EduBourseActualitésLAGARDERE MEDIA tire à la hausse les résultats du groupe avec une...

LAGARDERE MEDIA tire à la hausse les résultats du groupe avec une progression de son résultat d’exploitation de 14,4%

Le Conseil de Surveillance, réuni le 28 Mars 2001, a examiné les comptes de l’exercice 2000 présentés par MM. Jean-Luc LAGARDERE, Gérant commandité, Arnaud LAGARDERE et Philippe CAMUS, co-gérants.

CHIFFRE D’AFFAIRES CONSOLIDE DU GROUPE

· Le chiffre d’affaires consolidé du groupe pour l’exercice 2000 s’établit à 12.192 ME contre 12.285 ME en 1999. Cette évolution repose sur une croissance sensible du pôle Lagardère Media (augmentation de 4,8%), dont l’évolution à données de change et de périmètre comparables, à 5,5% en progression, marque une accélération par rapport à l’exercice précédent.

· Matra Automobile progresse également de 3,4%, confirmant ainsi à nouveau le succès de l’Espace.

· La contribution du pôle Hautes Technologies en baisse de 10,6% s’explique par les variations de périmètre et de méthodes comptables intervenues à la suite de la création d’EADS ; sur une base proforma le chiffre d’affaires d’EADS a progressé de 7,3% d’un exercice à l’autre.

RESULTAT D’EXPLOITATION EN HAUSSE DE 10%

Le résultat d’exploitation s’élève à 572 ME, en croissance de 10% par rapport à l’exercice précédent. L’analyse de cette amélioration est la suivante :

· Le pôle Lagardère Media dont la contribution s’élève à 323 ME, progresse de 14,4% à périmètre et taux de change courants par rapport à l’exercice 1999. Les résultats des branches ” Livre “, ” Presse ” et ” Distribution Services ” sont en hausse sensible. Au sein de la branche ” Lagardere Active “, qui rassemble les activités ” Radio “, ” Audiovisuel ” et ” Médias Numériques “, on constate une forte croissance des activités radio et audiovisuelles. Cette croissance n’a pu cependant entièrement compenser la disparition de l’essentiel de la contribution positive de la société GROLIER Inc., déconsolidée à partir de Juin 2000, ce qui a pesé sur l’évolution du résultat d’exploitation de cette branche. Les coûts d’investissements dans les nouveaux médias numériques ont, par ailleurs, été financés par les économies générées par la sortie de Club Internet du périmètre de consolidation.

· Le pôle Automobile affiche un résultat d’exploitation de 71 ME en légère amélioration par rapport à 1999. Celle-ci s’explique par un meilleur mix-produit et une bonne maîtrise des coûts de production.

· En 2000, le pôle Hautes Technologies intègre les comptes du groupe AEROSPATIALE MATRA consolidés par intégration proportionnelle à 33% sur le premier semestre 2000 et ceux du groupe EADS consolidés par la même méthode, mais à 15,14% sur le second semestre 2000. On rappelle qu’en 1999, le pôle Hautes Technologies du groupe LAGARDERE était représenté par la consolidation à 33% du groupe AEROSPATIALE MATRA. Les comptes d’EADS du deuxième semestre de l’exercice 2000 ont, par ailleurs, fait l’objet de retraitements pour se conformer aux normes comptables françaises appliquées par le groupe LAGARDERE. Dans ces conditions et compte tenu des changements de périmètre de consolidation, la comparaison avec l’année précédente n’est pas significative.

LE RESULTAT EXCEPTIONNEL BENEFICIE DES PLUS-VALUES DE CESSION

Le résultat exceptionnel qui s’établit à 651 ME s’explique principalement par l’impact des plus-values de cession d’actifs dont le total s’élève à 851 ME, parmi lesquelles 843 ME au titre des cession de Club Internet et Grolier Inc. Il comprend également des provisions pour dépréciation d’immobilisations incorporelles concernant Lagardère Media pour 107 ME ainsi que des provisions pour restructurations et risques divers.

LES AUTRES ELEMENTS DU COMPTE DE RESULTAT MARQUES PAR LES CHANGEMENTS DE PERIMETRE

La charge d’impôts s’établit à 457 ME dont 306 ME au titre des plus-values de cession, ce dernier chiffre prenant en compte une provision de 289 ME au titre de la plus-value en sursis d’imposition comptabilisée sur l’échange Club Internet/T-Online. En conclusion, les plus-values nettes d’impôts s’élèvent à 545 ME.

La dotation aux amortissements des écarts d’acquisitions, à 60 ME, est en progression du fait principalement de l’amortissement de l’écart d’acquisition enregistré sur les titres HACHETTE FILIPACCHI MEDIAS acquis dans le cadre de l’OPE intervenue au cours de l’exercice.

Le résultat des sociétés mises en équivalence est en forte progression (36 ME au lieu de 12 ME) essentiellement du fait de la mise en équivalence de la participation dans DASSAULT AVIATION dans les comptes du Pôle Hautes Technologies.

La part des minoritaires dans le résultat net (moins 34 ME contre 104 ME en diminution en 1999) est en forte réduction sous l’effet du rachat des actionnaires minoritaires d’EUROPE 1 en 1999 et de HACHETTE FILIPACCHI MEDIAS au cours de l’été 2000.

Au total, le résultat net part du groupe s’établit à 581 ME contre 241 ME.

2000  2000  1999  1999  
Lagardère(1)  Lagardère(2)  Lagardère(1)  Lagardère(2)  
Chiffre_d'affaires  12.192  8.386  12.285  
Résultat_d'Exploitation  572  406  520  
Résultat_financier  (110)  (29)  (23)  
Résultat_courant  462  377  497  
Résultat_exceptionnel  652  684  16  
Rému._prioritaires_nettes  (17)  (17)  (19)  
Impôts_sur_les_résultats  (457)  (387)  (128)  
Dotation*  (60)  (52)  (33)  
Résultat_net_des_soc._intégrées  579  605  333  
Contribution_des_soc.**  36  2  12  
Part_des_mino.  (34)  (30)  (104)  
Résultat_net_cons._du_Grp.  581  577  241  

(1) La comparaison des données 2000 avec celles de l’exercice 1999 n’est pas significative (voir paragraphe ” Hautes Technologies “).

(2) Hors Hautes technologies.

*aux amortissements des écarts d’acquisition des sociétés intégrées.

** mises en équivalence.

DIVIDENDE

La Gérance a décidé de proposer à l’Assemblée Générale des Actionnaires la distribution d’un dividende de 0.78 E (5,12 F) par action (assorti d’un avoir fiscal de 0.39 E, soit 2,56 F).

Ce dividende représente une augmentation de la distribution globale d’environ 13% sur la base du nombre de titres existant au 31.12.2000.

Pour toute information complémentaire :
Contacts Presse :
Thierry FUNCK-BRENTANO
Tel. 01.40.69.16.34

Arnaud MOLINIE
Tel. 01.40.69.16.72

Communication financière :
Alain LEMARCHAND
Tel. 01.40.69.18.02
E-mail : [email protected]

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES