EduBourseActualitésEurotunnel - Simulateur de formation du Centre de Contrôle Ferroviaire

Eurotunnel – Simulateur de formation du Centre de Contrôle Ferroviaire

Eurotunnel vient de se doter d’un simulateur de contrôle ferroviaire afin de disposer d’un outil de formation spécifique pour former les contrôleurs et superviseurs du Centre de Contrôle Ferroviaire (RCC : Rail Control Centre) à la gestion de l’exploitation et de l’infrastructure ferroviaire d’Eurotunnel.

Le simulateur est situé sur le terminal de Folkestone et reconstitue la salle de contrôle du RCC dans une version réduite. Il utilise les mêmes équipements de contrôle et de supervision que le centre de contrôle proprement dit et dispose, en plus, de systèmes informatiques permettant de simuler tous les équipements d’une infrastructure ferroviaire.

Le simulateur a été développé avec un tel réalisme que les stagiaires en formation ne voient pratiquement aucune différence avec les postes de travail réels du centre de contrôle.

Cet équipement a été réalisé et livré ” clé en main “. Alstom a mis au point le simulateur EMS (Engineering Management System)* et Alcatel le simulateur RTM (Rail Traffic Management)*. Pour sa part, Barco S.A. (Belgique) a fourni le tableau synoptique, et la société Eurotunnel s’est chargée, elle-même, de l’installation des équipements de communication. De même, la gestion du projet, ainsi que les services spécialisés en ingénierie ont été assurés par les propres spécialistes du groupe de projet d’Eurotunnel. Principalement fondé sur l’informatique, le projet fonctionne au moyen d’ordinateurs standards et d’outils de développement de logiciels d’animation.

Le projet, qui représente un investissement d’1,4 million de livres sterling (soit environ 14 millions de francs), est de nature à répondre aux besoins de formation, et à assurer les développements à venir en matière de sécurité et d’efficacité dans les opérations menées par Eurotunnel.

Après 18 mois d’élaboration, le simulateur a été inauguré aujourd’hui 15 juin par le Président Exécutif du Groupe Eurotunnel, Patrick Ponsolle qui a déclaré : ” La mise en service de ce simulateur correspond à notre volonté de fournir au personnel d’Eurotunnel des moyens de formation de grande qualité au service de la sécurité. Au moment où un large débat s’est engagé sur la sécurité des tunnels, nous estimons que notre exigence et nos performances dans ce domaine doivent, à l’évidence, être confortées par de tels investissements. Aujourd’hui comme hier, la sécurité de notre personnel et de nos clients est la première de nos priorités”.

* voir le descriptif technique ci-après

Descriptif technique

Le cœur du simulateur est constitué de deux sous-systèmes informatisés – le simulateur EMS et le simulateur RTM – tous deux reliés à des équipements de communication. Un tableau synoptique permet de représenter la circulation ferroviaire à l’identique de ce que les opérateurs voient au Centre de Contrôle (RCC).

Le simulateur EMS (Engineering Management System) représente tous les équipements fixes des terminaux et des tunnels nécessaires à l’exploitation ferroviaire soit environ 7000 équipements en situation de simulation, regroupés en 300 familles types :

Les équipements électriques (interrupteurs, transformateurs, sectionneurs) pour les alimentations électriques et les systèmes de signalisation.
Les stations de ventilation normale et de secours (NVS/SVS).
Les équipements de ventilation, à savoir : les rameaux de pistonnement, les portes des rameaux de communication et les portes des traversées-jonctions.
Les pompes et les équipements tels que les bouches d’incendie, les vannes des systèmes de refroidissement ou de drainage.
Les systèmes de drainage.
Les systèmes auxiliaires.
Par ailleurs, la création de réseaux électriques “virtuels” contribue également au réalisme du simulateur de formation. Grâce à ces réseaux les propres actions des contrôleurs ou les défaillances du système peuvent être restituées.

Le simulateur RTM (Rail Traffic Management) donne une représentation virtuelle globale du système de signalisation puisqu’il comprend lui aussi :

1. Le système TVM (transmission voie-machine) qui assure aujourd’hui l’espacement et la protection automatique des circulations ferroviaires.

2. 650 repères, 300 itinéraires, 550 circuits de voies et 110 aiguillages.

3. Tous les enclenchements des relais physiques NS/1

Chaque type de trains circulant sur la concession d’Eurotunnel se trouve fidèlement représenté lors des simulations. Ces dernières restituent parfaitement les performances physiques des trains, telles que par exemple les paramètres de freinage. Les mouvements de ces trains “virtuels” sont gérés par les différents états des équipements de signalisation dépendant du simulateur. Tout comme pour le simulateur RTM, le simulateur EMS fonctionne à partir de 4 écrans informatiques servant d’interface avec une réplique exacte des matériels hardware et logiciels RTM/EMS actuellement utilisés dans le centre de contrôle.

Les exigences en matière de systèmes de communication ont trouvé, elles aussi, une réponse dans la duplication des équipements suivants : radio Concession, sonorisation publique du tunnel de service et téléphones ; sans oublier un tout nouveau système de simulation de radio sol-train. A l’image des centres de contrôles ferroviaires les plus modernes, le simulateur du RCC dispose d’un large écran mural synoptique. Celui-ci se compose de 5 écrans haute définition de 67 pouces chacun, permettant d’obtenir une seule et même vue de 7 mètres de large, sur laquelle se présentent à l’identique les mêmes informations que celles que l’on peut trouver sur le tableau de contrôle optique du véritable RCC de Folkestone. L’agencement de tous ces équipements répond à l’exigence de réalisme souhaité tout au long de la mise au point du projet par les concepteurs du simulateur.

Scénarios et simulations

Le simulateur est commandé à partir de deux consoles informatiques destinées aux formateurs permettant la préparation de scénarios et la simulation des exercices en vue d’analyser les réactions et les réponses des contrôleurs en formation. Il est possible également d’offrir aux stagiaires la possibilité de choisir un scénario prédéfini ou de choisir un thème de formation correspondant à leurs besoins.

Toutes les hypothèses de scénarios envisagées répondent à l’ensemble des exigences de la formation incluant la formation initiale et la gestion des modes dégradés ou situations d’urgence.

Le simulateur permet d’effectuer tous types d’exercices impossibles ou difficilement réalisables en situation réelle d’exploitation. De plus, grâce à ses performances et à ses capacités, il est capable de simuler une exploitation ferroviaire correspondant aux limites des possibilités de la signalisation actuelle, permettant ainsi de préparer les contrôleurs à la gestion d’un trafic très intense et de garantir une formation de qualité au sein d’Eurotunnel, alors que la société continue d’accroître ses capacités et ses fréquences de trafic ferroviaire.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES