EduBourseActualitésLe Groupe DANONE amorçe son désengagement de la bière en Europe

Le Groupe DANONE amorçe son désengagement de la bière en Europe

Le Groupe DANONE vient de conclure un accord de principe en vue du regroupement de ses activités brassicoles en France (Brasseries Kronenbourg), en Belgique (Alken Maes) et en Italie (24% de Birra Peroni Spa) avec celles du brasseur britannique Scottish and Newcastle, pour former, sous réserve des autorisations nécessaires, un ensemble brassicole qui se situerait au 2ème rang en Europe de l’Ouest.

Les Brasseries Kronenbourg et Alken Maes représenteraient cette année un chiffre d’affaires d’environ 7,5 milliards de Francs.

En contrepartie de ses apports à ce nouvel ensemble, le Groupe DANONE recevrait un montant initial de 5 milliards de Francs (dont 1 milliard de Francs en actions de Scottish and Newcastle) et détiendrait 25% du nouvel ensemble. Cette participation pourrait être cédée, en tout ou en partie, à l’initiative du Groupe DANONE, pendant une période de 3 ans pour un prix minimum de 13 milliards de Francs, valorisant donc l’ensemble apporté à 18 milliards de Francs. Pendant la période intermédiaire, le Groupe DANONE serait assuré de recevoir, au titre de cette association, des revenus annuels au moins équivalents aux résultats des activités apportées.

Dans le même temps, le Groupe DANONE céderait à la société Mahou, qu’il contrôle à hauteur d’un tiers du capital, sa participation de 69% dans le capital de San Miguel (chiffre d’affaires 1999 : 1,6 milliard de Francs) pour 2,2 milliards de Francs.

Le Groupe DANONE conserverait donc ses activités en Espagne grâce à sa participation dans Mahou, ainsi que ses intérêts brassicoles en Chine (500 millions de Francs de chiffre d’affaires).

Le Groupe brassicole formé par la réunion de Scottish and Newcastle, des Brasseries Kronenbourg, et d’Alken Maes représenterait un ensemble de 29 millions d’hectolitres et près de 30 milliards de Francs de chiffre d’affaires. Avec des positions de très fort leader en France (environ 40%) et en Grande-Bretagne (28% environ) et un portefeuille de marques très prestigieuses comme ” Kronenbourg ” et ” Fosters “, il deviendrait le plus rentable des brasseurs européens.

Les Brasseries Kronenbourg rejoindraient ainsi un grand groupe brassicole, dont les activités sont complémentaires des siennes et qui lui apporterait de nouvelles perspectives d’expansion sur le plan international.

Paris, le 20 Mars 2000

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES