EduBourseActualitésLe groupe CGG retrouve un résultat net positif au second semestre 2000

Le groupe CGG retrouve un résultat net positif au second semestre 2000

Exercice 2000, chiffre d’affaires non-audité & commentaires préliminaires
CGG (RM : 12016; NYSE : GGY) publie un chiffre d’affaires non-audité de 401,0 millions d’Euros (US$ 353,5 millions) pour le second semestre 2000, en hausse de 36 % par rapport au premier semestre (295,5 millions d’Euros, US$ 282,4 millions) et en hausse de 55% par rapport au second semestre 1999 (258,9 millions d’Euros, US$ 269,3 millions) davantage comparable en raison du caractère saisonnier de l’activité.

Le chiffre d’affaires total estimé de l’exercice 2000 s’élève à 696,5 millions d’Euros, (US$ 635,9 millions), en hausse de 37% par rapport à l’exercice 1999 (506,7 millions d’Euros, US$ 542,0 millions), reflétant ainsi un début de reprise du marché sismique qui s’est traduit pour le Groupe CGG notamment par un très fort dernier trimestre 2000.

En conséquence, la Société prévoit pour le deuxième semestre 2000 un bénéfice net part du groupe non audité d’environ 10 millions d’Euros qui marque le retour à une situation bénéficiaire après quatre semestres consécutifs déficitaires résultant des conditions de marché extrêmes qui ont prévalu dans l’industrie sismique depuis plus de deux années. Hors divers éléments non récurrents, dont notamment la plus value de cession de Flagship à Paradigm, ce résultat net aurait été à l’équilibre.

Le chiffre d’affaires des Services Géophysiques pour le second semestre 2000 est de 260,1 millions d’Euros, (US$ 230,2 millions) en hausse de 30% par rapport au premier semestre 2000 (199,8 millions d’Euros, US$ 190,6 millions) et en hausse de 27% par rapport au second semestre 1999 (204,3 millions d’Euros, US$ 212,7 millions). Pour l’année 2000, le chiffre d’affaires des Services s’établit à 459,9 millions d’Euros, (US$ 420,8 millions) en hausse de 11% par rapport à l’exercice 1999 (412,8 millions d’Euros, US$ 441,9 millions).

L’année a été caractérisée par la bonne tenue de l’activité Marine et des ventes d’études multi-clients dans un marché encore marqué par une très forte compétition, performance atténuée par des difficultés notables en acquisition Terrestre où le volume d’activité est resté faible et les pressions sur les marges importantes.

Le chiffre d’affaires total de Sercel du second semestre s’établit à 144,3 millions d’Euros, (US$126,3 millions), une augmentation de 46% par rapport au chiffre d’affaires du premier semestre 2000 (98,9 millions d’Euros, US$ 94,7 millions) et en hausse de 154% par rapport au second semestre 1999 (56,8 millions d’Euros, US$ 58,9 millions). Le chiffre d’affaires total de Sercel pour l’année 2000 est de 243,2 millions d’Euros (US$ 221 millions) en augmentation de 124% par rapport à 1999 (108,3 millions d’Euros, US$ 116,0 millions).
Cette nette augmentation de l’activité notamment durant le dernier trimestre résulte, au delà des effets périmètres consécutifs aux acquisitions de Syntron et de Mark Products, de la forte demande de systèmes 408 UL, avec 25 unités livrées au cours de l’exercice.

Au 1er février 2001, le carnet de commandes du groupe CGG s’établit à 300 millions d’Euros (US$ 280 millions) à comparer à 342 millions d’Euros (US$ 300 millions) au 31 octobre 2000, ce qui, après les très fortes livraisons de matériels chez Sercel en décembre 2000 correspond en fait à une augmentation sensible pour les Services d’environ 15% en US $.

Les résultats définitifs audités seront publiés au lendemain du Conseil d’Administration qui se réunira le 14 mars 2001.

Contacts :
Christophe PETTENATI-AUZIERE (33) 1 64 47 36 75
ou
Christophe BARNINI ( 33 ) 1 64 47 38 10
Email : [email protected]

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES