d’épargne classiques, et en faveur des produits désintermédiés et notamment des sicav distribuées par le Crédit Communal.

Ainsi, l’encours des placements en sicav et fonds communs et les euro-obligations émises par le groupe atteint un niveau global de EUR 18 milliards au 31 mars 2000, en progression de 10,5% par rapport à fin 1999, et de 36,6% par rapport au 31 mars 1999. La collecte désintermédiée représente désormais près d’un tiers du total des placements. L’encours des dépôts et bons de caisse se maintient quant à lui stable à EUR 39,0 milliards au 31 mars 2000.

Les crédits

L’encours des crédits qui s’élève à EUR 13 milliards au 31 mars est stable par rapport à fin 1999, mais en croissance de 15,0% sur 12 mois glissants.

Des évolutions divergentes se sont toutefois manifestées :

après une année 1999 exceptionnellement active, l’encours des crédits hypothécaires du groupe (EUR 7,1 milliards) continue à croître, mais plus faiblement (+1,3% par rapport à fin 1999);
l’encours des crédits aux indépendants, professionnels et PME (EUR 4,1 milliards) quant à lui, est en croissance de 4,8% sur 3 mois et de +24,8% sur 12 mois glissants.
La bancassurance

L’activité de bancassurance du groupe Dexia s’est développée de manière encore très dynamique. Le volume de souscription trimestriel de EUR 219 millions enregistre ainsi une progression de 65,9% par rapport à celle du premier trimestre 1999. Celle-ci résulte de l’intégration de la Compagnie d’assurances Elvia, dénommée depuis lors Dexia Insurance, et du grand succès remporté par les produits en unité de compte.

3) Banque privée, gestion d’actifs et administration de fonds d’investissements

Au cours de ce premier trimestre, cette branche a enregistré une nouvelle fois une forte progression, dans chacun de ses domaines d’intervention, grâce au fort dynamisme commercial et aussi à un environnement boursier porteur. L’encours d’avoirs de la clientèle, qui dépasse EUR 30 milliards, confère au groupe Dexia une place établie dans ce métier, parmi les grandes banques de la zone Euro.

La gestion d’actifs

A EUR 45,0 milliards (après corrections pour double emploi), l’encours d’actifs sous gestion s’est accru de 10,5% par rapport à fin ‘99, et de 45% par rapport à fin mars 1999. Ces augmentations se sont réalisées dans chacun des quatre types de gestion :

gestion collective : EUR 24,5 milliards (+11,4% sur un trimestre) ;
gestion conseil: EUR 10,4 milliards (+8,5% sur un trimestre) ;
gestion discrétionnaire : EUR 9,6 milliards (+31% sur un trimestre) ;
gestion institutionnelle : EUR 8 milliards (+9,7% sur un trimestre).
L’administration de fonds d’investissement

Depuis le début de l’année, le groupe poursuit sa forte croissance dans chacun de ses trois domaines d’intervention. Ainsi,

l’encours de banque dépositaire, à EUR 82,4 milliards progresse de 13,2% en un trimestre et de 64,5% en un an ;
l’encours de fonds en administration centrale, à EUR 91,7 milliards progresse de 16,6% en un trimestre et de 81,2% en un an ;
l’encours de fonds d’agent de transfert, à EUR 140,3 milliards progresse de 16,7% en un trimestre et de 64,3% en un an.
Outre les conditions de marché favorables à ces activités, ces performances démontrent que l’expertise mondialement reconnue dans ce domaine, et le développement géographique, de BIL Funds Services (notamment sa nouvelle implantation irlandaise), contribuent à un positionnement global de premier rang du groupe Dexia dans une des activités bancaires qui connaissent actuellement les plus forts taux de croissance.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES