EduBourseActualitésSéance du Vendredi 6 Octobre

Séance du Vendredi 6 Octobre

La bourse de Paris qui a débuté séance de vendredi sur une note indécise à plongé dans le rouge vers 15h30 avec le fort recul du NASDAQ. L’indice phare de la bourse de Paris termine ainsi à 6258,41 points en baisse de 1,21%. Sur les places européennes, la tendance est également négative avec un recul de 1,95% pour le marché allemand et de 0,55% pour le marché londonien. Outre Atlantique, la publication des chiffres du chômage pèse fortement sur la tendance américaine. Ces statistiques de l’emploi pour le mois de septembre montrent que le taux de chômage est passé de 4,1% en Août à 3,9% en septembre alors que les analystes tablaient sur un taux inchangé à 4,1 %. A la clôture parisienne, le NASDAQ est en chute 2,8% de et le S&P500 est en recul de 1,45%.

Sur le Nouveau Marché, le titre NETGEM n’a pas pu coté durant la séance de vendredi. Le titre n’a, en effet, pas pu trouver de cours d’équilibre du fait des ventes massives de titres. A l’origine de ces ventes, nous trouvons la suspension du cours de Freedomland, premier client de Netgem, sur le Nouveau Marché de la bourse italienne. Cette société fait sur son marché l’objet d’une enquête de la Consob sur ses états financiers publiés lors de son IPO courant 2000.

La période de souscription des titres Thomson Multimédia s’est clôturée jeudi soir. Selon le communiqué de la société, le gouvernement a fixé le prix des titres issus de l’augmentation de capital et de la cession à 55,90 euros pour les institutionnels et à 53,90 euros pour les particuliers. THOMSON MULTIMEDIA termine la journée de vendredi à 53,6 euros, soit une clôture en-dessous du cours de souscription des particuliers.

Au cours du premier semestre 2000, la filiale Internet du groupe FRANCE TELECOM, Wanadoo publie un chiffre d’affaires consolidé de 456,3 millions d’euros et un résultat net pdg négatif de 66,9 millions d’euros. Le titre WANADOO termine en chute de 7,81%, le titre LIBERTYSURF clôture en recul de 0,97% et le titre FRANCE TELECOM finit la séance sur une baisse de 4,17% à 115 euros.

Les hausses se sont faites rares à la bourse de Paris ce vendredi 6 octobre mais notons le bond de la COFACE qui gagne 7,41% à 116 euros et le rebond de NEOPOST qui avance de 1,56% à 26 euros.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES