La Commission se félicite du soutien manifesté par le Parlement en faveur de l’élimination progressive des rejets dans les pêcheries de l’Union européenne

20 octobre 2021 Pierre Perrin-Monlouis

La Commission européenne se félicite du large soutien exprimé hier soir par le Parlement européen, réuni en séance plénière, en faveur de la communication de la Commission de mars 2007 relative à une politique visant à réduire les prises accessoires et à éliminer les rejets dans les pêcheries européennes (IP/07/429). Dans son avis, le parlement se réjouit de l’approche proposée par la Commission et souligne l’urgence d’agir au niveau de l’Union pour éviter le gaspillage de précieuses ressources marines. La pratique des rejets constitue une sérieuse menace pour la durabilité des stocks de poisson et, par voie de conséquence, pour l’avenir du secteur de la pêche. Le Parlement soutient également la proposition de la Commission consistant à procéder par étapes, pêcherie par pêcherie, en fonction d’objectifs précis, afin de déboucher à terme sur l’élimination des rejets. À la suite de consultations approfondies avec les parties intéressées, la Commission a entrepris de recueillir des avis scientifiques sur un certain nombre de pêcheries pressenties pour ouvrir le ban de l’interdiction progressive des rejets. La Commission prévoit par ailleurs d’élaborer un plan de route, assorti d’un calendrier, pour la mise en œuvre de l’élimination progressive des rejets dans toutes les grandes pêcheries commerciales d’Europe.
«Je suis très heureux, a déclaré M. Joe Borg, membre de la Commission chargé de la pêche et des affaires maritimes, que le Parlement partage la préoccupation de la Commission vis-à-vis de l’impact des rejets de ressources marines, ainsi que notre détermination à y mettre progressivement un terme. La Commission et le Parlement s’accordent également sur la nécessité d’élaborer des solutions au cas par cas. C’est un processus auquel les opérateurs concernés pourront ainsi être pleinement associés, ce qui est essentiel à son succès.»

L’approche de la Commission reconnaît que toutes les pêcheries sont différentes et requièrent des solutions sur mesure. Il est prévu de fixer au niveau de l’Union européenne les objectifs en matière de rejets et les délais pour les atteindre, tout en laissant les pêcheurs déterminer eux-mêmes les meilleurs moyens d’y parvenir. Le Parlement, dans son avis, soutient la méthode retenue pour éliminer les rejets, c’est-à-dire pêcherie par pêcherie selon une approche axée sur les résultats.

La Commission est en plein accord avec le Parlement sur le fait que la réduction des niveaux globaux de l’effort de pêche dans les pêcheries de l’Union européenne constitue en soi une grande avancée vers l’élimination des rejets. La politique proposée en matière de rejets n’est donc pas une initiative isolée; elle s’inscrit au contraire dans la politique de l’Union visant plus largement à gérer ses pêcheries dans la perspective d’un rendement maximal soutenable.

Depuis la publication de la communication en mars de l’année dernière, la Commission a mené des consultations approfondies avec les États membres et les parties intéressées sur les modalités possibles de mise en œuvre de la nouvelle politique. Elle a aussi reçu les avis de cinq conseils consultatifs régionaux ainsi que du Comité consultatif de la pêche et de l’aquaculture (CCPA).

Une lise de six pêcheries a été soumise par la Commission à son comité scientifique, technique et économique de la pêche (CSTEP), dont l’avis est attendu sous peu. Sur la base de cet avis, la Commission sélectionnera alors certaines pêcheries pour imposer les premières interdictions effectives de rejets.

Parallèlement, elle établira une feuille de route, assortie d’un calendrier, pour l’application de cette approche à toutes les grandes pêcheries commerciales européennes.

Photo of author
Trader & Analyste Financier
Fondateur de Rente et Patrimoine et à la tête du service Bourse Trading, il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et fondamentale.