EduBourseActualitésActes médicaux des spécialistes : une campagne odieuse et dangereuse pour les...

Actes médicaux des spécialistes : une campagne odieuse et dangereuse pour les patients

La CSMF, premier syndicat médical français, dénonce la campagne de presse mensongère et odieuse suggérant que les spécialistes auraient bénéficié d’une augmentation mirifique discrètement arrachée sur le dos des patients juste avant l’encadrement des revalorisations des honoraires médicaux prévu par la loi de financement de la sécurité sociale pour 2008.

La CSMF précise que la réactualisation de la valeur de certains actes au 1er janvier 2008, qui par ailleurs concerne l’ensemble des spécialités médicales, dont la médecine générale, correspond à la mise en œuvre de la troisième phase de la réforme des actes médicaux techniques, initiée en 2005 au cours de laquelle certains actes, dont la valeur était restée inchangée depuis plus de 25 ans comme les actes de chirurgie, a été remise à niveau et d’autres, au contraire, ont vu parce qu’ils étaient surévalués, leur valeur réajustée.

Cette réforme qui a permis le toilettage des 7 200 actes techniques, s’est déroulée dans la plus grande transparence et en toute indépendance des syndicats médicaux et des caisses. Ce sont les sociétés savantes qui ont décidé de la nouvelle hiérarchisation des actes.

La mise en place de la 3ème phase de la CCAM technique ne se traduira pas par un surcoût pour les assurés sociaux et donc pour l’Assurance Maladie, comme on voudrait le suggérer, mais au contraire, par un gain d’au moins 15 millions d’Euros en année pleine grâce à la révision à la baisse de la valeur d’un certain nombre d’actes en particulier de radiologie, de cardiologie interventionnelle ou de médecine nucléaire.

Il faut donc arrêter de faire peur aux patients en leur faisant croire que les prix des spécialistes deviennent exorbitants, non seulement parce que c’est faux et malhonnête, mais surtout parce que c’est toujours irresponsable et dangereux de dissuader l’accès aux soins sur des rumeurs ! De nombreux malades risquent de renoncer à se soigner sur la base d’informations comme celles-ci.

D’autre part, la CSMF souligne que la remise à niveau de certains actes était absolument indispensable, notamment pour les spécialités à risque comme la chirurgie ou l’obstétrique qui ont à faire face à l’augmentation de leurs primes d’assurance en responsabilité civile de l’ordre de 30% par an. Pour autant, le problème de la RCP reste entier, et si le risque assuranciel n’est pas intégré dans le coût de la pratique, il faudra que l’Etat propose une solution, via la solidarité nationale.

Enfin, la CSMF, rappelle à tous ceux qui s’attaquent régulièrement aux honoraires médicaux, que l’évolution du remboursement des honoraires médicaux par les Caisses est restée historiquement bas au cours de l’année 2007, démontrant ainsi l’engagement des médecins libéraux dans la maîtrise médicalisée et les premiers effets des démarches de prévention et de qualité des soins. A bon entendeur…

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200