EduBourseActualitésLe Groupe Coface au premier semestre 2000 : résultats semestriels de qualité...

Le Groupe Coface au premier semestre 2000 : résultats semestriels de qualité et montée en puissance des partenariats @rating

Le Conseil d’Administration de la Coface qui s’est réuni le 12 septembre a arrêté les comptes du premier semestre 2000. Il a par ailleurs décidé d’augmenter le capital de 1 % par émission d’actions nouvelles dont la souscription sera réservée aux salariés du Groupe.

François David, président-directeur général du Groupe déclare : ” Les évolutions de notre résultat net de 10,7 % et de notre chiffre d’affaires consolidé de 9,7 % confirment les perspectives attendues pour l’année 2000. La progression du chiffre d’affaires du Groupe traduit le développement soutenu des échanges internationaux et la forte reprise de l’activité interne en Allemagne ainsi que le dynamisme propre du Groupe sur les marchés nouveaux. Par ailleurs, l’intérêt suscité par @rating, service mondial de notation sur Internet, se confirme et s’amplifie, avec plus de cinquante accords commerciaux déjà signés. Ces bonnes performances devraient se renouveler au second semestre de l’année 2000. ”

Résultats semestriels de qualité

1er semestre 1999
millions d’euros
1er semestre 2000
millions d’euros
Evolution
Chiffre d’affaires consolidé
– dont Assurance (détail ci-dessous)

– dont Ventes de services (détail ci-dessous)
374,3
257,6

116,7
410,7
289,7

121
+ 9,7%
+12,5%

+ 3,7%

Résultat net 24 26,5 + 10,7%

Le Groupe Coface enregistre au premier semestre 2000 un chiffre d’affaires de 410,7 millions d’euros contre 374,3 millions d’euros pour la même période de l’année précédente (+9,7 % à périmètre courant et +5,5 % à périmètre et taux de change constants).

Une forte progression de la rentabilité d’exploitation

Le résultat net consolidé s’est établi au premier semestre à 26,5 millions d’euros contre 24 millions d’euros au premier semestre 1999, soit une progression de 10,7%. Les trois métiers du Groupe contribuent positivement à ce résultat. La part de l’assurance et des services liés reste prépondérante à 81 %, celle de la gestion des procédures publiques s’établit à 10 % tandis que celle de l’information sur les entreprises et la gestion de créances progresse de 7 à 9 %.

La structure de ce résultat est excellente, avec une réduction de la sinistralité et des coûts, et une moindre extériorisation des produits financiers.

Le résultat économique (1) du Groupe, qui apprécie sa rentabilité d’exploitation, s’accroît de 30,8% entre le 1er semestre 1999 et le 1er semestre 2000.

Hausse du chiffre d’affaires de l’assurance-crédit et des ventes de services

L’assurance-crédit et caution représentent 289,7 millions d’euros (70,5 % du chiffre d’affaires consolidé), soit une hausse de 12,5 % par rapport au premier semestre 1999, à périmètre courant. Cette évolution favorable résulte en partie de la prise en compte dans le chiffre d’affaires consolidé du premier semestre 2000 d’un montant de 14,8 millions d’euros correspondant à la souscription de la société Unistrat Assurances, dont la Coface a pris le contrôle à la fin de l’année 1999. A périmètre et taux de change constants, la progression demeure significative à 7 %.

L’assurance caution connaît une baisse de 17,9 % au 30 juin 2000 mais de moins grande ampleur qu’au 30 juin 1999 (-27 %). Ce phénomène, en fin de cycle, a été identifié comme non-récurrent et concerne exclusivement l’Italie : le renouvellement de contrats importants actuellement en cours devrait conduire à une stabilisation.

Les ventes de services représentent 121 millions d’euros (soit 29,5% du chiffre d’affaires consolidé), soit une hausse de 3,7 % à périmètre courant et de 2 % à périmètre et taux de change constants.

– les services liés à l’assurance (44,2 millions d’euros, soit 10,7 % du chiffre d’affaires consolidé) sont en augmentation de 22,4 % à périmètre courant et de 17,3 % à périmètre et taux de change constants.

– l’information sur les entreprises et la gestion de créances (41,9 millions d’euros, soit 10,2% du chiffre d’affaires consolidé) connaît une baisse de 2,7 % par rapport à la même période de 1999, entièrement concentrée sur la France, et dû à la baisse des prix. Coface Scrl a néanmoins maintenu sa contribution au résultat du groupe.

– la gestion des procédures publiques –France- (34,8 millions d’euros, soit 8,4% du chiffre d’affaires consolidé) connaît un recul de 7 % dû à la reprise par la Coface du risque politique Etat court terme sur les pays hors OCDE et à des gains de productivité réalisés dans sa gestion des procédures publiques.

