EduBourseActualitésVIEL & Cie, un acteur majeur dans le domaine financier : stratégie...

VIEL & Cie, un acteur majeur dans le domaine financier : stratégie et comptes de l’exercice 1999

Madame, Monsieur,
Cher Actionnaire,

C’est avec un grand plaisir que je vous écris aujourd’hui pour vous commenter les comptes, excellents, de l’exercice 1999 et vous présenter la stratégie menée, permettant de faire de votre groupe un acteur majeur dans le domaine financier.

L’exercice 1999 marque une étape dans l’histoire de VIEL & Cie, caractérisée par une forte expansion de ses activités d’intermédiation professionnelle parallèlement au lancement de deux nouveaux pôles d’activités dans le domaine de la finance personnelle en ligne et des nouvelles technologies associées à la finance qui devraient lui offrir des relais de croissance dans un monde en devenir.

Les comptes de l’exercice 1999 se caractérisent par un chiffre d’affaires de 2,1 milliards de francs en progression de 22 % sur l’exercice précédent, par un résultat courant avant impôt de 227 millions de francs, en progression de 75 % et par un résultat net part du groupe de 93,5 millions, en progression de 93,5 %. Le rendement des fonds propres atteint ainsi 33 %, pour une marge avant impôt de 10,8 %.

Ces performances ont été acquises grâce au dynamisme et à la créativité de près de 1 400 collaborateurs, à la qualité de notre réseau international – la France ne représentant désormais que 11,7% de notre chiffre d’affaires – et à une gamme de services particulièrement étendue.

Davantage que ces chiffres, je voudrais vous évoquer notre stratégie, articulée autour du développement de trois pôles d’activité :

Un leader mondial de l’intermédiation financière de gré à gré sur les marchés de professionnels

En premier lieu, VIEL & Cie a confirmé au cours de l’exercice 1999 sa position de 5e intermédiaire financier mondial, dans un monde en pleine restructuration, 1er par son taux de croissance interne et par sa profitabilité et seul intermédiaire global non anglo-saxon.

Ses trois branches d’activité, TSH (intermédiation sur les marchés monétaires et les dérivés de taux), TFS (intermédiation sur les options de change, les dérivés sur actions et les matières premières) et HTS (intermédiation sur les actions, les obligations et les marchés organisés), ont conforté leurs parts de marché et tiré parti des rapprochements récemment intervenus entre de grands acteurs du monde financier pour recruter de nouvelles équipes, notamment à Londres, New York et Tokyo.

VIEL & Cie poursuivra une stratégie ambitieuse de développement de ces activités en 2000, tant par croissance interne que par croissance externe, et s’attachera à renforcer encore la profitabilité de ces métiers. Notre groupe bénéficiera pour cela de la baisse structurelle des prix constatée sur le marché des télécommunications, second poste de coûts après les salaires, mais a en outre initié, en partenariat avec sa filiale Infotec, un large chantier qui devrait lui permettre de réduire encore ses achats d’informations financières, voire de devenir vendeur net d’informations, et gagner ainsi quelques points de marge complémentaires.

L’association d’une expertise technique et financière au service des particuliers

En second lieu, nous avons amorcé un virage important en 1999, avec le lancement en octobre 1999 de CAPITOL, notre broker on line, qui offre aux particuliers l’accès à toutes les places de la zone euro, et bientôt aux bourses américaines. Cette initiative avait pour objectif de tirer parti des nouvelles opportunités offertes par le développement d’Internet, en proposant aux particuliers de passer leurs ordres de bourse en temps réel tout en bénéficiant de conditions particulièrement favorables.

Le succès de CAPITOL, fondé sur une offre particulièrement compétitive et un contenu d’une qualité jusque là réservée aux professionnels, a dépassé mes espérances : nous comptions déjà plus de 4 000 comptes ouverts au 31 mars 2000 et devrions atteindre près de 10 000 comptes au début de l’été, objectif initialement assigné pour la fin de l’année 2000. Je suis confiant dans la capacité de CAPITOL de compter 15 000 à 20 000 comptes dès la fin de l’année.

VIEL & Cie s’est en outre associée à Jet Multimédia, Perouse Assurances et deux autres partenaires financiers pour lancer le site FirstAssur.com, premier portail d’assurance offrant la possibilité de souscrire en ligne un contrat d’assurance. Le site FirstAssur.com, opérationnel depuis mars 2000, fonctionne comme un courtier, offrant aux particuliers un panel de contrats sur une large gamme de produits d’assurance. Votre société développe actuellement un second portail d’assurances, AAASSUR.COM, fondé sur une offre de services européenne. AAASSUR.com devrait être opérationnel à la fin de l’été.

Votre société poursuivra au cours de l’année 2000 le développement de ses activités dans le domaine de la finance en ligne, en élargissant l’offre de produits proposée par CAPITOL tout en déclinant ce concept à l’international, et en s’associant à de nouveaux projets.

Un nouvel acteur incontournable dans le domaine des nouvelles technologies associées à la finance

En troisième lieu, dans une perspective à plus moyen terme, nous avons investi en 1999 dans un certain nombre de projets technologiques qui apporteront des savoir-faire variés au groupe dans des domaines connexes à ses métiers de base, tels que la reconnaissance vocale (participation minoritaire dans VECSYS, leader dans ce domaine) ou la diffusion d’informations financières sur Internet (prise de participation de 47 % dans Infotec, spécialiste de la diffusion d’informations financières sur Internet, partenariat qui nous a d’ores et déjà permis de doter nos salles des marchés d’une information financière de qualité et d’outils à la pointe des avancées technologiques). Votre société exerce en outre une veille permanente sur les technologies et le e-commerce, notamment par des prises de participation dans des fonds d’investissement spécialisés dans les nouvelles technologies.

Forte de l’ensemble de ces partenariats et d’une culture d’innovation, VIEL & Cie entend affirmer au cours des années à venir son rôle de leader et de précurseur dans le domaine des nouvelles technologies associées à la finance, et constituer ainsi un troisième pôle de croissance du groupe particulièrement dynamique et rentable.

En 2000, nous allons poursuivre et amplifier l’action menée l’an passé. Tout d’abord dans notre cœur de métier, l’intermédiation professionnelle, dont nous comptons poursuivre le développement, tant par croissance interne que par croissance externe, et améliorer encore la rentabilité. Le chiffre d’affaires du 1er trimestre 2000, en progression de 41 % à 693 millions de francs, illustre le potentiel important de ces activités. Votre société entend en outre poursuivre le déploiement de ses deux autres pôles d’activités, par la mise en œuvre de nouveaux partenariats. L’exercice 2000 devrait ainsi constituer un nouvel exercice de croissance de notre activité et de nos résultats.

Vous l’avez compris, la hausse du cours de bourse de votre société entamée en octobre 1999 était justifiée par notre stratégie de développement dans le domaine des nouvelles technologies tout en nous appuyant fortement sur notre cœur de métier, le lancement de Capitol ayant conféré une nouvelle visibilité à votre société et permis de mieux mettre en évidence l’excellence de ses fondamentaux. Le recul récent des cours, dans un mouvement de contraction général du marché, nous ramène à une capitalisation boursière d’environ 350 millions d’euros, en progression de plus de 70 % par rapport au début de l’année. Cette valorisation recèle sans doute encore un potentiel de progression important au regard des perspectives de votre société dans ses trois pôles d’activités.

Enfin, quelques mots de l’assemblée générale des actionnaires qui s’est tenue le 28 avril dernier. Après avoir approuvé les comptes de l’exercice 1999, l’assemblée générale des actionnaires a notamment décidé de diviser par dix la valeur nominale des actions, afin d’en améliorer encore la liquidité, et d’attribuer une action gratuite nouvelle pour cinq actions existantes après division du nominal. Ces deux opérations devraient intervenir respectivement :

Ø le 9 mai 2000 pour la division par dix de la valeur nominale des actions,
Ø le 25 mai 2000 pour l’attribution d’une action gratuite pour cinq actions existantes.

A l’issue de ces deux opérations, le capital social de VIEL & Cie sera porté à 13 355 961 euros, divisé en 66 779 805 actions de 0,2 euro de valeur nominale. L’assemblée générale des actionnaires a par ailleurs décidé de réinvestir la totalité du résultat de l’exercice 1999, notamment afin de financer les développements technologiques du groupe.

En vous remerciant encore pour votre fidélité, nous vous prions de croire, Madame, Monsieur, Cher Actionnaire, en l’assurance de notre sincère dévouement.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES