EduBourseActualitésDépassements d'honoraires : les 5 vérités de la CSMF

Dépassements d’honoraires : les 5 vérités de la CSMF

A la suite des différentes prises de positions et déclarations le plus souvent excessives et parfois très démagogiques sur les dépassements d’honoraires la CSMF, premier syndicat médical français, tient à exprimer 5 vérités sur cette question, qu’il convient de traiter avec honnêteté.

1ère vérité : les dépassements d’honoraires ont été mis en place par l’Assurance Maladie qui ne veut pas payer les actes médicaux à leur juste prix

Il est parfaitement intolérable de désigner à l’opinion publique les « dépassements d’honoraires » comme des pratiques condamnables lorsqu’ils sont légaux et conventionnels. Ils ont été mis en place pour faire face au manque d’investissement des caisses sur la valeur des actes médicaux. Le problème est qu’il manque actuellement environ 2 milliards d’€ aux caisses pour financer les honoraires médicaux à leur juste valeur. Si l’Assurance Maladie payait cette somme, ce problème n’existerait pas !

2ème vérité : les dépassements abusifs ne sont pas là où on croit !

Les abus de dépassements d’honoraires sont réels mais demeurent très exceptionnels. Il est juste de les dénoncer. Le problème est qu’ils émanent le plus souvent du secteur public et plus précisément du secteur privé à l’hôpital.

3ème vérité : la transparence passe par des dispositifs intelligents et applicables

La CSMF soutiendra les actions en faveur de la transparence et de la moralisation des dépassements. Il est normal que le patient sache à l’avance ce qu’il va devoir payer pour qu’il puisse exercer son libre choix. Le problème est que le seuil de 80 € fixé par le gouvernement pour les devis est trop bas dans certains cas, notamment lorsqu’il s’agit d’un acte technique isolé ou associé à la consultation, et inadapté lors de la primo consultation. Il faut revenir sur ce seuil pour en faire un dispositif intelligent et applicable.

4ème vérité : il y a des solutions intelligentes à mettre en place pour avantager tous les acteurs et mettre un terme au problème des dépassements

Plutôt que de fustiger tel ou tel comportement et de tenter d’imposer une nouvelle fois des mesures autoritaires, mieux vaudrait mettre en place un secteur optionnel qui avantagerait tous les acteurs : patients, médecins, caisses d’assurance maladie et complémentaires, comme le président de la république s’y était engagé lorsqu’il a reçu la CSMF en février. Puisque cette proposition fait l’unanimité pourquoi fait-on trainer ce dossier ? La CSMF réitère sa demande d’organiser une réunion tripartite (Syndicats, UNCAM et UNOCAM) sur ce sujet avant l’été.

5ème vérité : faire de la surenchère médiatique et démagogique sur le dos des médecins, ce n’est pas régler les problèmes

Vouloir opposer les médecins à leurs patients en les faisant passer pour des « affairistes » qu’ils ne sont pas et mobiliser ainsi l’attention des médias au lieu de faire avancer les dossiers est une mauvaise stratégie.

Celles et ceux qui aujourd’hui font le procès de dépassements devraient rechercher les moyens de donner des ressources supplémentaires à l’Assurance Maladie, permettre la création du secteur optionnel et libérer les négociations conventionnelles captives des effets retards couplés de la LFSS 2008 et du chantier des réformes. D’autres encore voudraient libéraliser le système pour faire rentrer les médecins dans des systèmes où les considérations d’économie et de « business plans » l’emporteraient sur les besoins de santé de patients. Tout ceci ne résout rien. La CSMF, elle, a fait des propositions concrètes avec le secteur optionnel et invite chacun à prendre ses responsabilités.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200