EduBourseActualitésConcentrations: la Commission approuve le projet d'acquisition d'Andrew Corporation par CommScope

Concentrations: la Commission approuve le projet d’acquisition d’Andrew Corporation par CommScope

La Commission européenne a autorisé, en vertu du règlement européen sur les concentrations, le projet de rachat du fabricant américain d’équipements de télécommunications Andrew Corporation par la société CommScope, fabricant de câbles coaxiaux également établi aux États-Unis. La Commission est parvenue à la conclusion que l’opération n’entraverait pas de manière significative une concurrence effective dans l’Espace économique européen (EEE) ou une partie substantielle de celui-ci.
La société CommScope fabrique des câbles destinés aux systèmes et équipements de télécommunications. Andrew Corporation fournit des antennes de stations de base, des câbles et divers équipements aux opérateurs de télécommunications sans fil et aux fabricants d’équipement d’origine.

Les activités des parties se chevauchent sur les marchés de la fabrication et de la vente de câbles coaxiaux de 50 ohms (50 Ω) et de 75 ohms (75 Ω). Les câbles coaxiaux de 50 Ω sont utilisés par les fournisseurs de services de télécommunications pour raccorder les antennes situées au sommet des tours de téléphonie cellulaire aux radios et aux sources d’alimentation qui se trouvent dans les stations d’antennes adjacentes. Les câbles coaxiaux de 75 Ω sont utilisés dans les infrastructures de télécommunications, en particulier par les câblodistributeurs. CommScope fabrique surtout des câbles coaxiaux de 75 Ω, tandis que la société Andrew est spécialisée presque exclusivement dans ceux de 50 Ω.

La Commission a examiné les répercussions du projet de concentration, tant à l’échelon de l’EEE qu’au niveau international. Dans l’EEE, les chevauchements seraient minimes sur les deux marchés: la présence de CommScope est très limitée en Europe sur le marché des câbles de 50 Ω tandis que la société Andrew détient une part de marché inférieure à1 % dans le secteur des câbles de 75 Ω.

Le rachat de l’entreprise Andrew n’entraînerait qu’un renforcement minime (inférieur à 1 %) de l’entité issue de la concentration sur le marché international des câbles de 75 Ω. Elle détiendrait toutefois une part de marché cumulée supérieure à 50 % pour les câbles de 50 Ω. Cela s’explique par la position de force occupée par les deux entreprises – Andrew en particulier – aux États-Unis, où l’opération envisagée fait actuellement l’objet d’un examen par le ministère américain de la justice. Quoi qu’il en soit, la Commission a constaté que le rachat n’aboutirait qu’à un renforcement limité de la part de marché mondiale et qu’il resterait de nombreux fournisseurs de câbles coaxiaux de 50 Ω.

La Commission a également vérifié s’il existait une relation verticale entre les sociétés concernées par l’opération. CommScope fabrique des fils bimétalliques, utilisés dans les câbles coaxiaux. La Commission estime qu’il est très peu probable que la relation verticale entre CommScope et Andrew puisse avoir à terme des conséquences préjudiciables pour la clientèle et aboutir à la fermeture ou à la marginalisation des fabricants de câbles coaxiaux, sur le marché européen ou international.
De plus amples informations sur cette affaire sont disponibles à l’adresse suivante:

http://ec.europa.eu/comm/competition/mergers/cases/index/m96.html#m_4819

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200