EduBourseActualitésConcentrations: la Commission ouvre une enquête approfondie sur le projet d'acquisition de...

Concentrations: la Commission ouvre une enquête approfondie sur le projet d’acquisition de Navteq par Nokia

La Commission européenne a ouvert une enquête approfondie, en vertu du règlement CE sur les concentrations, sur le projet d’acquisition de Navteq, société américaine, par la société finlandaise Nokia. Cette dernière fabrique des combinés téléphoniques mobiles, tandis que Navteq est l’un des deux producteurs de cartes routières numériques, élément essentiel des services de navigation pouvant être distribués par combiné mobile. L’enquête de marché initiale réalisée par la Commission fait craindre que le projet de concentration ne pose de graves problèmes de concurrence verticale. La décision d’ouvrir une enquête approfondie ne préjuge pas l’issue finale de l’enquête. La Commission a jusqu’au 18 août 2008 pour décider si le projet d’opération entraverait significativement une concurrence effective dans l’Espace économique européen (EEE) ou une partie substantielle de celui-ci.
Nokia fournit des services de navigation et fabrique des combinés téléphoniques mobiles, secteur dans lequel elle occupe la première place sur le marché mondial. La société américaine Navteq est l’un des deux seuls producteurs de cartes routières numériques offrant une couverture complète de l’Europe et de l’Amérique du nord (l’autre étant la société néerlandaise Tele Atlas).

A l’issue d’un examen préliminaire, la Commission craint que le rachat de Navteq par Nokia ne pose de graves problèmes de compatibilité avec le marché commun : eu égard au duopole existant sur le marché des cartes routières numériques et à la forte position détenue par Nokia sur le marché des combinés mobiles, cette opération pourrait en effet restreindre sensiblement la concurrence dans l’EEE. L’enquête approfondie de la Commission visera notamment à déterminer si l’opération entraînerait une hausse des coûts des cartes routières numériques pour les autres sociétés qui fournissent des services de navigation sur combiné mobile ou limiterait leur accès à ces cartes, portant ainsi préjudice aux consommateurs.

L’opération en cause pose des problèmes analogues à ceux qu’avait entraînés une autre concentration verticale, le projet d’acquisition de Tele Atlas par TomTom, société néerlandaise qui produit des appareils de navigation mobiles et commercialise des logiciels de navigation pour téléphones mobiles. Ce projet est actuellement examiné par la Commission (voir IP/07/1800).

On trouvera de plus amples renseignements sur cette affaire sur le site suivant:

http://ec.europa.eu/comm/competition/mergers/cases/index/m98.html#m_4942

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200