EduBourseActualitésProvimi - Les prix élevés des matières premières et des charges de...

Provimi – Les prix élevés des matières premières et des charges de restructuration ont pesé sur les résultats de 2007

Paris/Rotterdam, le 19 mars 2008
Le groupe Provimi (coté sur Euronext Paris), l’un des leaders mondiaux de la nutrition animale, annonce ses résultats pour l’exercice 2007.

• Les prix élevés des matières premières ont réduit les marges opérationnelles, en particulier dans les activités d’aliments pour animaux de compagnie,
• Bonne performance des activités de nutrition animale aux Pays-Bas, en Espagne, Pologne et Roumanie, au Brésil, en Jordanie, au Vietnam et en Afrique du Sud,
• Des coûts centraux plus élevés, des charges de restructuration et l’augmentation des charges financières ont pesé sur les résultats.

provimi19032008.jpg

(1) Ces données ne comprennent pas l’activité cédée d’alimentation pour poissons qui avait en 2007 un chiffre d’affaires et un résultat opérationnel respectivement de 155,8 et 7,2 millions d’euros (177,6 et 4,9 millions d’euros en 2006)

Le chiffre d’affaires a augmenté de 16,6 % à 1 918,5 millions d’euros, en grande partie grâce aux prix de vente plus élevés résultant de la hausse des matières premières. Sur une base comparable, la croissance des ventes a été de 14,5 %. Les taux de change moins favorables ont eu un effet négatif de 13,3 millions d’euros.

Le résultat opérationnel avant autres produits et charges a baissé de 15,3%, à 91,1 millions d’euros. Les taux de change ont eu un effet négatif de 1,5 million d’euros. Sur une base comparable, le résultat opérationnel a baissé de 10,1% sur la période.

Informations par secteur géographique

provimi19032008-1.jpg

En France, les ventes ont bénéficié de la hausse des exportations et de la contribution de l’activité d’aliments pour animaux de compagnie acquise en décembre 2006. Les résultats de l’activité nutrition animale se sont améliorés bien qu’inférieurs au résultat de 2006 où avaient été pris en compte une recette intragroupe exceptionnelle. En Pologne, la forte croissance des ventes d’aliments complets résultant d’une pénurie de céréales chez les clients, a plus que compensé la baisse des ventes de premix et a conduit à une forte hausse du chiffre d’affaires et du résultat. Dans le reste de l’Europe, les contributions les plus significatives sont venues des activités de nutrition animale aux Pays-Bas, en Espagne, au Portugal, en Russie, en Roumanie et en Bulgarie. Elles ont été largement compensées par des résultats en baisse dans l’activité d’aliments pour animaux de compagnie où les conditions de marché ont été difficiles, notamment en Europe de l’Ouest, les fortes hausses du prix des matières premières n’ayant pu être que partiellement répercutées aux clients. En Amérique du Nord, les ventes et les résultats ont progressé en monnaie locale grâce aux actions commerciales et aux acquisitions réalisées en 2006, mais le résultat a baissé en euros du fait de la faiblesse du dollar. Dans le reste du monde, la plupart des pays ont affiché un chiffre d’affaires et des résultats en hausse. Les conditions de marché rendues difficiles en Chine par une maladie affectant les porcs ont été plus que compensées par une forte croissance en Inde, en Jordanie, en Afrique du Sud et au Brésil qui a connu une forte croissance des ventes d’aliments pour ruminants.

Les résultats au niveau Holding et consolidation ont baissé de 19,3 millions d’euros en comparaison avec l’exercice 2006 qui avait bénéficié de plusieurs éléments non récurrents comptabilisés centralement. De plus, les coûts centraux ont augmenté en comparaison avec les années précédentes du fait de charges relatives à des actions stratégiques majeures menées dans l’ensemble du groupe.

es autres produits et charges se sont élevés à 21,7 millions d’euros (8,3 millions d’euros en 2006). Ces charges correspondent à l’intégration des activités européennes d’aliments pour animaux de compagnie (11,3 millions d’euros), à la réorganisation des activités d’aliments complets en Europe centrale et orientale (3,8 millions d’euros), aux coûts relatifs au changement d’actionnaire majoritaire du groupe (5,0 millions d’euros) et à l’organisation et au lancement de la revue stratégique des activités de Provimi qui s’en est suivie (1,6 million d’euros).
Les charges financières nettes ont augmenté, à 43,4 millions d’euros (19,7 millions d’euros en 2006), principalement du fait de la hausse de l’endettement net dûe au versement de dividendes exceptionnels, à l’acquisition de la part des minoritaires en Pologne et en Inde, aux taux d’intérêt plus élevés et à la passation en charge des coûts capitalisés relatifs à l’ancien crédit syndiqué.

Le résultat avant impôt s’est élevé à 26,0 millions d’euros (79,8 millions d’euros en 2006).

Le taux effectif d’impôt du groupe s’est accru à 57% (28% en 2006). La hausse est dûe à l’impôt payé sur un dividende exceptionnel reçu dans l’année et au fait que des actifs d’impôts différés n’ont pas été pris en compte pour certaines pertes en 2007, l’ensemble ayant un impact de 7,5 millions d’euros.

En conséquence, le résultat net, part du groupe a baissé, à 10,5 millions d’euros (54,8 millions d’euros).

La dette nette s’est accrue à 793,6 millions d’euros, y inclus les activités cédées d’alimentation pour poissons, contre 406,9 millions d’euros en 2006. La hausse est principalement dûe au versement de dividendes exceptionnels (289,9 millions d’euros), à l’acquisition de la part des minoritaires en Pologne et en Inde et à une hausse du besoin en fonds de roulement (25 millions d’euros).

Autres évènements
La cession des activités d’aliments pour poissons en Espagne, au Danemark et au Chili à Biomar (Danemark) a été finalisée le 31 janvier 2008. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel des activités cédées s’élevaient en 2007 respectivement à 155,8 et 7,2 millions d’euros (177,6 et 4,9 millions d’euros en 2006).

Perspectives 2008
La poursuite de la hausse des prix des matières premières pourrait continuer à affecter les conditions de marché en 2008. Le groupe continuera ses activités de restructuration afin d’améliorer son efficacité et d’adapter son organisation à l’évolution des conditions de marché.

Le groupe Provimi est présent dans le monde entier sur le marché de l’alimentation pour toutes les espèces d’animaux et occupe des positions de leader sur les marchés où il est présent. Il emploie plus de 8 000 personnes et a réalisé en 2007 un chiffre d’affaires de 1,9 milliard d’euros. Provimi dispose de plus de 100 sites de production dans quelque 30 pays et exporte dans plus de 100. Provimi fabrique des produits et fournit une assistance technique pour toutes les espèces : ruminants, volaille, porcins et animaux de compagnie.

Pour toute information, veuillez contacter :

Relations investisseurs :
Olivier Leduc : + 33 (0)1 34 82 79 04

Relations presse :
Tarick Dali : + 33 (0)1 40 70 11 89
Miriam ter Braak : + 31 (0)10 423 96 33

Ce communiqué est disponible sur le site du groupe http://www.provimi.com

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200