EduBourseActualitésPSA - Le chiffre d'affaires consolidé au 31 mars 2001 s'établit à...

PSA – Le chiffre d’affaires consolidé au 31 mars 2001 s’établit à 13,2 milliards d’euros, en hausse de 8,2 % à périmètre comparable

Le chiffre d’affaires consolidé du premier trimestre de l’année 2001 s’établit à 13 166 millions d’euros, en augmentation de 13,1 % par rapport à celui du premier trimestre de 2000 qui s’élevait à 11 641 millions d’euros. A périmètre comparable, le chiffre d’affaires consolidé progresse de 8,2 %.

Le chiffre d’affaires réalisé au titre de l’activité automobile, à 10 602 millions d’euros, marque une progression de 5,8 % par rapport au chiffre d’affaires du premier trimestre de 2000.

En Europe de l’ouest, sur un marché des voitures particulières et véhicules utilitaires légers en recul de 4,7 %, le groupe augmente ses immatriculations de 4,3 % et consolide sa position de deuxième constructeur européen, avec une pénétration de 14,6 % à fin mars 2001, contre 13,3 % à fin mars 2000. Les ventes aux réseaux européens se sont établies en croissance de 0,6 %, du fait d’un déstockage temporaire des réseaux dû au succès notamment de Peugeot 206 et Citroën Picasso. Les ventes en dehors d’Europe de l’ouest portent sur 118 200 unités et progressent de 16,7 % par rapport au premier trimestre de 2000. Au total, les ventes mondiales de Peugeot et Citroën, à 771 200 voitures et collections, augmentent de 2,8 % par rapport à celles du premier trimestre de 2000.

Le chiffre d’affaires de l’activité équipement automobile s’inscrit à 2 497 millions d’euros. Il intègre, pour 632 millions d’euros, le chiffre d’affaires du premier trimestre 2001 des activités automobiles de Sommer Allibert, acquises en janvier 2001. A périmètre comparable, il progresse de 22,5 %.

Le chiffre d’affaires de l’activité de transport est ressorti à 676 millions d’euros, en hausse de 16,2 % par rapport à celui des trois premiers mois de 2000.

Le chiffre d’affaires des activités de financement, correspondant essentiellement à des produits d’intérêts sur le financement des ventes, s’est élevé à 381 millions d’euros, en augmentation de 18,3 % par rapport à celui du premier trimestre de 2000. Les encours de crédit totaux du groupe Banque PSA Finance s’élèvent à 15,4 milliards d’euros à fin mars 2001, en hausse de 12,4 % par rapport à leur niveau du 31 mars 2000.

Le chiffre d’affaires des autres activités progresse de 9,6 % par rapport à celui de 2000, à 217 millions d’euros.

CHIFFRE D’AFFAIRES CONSOLIDE(*)

(en millions d’euros)————|–31 mars 2001–|–31 mars 2000–|–Variation
Activité automobile————–|–10 602——–|–10 022——–|–+5,8 %—
Activité équipement automobile—|–2 497———|–1 431———|–+74,5 %–
Activité de transport————|–676———–|–582———–|–+16,2 %–
Activités de financement———|–381———–|–322———–|–+18,3 %–
Autres activités—————–|–217———–|–198———–|–+9,6 %—
Eliminations inter-activités—–|–(1 207)——-|–(914)———|–+32,1 %–
Total PSA Peugeot Citroën——–|–13 166——–|–11 641——–|–+13,1 %–

Sur la base d’1 euro = 6,559 57 Francs
(*) Les chiffres indiqués correspondent au montant du chiffre d’affaires de chaque activité, les ventes inter- activité étant déduites globalement.

VENTES MONDIALES AUTOMOBILES DU GROUPE

(en nombre de véhicules)*—–|–31 mars 2001–|–31 mars 2000–|–Variation–
Europe occidentale————|–653 000——-|–649 000——-|–+0,6%——
dont France——————-|–230 000——-|–221 100——-|–+4,0%——
Autres pays du monde———-|–118 200——-|–101 300——-|–+16,7%—–
Ventes totales—————-|–771 200——-|–750 300——-|–+2,8%——
Dont Peugeot——————|–456 300——-|–435 000——-|–+4,9%——
Citroën———————–|–314 900——-|–315 300——-|–(0,1%)—–
Dont voitures particulières—|–668 600——-|–651 900——-|–+2,6%——
Véhicules utilitaires légers–|–102 600——-|–98 400——–|–+4,3%——

* véhicules montés, éléments détachés et collections

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES