EduBourseActualitésAventis Pharma et Millennium Pharmaceuticals créent une nouvelle alliance pour le développement...

Aventis Pharma et Millennium Pharmaceuticals créent une nouvelle alliance pour le développement et la commercialisation de médicaments anti-inflammatoires, le transfert et le co-développement de technologies en vue de la découverte de nouveaux médicaments

Aventis Pharma

Francfort, Allemagne, et Cambridge, Mass., 23 juin 2000 – Aventis Pharma, la filiale pharmaceutique d’Aventis S.A. (NYSE: AVE), et Millennium Pharmaceuticals, Inc. (Nasdaq: MLNM), ont annoncé aujourd’hui qu’elles viennent de signer un accord unique, portant sur le développement et la commercialisation en commun de médicaments destinés au traitement des maladies inflammatoires ; le développement commun de nouvelles technologies de découverte de médicaments ; l’accroissement du potentiel d’Aventis grâce au transfert d’éléments-clés du savoir-faire technologique de Millennium vers Aventis ; et une prise de participation d’Aventis dans le capital de Millennium. Il s’agit de la première alliance d’entreprises pharmaceutiques / biotechnologiques de ce genre. Désormais, Millennium et Aventis Pharma collaboreront pour identifier de nouvelles cibles, pour développer de nouveaux médicaments anti-inflammatoires et commercialiser conjointement leurs produits en Amérique du Nord.

Cette alliance est basée sur quatre accords distincts : la mise au point de traitements anti-inflammatoires, le développement technologique, le transfert de technologies et une prise de participation en capital. Conformément à l’accord passé pour le transfert technologique, Aventis versera $200 millions, sur une période de cinq ans, en échange de droits sur les technologies de découverte de Millennium. Dans le cadre de l’accord conclu pour l’achat d’actions, Aventis procèdera à l’acquisition d’actions ordinaires Millennium à hauteur de $250 millions. Lors de la mise en oeuvre de l’accord, Aventis achètera des actions pour un montant de $150 millions et deux achats d’une valeur de $50 millions seront réalisés en 2001. Ce transfert technologique ainsi que les accords d’investissement représentent un total de $450 millions sous forme de paiements et d’investissements d’Aventis au sein de Millennium. Les accords de développement de traitements anti-inflammatoires et de développement technologique seront financés conjointement par les deux entreprises. La mise en oeuvre de l’accord est soumise à l’application du Hart-Scott-Rodino Antitrust Improvements Act de 1976.

Dr. Frank L. Douglas, Vice-Président et Directeur du département “Drug Innovation & Approval”, Aventis Pharma, a déclaré : “Ce partenariat offre aux scientifiques d’Aventis Pharma et de Millennium l’opportunité de collaborer pour découvrir ensemble de nouvelles technologies et de nouveaux médicaments anti-inflammatoires. Millennium est un partenaire puissant, qui possède un potentiel exceptionnel dans le domaine de la génomique et qui a déjà conclu plusieurs alliances fructueuses”. “Cette alliance est la dernière d’une série de mesures audacieuses prises par Aventis Pharma afin de développer et de renforcer son organisation “Drug Innovation & Approval”. Notre objectif est d’accéder à une position de leader dans l’industrie pharmaceutique en atteignant une supériorité en matière de découverte et de développement de médicaments,” a précisé Dr. Douglas.

“Nous sommes heureux de conclure cette nouvelle alliance d’un type nouveau avec Aventis. L’association de nos forces dans les technologies de découverte et de développement de médicaments à l’aide de la génomique, et notre expertise dans le domaine des maladies inflammatoires, nous permet de disposer d’un programme de recherche et développement unique au monde. Ensemble, nous avons le potentiel nécessaire pour créer un portefeuille de produits novateurs et développer des améliorations technologiques qui permettront d’augmenter la productivité de la recherche et du développement de médicaments,” a annoncé Mark Levin, Président-Directeur Général de Millennium. “Pour la première fois, Millennium participera intégralement, aux côtés de l’un de nos principaux partenaires pharmaceutiques, à la découverte, au développement et à la commercialisation d’une large série de médicaments. Cette expérience nous donnera la possibilité de partager la prise de décision et le bénéfice des futurs produits, tout en renforçant la base financière de nos efforts de recherche et de développement pour nos propres médicaments.”

Accord sur les traitements anti-inflammatoires

La collaboration dans le domaine des maladies inflammatoires a pour principal objet de découvrir, développer et commercialiser conjointement des produits destinés au traitement de maladies inflammatoires spécifiques : arthrite rhumatoïde, asthme et insuffisances respiratoires chroniques obstructives, sclérose multiple et maladies inflammatoires de l’intestin.

Des recherches communes seront menées sur le site d’Aventis Pharma, à Bridgewater, dans le New Jersey, ainsi que sur le site de Millennium, à Cambridge, dans le Massachusetts. Toutes les décisions relatives aux produits qui doivent atteindre des phases de développement avancées seront prises en commun. Millennium et Aventis partageront la responsabilité et les coûts de développement, de commercialisation et de fabrication des produits en Amérique du Nord. Les deux sociétés partageront les bénéfices dégagés en Amérique du Nord. Dans les autres régions, Aventis sera responsable du développement et de la commercialisation des produits issus de l’alliance, et versera des royalties à Millennium. Les produits que les sociétés décideront de ne pas développer conjointement pourront être développés par l’une des deux entreprises qui, dans ce cas, devra verser des royalties à l’autre entreprise.

L’alliance se concentrera sur la recherche de médicaments à base de petites molécules. Millennium conservera le droit de développer des médicaments à base d’anticorps et des produits de médecine prédictive à partir de découvertes réalisées dans le cadre de l’alliance, tandis qu’Aventis conservera le droit de développer des vaccins et des produits de thérapie génique.

Dans le cadre de cet accord, Aventis et Millennium alimenteront le pipeline de projets avec leurs découvertes dans le domaine des maladies inflammatoires. Chacune des société sera libre de continuer de manière indépendante la recherche sur des produits qui se trouvaient au stade de développement clinique avant la conclusion de cet accord. Les alliances pré-existantes dans le domaine des maladies inflammatoires ne seront pas affectées par cet accord.

Transfert technologique

Aux termes d’un accord d’une durée de cinq ans, Aventis Pharma améliorera sa plate-forme technologique grâce au transfert d’éléments-clés de la plate-forme technologique de Millennium sur une base non exclusive. L’essentiel du transfert vers Aventis devrait être réalisé dans un délai de deux ans, tandis que les autres technologies et mises à jour seront transférées sur la période restante de l’accord. Ce transfert inclura le séquençage, l’informatique, le profil transcriptionnel, la pathologie moléculaire et des technologies protéomiques, ainsi que d’autres outils technologiques. Millenium transfèrera également ses cibles de vaccins et les informations qui s’y rapportent à Aventis Pasteur qui les utilisera pour développer des vaccins contre le cancer.

Développement technologique

Millenium et Aventis travailleront conjointement au développement de nouvelles technologies et en partageront les coûts à parts égales. Cette collaboration sera centrée sur l’amélioration de l’ADMET prédictif (absorption, distribution, métabolisme, excrétion et toxicité). L’ADMET englobe les caractéristiques fondamentales d’un médicament affectant sa sûreté et son efficacité. Il est à l’origine de nombreux échecs de produits pendant les essais cliniques. Le but des recherches concernant ADMET est d’améliorer la productivité du développement des médicaments, réduire le temps nécessaire à la recherche chimique, et fournir des produits ayant une plus grande chance de réussite lors des essais cliniques.

“Actuellement, l’un des obstacles majeurs à la productivité de la découverte et du développement des médicaments est que les caractéristiques ADMET ne peuvent être évaluées qu’à une étape tardive des essais cliniques, et ceci, après avoir déjà investi des années de recherche et des millions de dollars” a expliqué Alan Crane, vice- président, corporate development, chez Millennium. “Réussir dans ce domaine permettrait d’améliorer considérablement la productivité du développement des médicaments.”

“Accélérer les activités de développement des médicaments est un défi majeur que l’industrie pharmaceutique doit relever aujourd’hui. Nous pensons que notre alliance avec Millennium nous permettra de faire des découvertes technologiques capitales, qui vont améliorer nettement la productivité, et que nous pourrons répondre plus rapidement à des besoins médicaux urgents” a déclaré Joseph McCracken, vice-président de Technology Licensing & Alliances chez Aventis Pharma.

Millennium, un leader en biopharmacologie, consacre sa vaste plate-forme scientifique et technologique intégrée à la découverte et au développement de produits thérapeutiques et de médicine prédictive innovants, afin de proposer un traitement personnalisé. En industrialisant cette plate-forme “gène-patient”, Millenium s’efforce également d’accélérer le processus de découverte et de développement de médicaments. Basée à Cambridge dans le Massachusetts, Millennium et ses filiales emploient actuellement plus de 1000 personnes.

Les informations autres qu’historiques de ce communiqué de presse sont des extrapolations impliquant certains risques et incertitudes. Les résultats réels peuvent varier considérablement en fonction de facteurs tels que la disponibilité des ressources, la planification et les effets d’actions de régulation, la puissance de la concurrence, l’issue de litiges et l’efficacité de la protection des brevets. Des informations complémentaires concernant les risques et les incertitudes sont exposées dans des documents d’Aventis archivés auprès de la Securities and Exchange Commission, ainsi que les statuts sur le formulaire F-4 de Rhône-Poulenc, S.A. (ancien nom d’Aventis) et d’autres documents de Rhône-Poulenc, S.A. de Hoechst AG archivés auprès de la Securities and Exchange Commission.

Ce communiqué de presse contient des extrapolations d’informations. Ces informations comprennent des descriptions des plans d’exploitation de Millennium, des bénéfices futurs et d’autres résultats d’opérations prévus, des hypothèses sur les conditions qui règneront sur le marché et dans le secteur, et d’autres informations comprenant des mots tels que “peut”, “attend”, “croit”, “a l’intention de”, et qui expriment des opinions sur des événements à venir. Les performances et résultats réels de Millennium peuvent différer nettement de ceux exprimés ou sous-entendus dans ces informations en raison de risques connus et inconnus. Ces risques comprennent: des incertitudes concernant des difficultés imprévues et des retards en matière d’identification de gènes, des processus de découverte de médicaments et de développement clinique, des modifications des relations avec des partenaires stratégiques et la dépendance vis-à-vis de partenaires stratégiques pour la réalisation d’activités cruciales relevant d’accords de collaboration, l’impact de produits concurrentiels et d’évolutions technologiques, des incertitudes concernant la protection des brevets et les autorisations légales, et des incertitudes relatives à la capacité de Millennium et de ses filiales à obtenir des fonds supplémentaires substantiels nécessaires pour progresser dans la découverte et le développement de médicaments. Ces risques ainsi que d’autres facteurs sont identifiés et expliqués plus en détails sous la rubrique “Risk Factors That May Affect Results” dans le rapport annuel sur le formulaire 10-K déposé par Millennium le 25 février 2000 auprès de la Securities and Exchange Commission.

Note de l’éditeur: ce communiqué et la documentation de référence sont disponibles sur le site internet de Millennium : www.mlnm.com et sur le site internet d’Aventis : www.Aventis.com

Contacts presse :
Michel Bourgeois
External Communications
Tel.: +33 3 88 99 11 33
Fax: +33 3 88 99 11 35

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES