EduBourseActualitésLa CMP signe un PLFSS dur

La CMP signe un PLFSS dur

La CSMF, premier syndicat médical français, a pris connaissance des résultats des travaux de la Commission Mixte Paritaire (CMP) qui vient d’examiner le Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2008 à l’issue de son adoption par le Sénat.

Contre toute attente, la CMP a fait voler en éclat les rares avancées apportées par les amendements sénatoriaux. Au final le texte, tel qu’il avait été adopté par l’Assemblée Nationale en première lecture a été rétabli.

Pour la CSMF, les espoirs apportés par le Sénat ont été tués et cela signe le retour à un PLFSS dur pour 2008 où l’intention de casser la médecine libérale et la réforme de 2004 est plus que jamais manifeste.

Parmi les dispositions qui ont été rétablies, la CSMF relève la pénalisation imbécile des feuilles de soins papier, qui concerne notamment les actes réalisés au domicile du patient au moment où l’on encourage le développement de l’hospitalisation à domicile et le maintien à domicile des personnes âgées, et déresponsabilise l’assuré social en cause dans les pertes, oublis et non mises à jour des cartes vitales !

De plus la réintroduction du masquage solitaire par le patient des données contenues dans son DMP, à l’insu des médecins est dangereuse et contreproductif pour l’efficience de la coordination et la qualité des soins. Elle signe l’arrêt de mort du DMP dont les médecins ne se serviront pas.

Enfin, les mesures vexatoires concernant le secteur 2 ont été rétablies notamment l’obligation de devis pour tout acte comportant un dépassement d´honoraires, quel qu’en soit le montant. Si la CSMF est favorable à la transparence, en revanche, une mesure de ce type, difficilement réalisable en pratique pour les actes de consultation, revient à créer un climat de suspicion intolérable entre les praticiens concernés et leurs patients.

A ce stade, la CSMF, demande au Gouvernement d’intervenir pour modifier, par décret, ces mesures intolérables, qui nuisent à l’efficacité de notre système de santé dans le seul but de pénaliser les médecins libéraux.

Au final, la CSMF fait part de sa profonde déception face aux espoirs déçus et dénoncent les graves déséquilibres créés par ce PLFSS qui perfuse l’hôpital avec l’argent des soins de ville via les franchises, met la médecine libérale en coupe réglée, pulvérise le système conventionnel et signe le retour de la maîtrise comptable avec un rationnement des soins de ville inédit.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200