EduBourseActualitésSUEZ Environnement obtient le visa de l'AMF sur son prospectus d'introduction en...

SUEZ Environnement obtient le visa de l’AMF sur son prospectus d’introduction en Bourse pour une cotation prévue le 22 juillet

L’Autorité des Marchés Financiers a donné le 13 juin 2008 son visa n° 08-127 au prospectus1 d’introduction en bourse de SUEZ Environnement2.

La cotation de SUEZ Environnement est prévue pour le 22 juillet 2008, sur Euronext Paris et Bruxelles, après approbation par les actionnaires de SUEZ et de Gaz de France, convoqués en Assemblées Générales le 16 juillet 2008, du projet de fusion GDF SUEZ. Les termes de ce projet prévoient concomitamment à la fusion, la distribution aux actionnaires de SUEZ de 65% du capital de SUEZ Environnement.

Le prospectus constitue l’ensemble de la documentation relative à l’introduction en bourse et présente les caractéristiques principales des activités dédiées à l’eau et aux déchets de SUEZ Environnement.
LE LEADER MONDIAL DEDIE AUX METIERS DE L’ENVIRONNEMENT
Avec plus de 62 000 collaborateurs, une présence sur les cinq continents et un chiffre d’affaires de 12 milliards d’euros, SUEZ Environnement a en 2007 alimenté en eau potable près de 68 millions de personnes, fourni des services d’assainissement à 44 millions de personnes mais aussi collecté les déchets de près de 46 millions d’habitants à travers le monde et traité plus de 42 millions de tonnes de déchets.

SUEZ Environnement est un acteur intégré, présent sur l’ensemble de la chaîne de valeur de l’eau et des déchets. En faisant son entrée en bourse, SUEZ Environnement va devenir le leader mondial exclusivement dédié aux métiers de l’eau et des déchets.

UN ACTIONNARIAT STABLE QUI ACCOMPAGNE UNE VISION STRATEGIQUE DE LONG TERME
SUEZ Environnement bénéficiera d’un actionnariat stable, avec GDF SUEZ et les grands actionnaires de SUEZ réunis au sein d’un pacte d’actionnaires représentant environ 47% du capital et conclu pour une durée de 5 ans.

Lors de l’admission des actions SUEZ Environnement à la cote, la répartition de son actionnariat devrait se présenter de la façon suivante :

• GDF SUEZ : environ 35%
• Les 5 autres actionnaires membres du pacte (Groupe Bruxelles Lambert, CDC, Areva, CNP, Sofina) : environ 12%
• Actionnariat salarié : environ 2%
• Public : environ 51%

1 Le prospectus est consultable sur les sites Internet de l’AMF, de SUEZ et de SUEZ Environnement :
www.amf-france.org, www.suez.com et www.suez-environnement.com
2 SUEZ Environnement Company est le nom juridique de la société de tête de SUEZ Environnement

Le Conseil d’administration sera composé de 18 membres, dont :
– 9 membres présentés par le Groupe GDF SUEZ,
– 5 membres présentés par les grands actionnaires de SUEZ
– 4 administrateurs indépendants.

Jean-Louis Chaussade sera Administrateur et Directeur Général (CEO). Le Conseil d’Administration sera présidé par Gérard Mestrallet (non exécutif).

UN MODELE DE CROISSANCE DURABLE ET RENTABLE
Le développement de SUEZ Environnement repose sur un modèle économique qui s’articule autour de 3 facteurs clés :
– un portefeuille d’activités équilibré entre le marché de l’eau et des déchets, les pays développés et pays à croissance plus rapide, mais aussi entre ses clients municipaux et industriels, les marchés régulés/non régulés, ou encore les types de contrats (concession, O&M,…).
– des priorités géographiques claires qui se caractérisent par une base européenne solide et en croissance et des positions internationales (Etats-Unis, Australie, Chine, Moyen-Orient et Maghreb) sélectionnées selon une identification des marchés les plus porteurs, avec un profil de risque maîtrisé
– des partenariats de long terme avec des acteurs locaux qui permettent une connaissance approfondie des marchés et renforcent l’assise locale du groupe

SUEZ Environnement entend poursuivre, au plan mondial, un développement préservant un ancrage territorial de ses activités :
– Consolidation et renforcement des positions en Europe de l’Ouest, dans l’eau (France, Espagne, Italie, Allemagne, Royaume-Uni) et les déchets (France, Benelux, Allemagne, Royaume-Uni, Scandinavie) ;
– Développement de places fortes aux États-Unis au travers de United Water, en Chine et en Australie ;
– Opportunités de développement attractives dans certaines régions du monde, en particulier l’Europe Centrale, le bassin Méditerranéen et les pays du Golfe ; le développement ciblé à l’international s’appuyant sur une culture forte du partenariat.

Au cours de ces dernières années, et notamment en 2007, SUEZ Environnement a montré la solidité de son modèle de croissance durable et rentable avec une croissance en 2007 sur périmètre stabilisé3 du chiffre d’affaires de + 6.9% et de l’EBITDA de 7.9%. La forte capacité de génération de cash flow libre de SUEZ Environnement lui a permis de financer un développement marqué par l’accélération des investissements industriels tout en maintenant un bilan solide qui offre une flexibilité financière pour l’avenir.

3 Défini comme étant le périmètre de SUEZ Environnement à partir du 1.1.2007.

DES OBJECTIFS FINANCIERS 2008-2010 SOLIDES ET CREATEURS DE VALEUR
Fort de ce bilan financier solide, SUEZ Environnement a pour objectif d’atteindre une croissance organique annuelle moyenne de son chiffre d’affaires supérieure à 5% et de réaliser des acquisitions industrielles de proximité (“tuck-in”) ayant un impact supérieur à 2% sur la croissance du chiffre d’affaires.

A delà de cette croissance et dans le respect des critères d’investissement du Groupe et sous réserve de conditions de marché favorables, SUEZ Environnement pourrait envisager de réaliser des acquisitions stratégiques, créatrices de valeur, qui pourraient apporter quelques points de croissance supplémentaires sur la période.
Pour l’exercice 2008, SUEZ Environnement prévoit d’atteindre un EBITDA4 (nouvelle définition) compris entre 2,10 et 2,15 milliards d’euros.

Sur la période 2009-2010, SUEZ Environnement a pour objectif d’atteindre une croissance annuelle moyenne de l’EBITDA (hors acquisitions stratégiques) de 8%.

Ces objectifs de croissance d’EBITDA, sur la période 2008-2010, reposent sur :
– un montant total d’investissements industriels d’environ 4,5 milliards d’euros, qui comprend les investissements de maintenance et de développement, ainsi que des acquisitions industrielles de proximité (“tuck-in”),
– la poursuite de l’amélioration de la rentabilité des activités du Groupe.
Le Groupe proposera un dividende en 2009, au titre de l’exercice 2008, de 0,65 euros par action5 SUEZ Environnement, soit une distribution de 320 millions d’euros. Le Groupe se fixe par ailleurs un objectif de croissance annuelle de son dividende au moins égal à 10% pour les deux années suivantes.

Dans le cadre de cette politique de distribution de dividendes, et des objectifs de croissance rappelés ci-dessus, le Groupe a pour objectif de conserver un ratio dette nette / EBITDA inférieur à 3x sur la période 2008-2010, hors impact d’éventuelles acquisitions stratégiques.

UN DEVELOPPEMENT AU COEUR DES GRANDS ENJEUX DU XXIEME SIECLE
Les marchés de l’eau et de la propreté sont en croissance, portés par 3 grands moteurs de croissance:
– l’augmentation naturelle de la population dans le monde et sa concentration dans les zones urbaines
– la nécessité de gérer l’impact environnemental et les besoins de l’industrialisation croissante des économies, notamment dans les zones en développement telles que la Chine, le Moyen-Orient/Maghreb ou encore l’Europe Centrale ;

4 Le résultat brut d’exploitation (EBITDA) sur la base duquel sont formulées les prévisions et objectifs financiers de SUEZ Environnement tient compte du changement de définition de l’EBITDA, selon la nouvelle définition GDF SUEZ. Cet EBITDA est égal à l’EBITDA historiquement déterminé par SUEZ Environnement moins (i) la quote-part du résultat net des entités associées et (ii) les revenus financiers hors intérêts (dividendes des sociétés non consolidées), plus (iii) les dotations nettes aux provisions pour retraites et autres reprises ou constitutions de provisions similaires. Ainsi, l’EBITDA 2007 selon la nouvelle définition et ajusté, par souci d’homogénéité, de la contribution d’Applus+ (cédé en novembre 2007) s’est élevé à 2 021 millions d’euros.
5 Sur la base de 489 699 060 actions.

– la réglementation qui reflète les exigences croissantes des populations qui prennent progressivement conscience des enjeux du développement durable. Ces réglementations génèrent des nouveaux besoins d’équipement et de services associés.

Les ressources naturelles ne sont pas infinies. Repenser l’usage qui en est fait et promouvoir une croissance durable sont parmi les grands enjeux du XXIème siècle. SUEZ Environnement entend participer à ce défi grâce à l’innovation permanente et à une approche circulaire de l’économie.

L’économie circulaire impose le déploiement de solutions limitant au maximum le gaspillage des ressources naturelles et permettant de ré-introduire dans le cycle de production-consommation des ressources issues du déchet.

Dans le domaine de l’eau, l’enjeu principal est l’économie de la ressource, au travers de technologies limitant le gaspillage (détection acoustique des fuites), améliorant le service au consommateur (télé relève) ou encore transformant les boues d’épuration en compost utilisable en agriculture. Mais c’est aussi dans des pays où le risque de stress hydrique existe, une utilisation rationnelle de l’eau en fonction de son usage et de son origine : protection des nappes, réutilisation des eaux usées, usines de dessalement, pour augmenter les ressources disponibles.

SUEZ Environnement place la Recherche et Développement au coeur de son projet industriel et de ses préoccupations stratégiques. Depuis la construction de la première usine de dessalement par Osmose Inverse en 1985 ou plus récemment en 2007 le lancement de projets de démantèlement d’avions, le leadership technologique est un facteur clé de différenciation et d’avantage compétitif du Groupe.
SUEZ Environnement a fait du développement durable le coeur même de son projet d’entreprise, avec l’ambition permanente d’être un gestionnaire responsable des cycles de l’eau et des déchets.
Le prospectus relatif à l’admission des actions SUEZ Environnement Company aux négociations sur le marché Euronext Paris a reçu le visa n° 08-127 en date du 13 juin 2008. Le prospectus, ainsi que le certificat d’approbation de l’Autorité des marchés financiers établi à la demande de la société, ont été notifiés à la Commission Bancaire Financière et des Assurances belge comme prévu par la directive 2003/71. Le prospectus est disponible gratuitement, notamment aux sièges de SUEZ Environnement Company et de SUEZ, ainsi que sur les sites internet www.suez-environnement.com, www.suez.com, et www.amf-france.org. SUEZ Environnement attire l’attention du public sur la section « facteurs de risques » figurant dans le prospectus.

Ce communiqué de presse ne constitue pas une vente, un échange, une offre d’achat ou d’échange, une sollicitation d’une offre de vente ou d’échange, ou l’incitation à l’acquisition de valeurs mobilières dans tout pays (y compris aux Etats-Unis, en Allemagne, en Italie, en Australie ou au Japon) dans lequel une telle une vente, un tel échange, une telle offre, une telle sollicitation ou une telle incitation serait interdite par la loi. Ce communiqué de presse ou sa distribution peut, dans certains pays, être restreint par la loi ou la réglementation applicable. Ainsi, toute personne recevant ce communiqué de presse doit s’informer des restrictions applicables et les respecter. Dans la mesure permise par la loi applicable, Suez Environnement Company et les entités qui lui sont affiliées n’assument aucune responsabilité ou faute relative à la violation par toute personne de ces restrictions.

Ce communiqué de presse contient des informations relatives aux objectifs et prévisions de résultat de Suez Environnement Company. Ces objectifs et prévisions sont fondés sur des données, hypothèses et estimations considérées comme globalement raisonnables par la direction de Suez Environnement Company. Elles sont susceptibles d’évoluer ou d’être modifiées en raison des incertitudes liées notamment à l’environnement économique, financier, concurrentiel, réglementaire et climatique. En outre, la matérialisation de certains risques décrits dans la Section 4 « Facteurs de risque » du prospectus d’introduction en bourse de Suez Environnement Company aurait un impact sur les activités de Suez Environnement Company et sa capacité à réaliser ces prévisions. De plus, la réalisation de ces prévisions suppose la mise en oeuvre avec succès de la stratégie de Suez Environnement Company. Suez Environnement Company ne prend en conséquence aucun engagement ni ne donne aucune garantie sur la réalisation des prévisions figurant dans ce communiqué de presse.
SUEZ Environnement, branche d’activités du groupe SUEZ, fournit des équipements et des services essentiels à la vie et à la protection de l’environnement : production et distribution d’eau potable, collecte et traitement des eaux usées, élimination et valorisation des déchets. Par la maîtrise des cycles de l’eau et des déchets, SUEZ Environnement c’est un large porte-feuille de savoir-faire offrant une réponse durable à l’ensemble des besoins des collectivités locales et des industriels. SUEZ Environnement a réalisé en 2007 un chiffre d’affaires de 12 milliards d’euros, avec un effectif de 62000 collaborateurs.

Contacts presse :
Hélène Enginger
Tél. : +33 1 58 18 45 94
Mob : +33 6 79 83 65 55
Héloïse Rothenbühler
Tél. : +33 1 58 18 54 61
Mob : +33 6 73 88 81 92

Contact analystes :
+33 1 40 06 66 29

Pour en savoir plus sur SUEZ Environnement,
Rendez vous sur le site : www.suez-environnement.com

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200