EduBourseActualitésUsinor - Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2001

Usinor – Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2001

Dernière mise à jour: octobre 19, 2021

Le chiffre d’affaires consolidé d’Usinor pour le premier trimestre 2001 s’est élevé à 3 937 millions d’euros contre 4 026 millions pour le premier trimestre 2000. A périmètre constant, la baisse est de 1,6 %.

en millions d’euros-----|-1er trim 2000-|-1er trim 2001-|-variation à--------
------------------------|---------------|---------------|-périmètre constant-
Aciers Plats au Carbone-|-2 338---------|-2 262---------|-(0,4%)-------------
Transformation –
Distribution*-----------|-1 159---------|-1 042---------|-+ 1,2%-------------
Aciers Inoxydables,
Alliages et Plaques
Spéciales---------------|-987-----------|-883-----------|-(11,8%)------------
Autres activités--------|-88------------|-148-----------|-+ 56,1%------------
Eliminations------------|-(546)---------|-(398)---------|--------------------
Usinor------------------|-4 026---------|-3 937---------|-(1,6%)-------------

*chiffre d’affaires total.

La variation du chiffre d’affaires du premier trimestre 2001 par rapport au 1er trimestre 2000 dans les Aciers Plats au Carbone montre un fléchissement des volumes de 1,8 %, à périmètre constant, le mix produit continuant de s’enrichir grâce à une augmentation de la part de la clientèle auto et à une réduction des expéditions de bobines à chaud. Les prix de vente moyens sont en légère augmentation, + 1,4 %, par rapport à la même période de l’année dernière qui marquait le début de leur progression.

La Transformation-Distribution accuse une baisse de 2,8 % en volumes due à une dégradation de l’activité des centres de services. Les prix de vente moyens augmentent de 4,1 % par rapport au premier trimestre 2000, période où ils amorçaient leur remontée à partir de niveaux encore médiocres.

Les Aciers Inoxydables, Alliages et Plaques Spéciales subissent une forte baisse en volumes, – 13,9 %, due aux effets conjugués d’une baisse de la demande mondiale, de niveaux de stocks élevés, notamment aux Etats Unis et de la poursuite de la baisse du prix du nickel. Les baisses de volumes traduisent aussi les réductions volontaires de production d’acier et de laminage à froid décidées aux Etats Unis (J&L) et en France (Ugine). Les prix augmentent de 2,4 % malgré la pression de l’excédent de stocks et du ralentissement de la demande, les prix de vente moyens des expéditions françaises (Ugine) étant en légère hausse grâce aux ventes faites sous contrat annuel.

Comme cela était déjà le cas au cours du dernier trimestre 2000, le ralentissement de la demande d’aciers inoxydables s’est poursuivi au long du premier trimestre et il n’est pas envisagé de progression significative des volumes au cours des prochains trimestres. Le niveau de stocks, en réduction sensible, devrait autoriser une hausse des prix de base dès le second trimestre en Europe.

Dans les Aciers Plats au Carbone, si l’on observe une baisse des stocks, celle-ci reste insuffisante du fait d’une production sidérurgique mondiale encore en croissance sur les premiers mois de l’année et qui ne permet pas d’envisager avant l’été une augmentation sensible des prix moyens de vente. Dans ce contexte, l’activité Carbone Plats demeure satisfaisante grâce à une consommation finale stable dans les principaux secteurs clients du Groupe.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES