EduBourseActualitésLes matériaux nanostructurés d’Arkema au coeur du programme de recherche Genesis

Les matériaux nanostructurés d’Arkema au coeur du programme de recherche Genesis

La Commission européenne a donné ce jour son feu vert au financement par OSEO¹ , à hauteur de 46 M€ sur un coût total de 107 M€, du programme Genesis, coordonné par Arkema, qui ouvre la voie au développement en Europe d’une filière innovante et compétitive dans les matériaux nanostructurés.

Le programme Genesis fédère autour d’Arkema, leader dans le domaine des matériaux nanostructurés et seul producteur européen de copolymères fonctionnels à architecture contrôlée, de grands groupes industriels, des PME et plusieurs laboratoires universitaires au sein d’un partenariat liant directement la conception des matériaux et leurs applications dans plusieurs marchés retenus pour leur potentiel d’innovation technologique : l’automobile, la câblerie, les composites structuraux, l’énergie, l’environnement et les technologies de l’information et de la communication.

Par sa contribution essentielle au programme Genesis, Arkema s’impose comme le fournisseur incontournable de matériaux nanostructurés innovants dont les performances exceptionnelles – résistance mécanique, propriétés thermiques et électriques, légèreté – se traduiront par des avancées technologiques dans de nombreux secteurs industriels.

” Arkema, premier chimiste français, maîtrise aujourd’hui à l’échelle du laboratoire les mécanismes de synthèse des nanotubes de carbone et des copolymères à architecture contrôlée. Le programme Genesis nous permettra d’accélérer le développement industriel des matériaux nanostructurés en collaboration directe avec les secteurs utilisateurs concernés. Les premières applications commerciales pourraient intervenir à l’horizon 2009 / 2010 ” se félicite Christian Collette, directeur Recherche & Développement d’Arkema.

En cohérence avec la politique de développement durable d’Arkema, le programme Genesis privilégie la mise en œuvre de procédés propres, l’utilisation de matières premières renouvelables et la prise en compte des filières de recyclage des matériaux en fin de vie. Il comporte également un important volet relatif aux propriétés toxicologiques et écotoxicologiques des nanomatériaux.

Premier chimiste français, acteur de la chimie mondiale, Arkema regroupe 3 pôles d’activités cohérents et intégrés, les Produits Vinyliques, la Chimie Industrielle et les Produits de Performance. Présent dans plus de 40 pays avec 15 200 collaborateurs, Arkema réalise un chiffre d’affaires de 5,7 milliards d’euros*. Avec ses 6 centres de recherche en France, aux Etats-Unis et au Japon, et des marques internationalement connues, Arkema occupe des positions de leader sur ses principaux marchés.

¹ Etablissement public français qui finance et accompagne l’innovation industrielle

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200