Confirmation du fort développement du chiffre d’affaires du Groupe sur tous ses marchés

Le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 309,2 millions d’euros sur ses marchés traditionnels -France, Allemagne, Autriche- (75,3 % du chiffre d’affaires consolidé contre 75,9 % au premier semestre 1999). La hausse est de 8,8 %.

Les marchés nouveaux pour le Groupe –les pays d’Europe hors France, Allemagne et Autriche, les Amériques, l’Asie- ont représenté un chiffre d’affaires de 101,5 millions d’euros (24,7 % du chiffre d’affaires consolidé contre 21,9 % % au premier semestre 1999) soit une progression de 12,7 %. Hors activité caution en Italie, la progression est de 23,5 %.

Les progressions suivantes ont été observées sur ces nouveaux marchés : Grande-Bretagne : +34,2% (19,3 millions d’euros), autres pays européens : +28,9% (19,6 millions d’euros), Amériques : +29,3% (11 millions d’euros), Asie : +53,3% (6,3 millions d’euros).

@rating : construction de l’infrastructure et montée en puissance des partenariats

– L’infrastructure technique se renforce. Après la transposition d’@rating sur technologie carte à puce, en partenariat avec Gemplus, la Coface et Oracle annoncent la transposition en technologie WAP.

– 17 centres de services @rating ont été installés, permettant déjà de servir 47 pays.

– Le Groupe a créé 22 sociétés Cofacerating.xx (où xx représente les deux lettres de l’adresse Internet du pays concerné) dans 22 pays. 20 autres sont en voie de création.

– L’estimation des recettes à 3 ans (mi-2002/mi-2003) autour d’une fourchette de 100 à 400 millions d’euros est confirmée (dont 10 à 25 millions d’euros pour mi-2001). Les Labels @rating devraient contribuer pour 50 % à ces recettes, les Services @rating pour 15 % et les Protections @rating pour 35 %.

– Les recettes proviendront à 20 % des réseaux des sociétés du Groupe, à 10 % du marketing direct, et à 70 % de partenariats commerciaux. Le Groupe a identifié six types de partenaires susceptibles d’intégrer @rating dans leur offre et de toucher ainsi une cible potentielle estimée à 35 millions de sociétés:

. les assureurs-crédit et les sociétés d’information, avec lesquels les partenariats se construisent autour des réseaux CreditAlliance et de InfoAlliance ;

. les banques et factors, avec de premiers partenaires prestigieux : le Groupe Banques Populaires, ABN Amro, et, comme annoncé le 11 septembre, avec Visa International ;

. les places de marché électronique, avec lesquelles plusieurs accords ont déjà été annoncés ;

. les prestataires de services BtoB, avec des partenaires comme Gemplus, TradeCard, Kompass ;

. les institutions de promotion des échanges commerciaux, avec des partenariats comme ceux qui viennent d’être annoncés avec la Fédération des Industries Mécaniques et de la Transformation des Métaux (FIMTM), ou l’Institute of Export britannique.

A ce jour, les équipes du Groupe ont déjà signé 53 accords de partenariat commercial @rating (contrats ou lettres d’intention) et initié 264 autres négociations dans 44 pays.

Le chiffre d’affaires du Groupe devrait afficher en 2000 une croissance annuelle au moins équivalente à celle du premier semestre, voire légèrement supérieure à 10 % par rapport à 1999. L’impact d’@rating en chiffre d’affaires et en résultat sur l’exercice devrait être très limité.

Contact presse : Christine Altuzarra

33 (0)1 49 02 16 29

[email protected]

Contacts investisseurs et analystes : Pierre Fournel

33 (0)1 49 02 10 40; [email protected]

Marc Dupuy

33 (0)1 49 02 11 25; [email protected]

Les éléments visuels présentés lors de la conférence presse/analystes du 13 septembre 2000 à 11h30 sont disponibles sur www.coface.com

Noté AA par Fitch IBCA, le Groupe Coface est n°1 mondial de l’assurance-crédit export, n°1 des notations garanties avec @rating, le label qui fiabilise les entreprises pour toutes leurs transactions, en commerce électronique ou classique, n°1 français de l’information commerciale et gestionnaire des garanties publiques françaises à l’exportation. Il est coté sur le Premier marché de la Bourse de Paris et participe au SBF 120 et au SBF 250.
Partout dans le monde, le Groupe Coface facilite, par ses services et ses garanties, le développement du commerce entre les entreprises. Il propose à ses 70.000 clients dans 73 pays des solutions combinant les savoir-faire du Groupe : assurance-crédit domestique et internationale, assurance investissement, prospection et information commerciale, gestion et recouvrement de créances. Il met à leur disposition deux réseaux mondiaux : CreditAlliance et InfoAlliance, structurés autour d’une gestion partagée des risques de crédit (le Système Risque Commun) et des produits communs.

Pour sécuriser toutes les transactions inter-entreprises sur Internet, le Groupe Coface propose @rating, premier système mondial de notation de créances commerciales accessible sur le web. au www.cofacerating.com

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES