EduBourseActualitésBarcelona World Race : Fernando de Noronha en point de mire...

Barcelona World Race : Fernando de Noronha en point de mire…

« Pas de pot, c’est le pot » transmettait Jean-Luc Nélias hier matin dans un petit montage vidéo. Petit message laconique sur fond noir qui en disait déjà long sur la journée à venir…

Après les alizés et les heures passées à la barre, à l’attaque des premiers, Veolia Environnement s’est retrouvé englué dans le Pot au Noir avant d’en sortir cette nuit pour retrouver 12-14 nœuds de vitesse moyenne…

« Enfin ! » soufflait Bilou ce matin, soulagé de quitter cette zone d’incertitudes qui leur aura réservé encore bien des surprises… Ralenti samedi comme Paprec Virbac 2 et PRB, les deux bateaux de tête, le duo quimpérois avait presque cru dimanche à un passage express de la fameuse « zone de convergence intertropicale ». Fausse joie en fin de nuit lundi quand, vers 3h du matin, comme l’expliquait Jean-Luc : « ça s’est couvert et on s’est à nouveau fait rattraper par de la molle. » De fait, les heures à suivre seront lentes et difficiles. « On n’avait jamais passé un Pot au Noir comme ça avec Jean-Luc. » commentait Bilou ce matin. « Au fur et à mesure que l’on avançait,il s’est gonflé, et il est descendu avec nous mais pas assez pour empêcher les premiers de partir… Et ensuite, il s’est dégonflé de sorte que ceux qui étaient derrière sont repartis en même temps que nous. » Frustrés de perdre les milles gagnés sur les premiers et de voir dans leur rétroviseur, Delta Dore et Hugo Boss en gagner sur eux, Roland et Jean-Luc ont dû mettre hier en application certains exercices de relaxation pour ne pas flancher. « C’est incroyable et quand même extra rare qu’un Pot au noir se gonfle et se dégonfle à si peu de distance près… Décidément, ici, à chaque fois, on apprend quelque chose ! » poursuivait Roland. « A un moment, il n’y avait même plus rien. Les grains étaient passés ou ceux que l’on voyait ne bougeaient plus, ils étaient statiques ».

Au 2ème temps de l’option ouest, le constat est mitigé à bord de Veolia Environnement au passage du Pot au Noir car les leaders ont accru leur avance. Mais au final, pas de bouleversement au classement à déplorer ! Si PRB est passé devant Paprec Virbac 2, Veolia Environnement conserve, lui, sa 3ème place et devance toujours de 80 milles Delta Dore, avec qui il était bord à bord aux Canaries…

La tête à l’envers dans l’hémisphère sud

0 18.18′ S – 30 04.93′ W…
La position de Veolia Environnement au classement de 15h indiquait le changement d’hémisphère pour le monocoque rouge. Chaleur équatoriale de circonstance à l’intérieur du bateau comme le précisait Bilou : « Il doit faire 30 – 35° et à chaque mouvement, on a l’impression de perdre 2 litres d’eau ! ». Cap sur le Brésil : « Il y en a maintenant pour un petit bout de temps dans ce schéma là… Vraisemblablement, cela va se jouer à la vitesse pure des bateaux, il n’y aura pas d’option. Pour nous, c’est intéressant car on a quand même quelques grosses cylindrées derrière nous, donc on verra ce que cela donne. Après il faudra attendre de voir, la possibilité d’un arrêt et d’un éventuel regroupement de la flotte lors de la transition entre l’Anticyclone de Ste-Hélène et le Sud, et dans le cas contraire… on saura être patient et attendre la prochaine opportunité. » Un seul et même bord en perspective pour aborder la descente, et par conséquent, moins de manœuvres : « on va au moins avoir l’occasion de récupérer ! »

A 16h, Veolia Environnement se trouvait à 177 milles de Fernando de Noronha, la 3ème porte du parcours imposée sur le parcours de la Barcelona World Race, que Roland et Jean-Luc devraient atteindre demain matin.

Suivez la course
La Barcelona World Race
Nouvelle course autour du monde et sans escale en double réservée aux monocoques de la Classe IMOCA
25 000 milles à parcourir autour de la planète et 8 portes de parcours à respecter.
Temps de course à battre : 87 jours et 10 heures (Vincent Riou en solo / Vendée Globe 2004-05)
Départ : le 11 novembre
Retour : environ 3 mois plus tard…
Veolia Environnement, partenaire de Roland Jourdain
Veolia Environnement, leader mondial des services à l’environnement, et le navigateur breton ont décidé en mai 2007 de faire équipe pour une période de 3 ans, avec circumnavigations et transats au programme : la Barcelona World Race en 2007, le très attendu Vendée Globe en 2008 et la Transat Jacques Vabre en 2009…

Partenaire de Kaïros
SACFOM Hyperburo Buro+

Partenaire technique de Kaïros
Incidences Brest, Guy Cotten, Sygespro, NKE, Navicom, Wichard-Profurl.
Contacts Presse
Valérie Beaulieu
Service de Presse – Havas Sports
Port : +33 (0)6 62 04 39 77
Email : [email protected]

Marie-Claire Camus
Veolia Environnement
Tél : +33 (0)1 71 75 06 08
Email : [email protected]

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200