EduBourseActualitésSAT-3/WASC, le réseau sous-marin WDM posé par Alcatel le long de la...

SAT-3/WASC, le réseau sous-marin WDM posé par Alcatel le long de la côte ouest africaine, atterrit au Sénégal

Dernière mise à jour: octobre 19, 2021

Le système optique de 14 000 km offrira une solution alternative pour les télécoms en Afrique

Paris, 22 mai 2001 – Alcatel (Paris: CGEP.PA & NYSE: ALA), leader mondial en réseaux optiques intelligents, vient de mettre en place l’atterrissement, au Sénégal, du réseau SAT-3/WASC, dont il assure actuellement la pose dans le cadre d’un projet clé en main. Partant du Portugal, le câble sera installé jusqu’à l’Afrique du Sud, permettant à plusieurs pays le long de la côte ouest africaine d’être connectés avec l’Europe et de bénéficier d’une liaison à haut débit parfaitement adaptée aux nouvelles applications de télécommunications, au premier rang desquelles Internet.

Initialement, le réseau haut débit fonctionnera à 20 Gbit/s avec la possibilité d’être ensuite porté à 40 Gbit/s. Une option existe également pour que la capacité du système atteigne 120 Gbit/s, ce qui équivaut à 1 450 000 communications téléphoniques simultanées. Le réseau relie le Portugal à la République d’Afrique du Sud par la mer. Dans un contexte spécifique, les réseaux sous-marins représentent une alternative aux réseaux terrestres ou spatiaux, apportant flexibilité et rapidité de déploiement, ainsi qu’une large bande passante pouvant être augmentée à la demande.

Une fois installé, SAT-3/WASC reliera le Portugal, l’Espagne, les Iles Canaries, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Bénin, le Nigeria, le Cameroun, le Gabon, l’Angola et la République d’Afrique du Sud (voir la carte ci-dessous). Il sera également relié à un système connectant l’Afrique du Sud à l’Asie du Sud-Est via l’Inde.

Le réseau SAT-3/WASC comprend une infrastructure dorsale avec des dérivations vers les différents pays connectés, ce qui est rendu possible par l’intégration au réseau d’unités de branchement. Celles-ci permettent de dériver une paire de fibre ou le nombre souhaité de longueurs d’onde, en fonction de la capacité requise, vers telle ou telle partie du réseau. Le système sous-marin SAT-3/WASC pourra constituer l’épine dorsale d’un futur réseau de ville à ville.

Alcatel gère l’ensemble de ce projet, offrant à ses clients une solution clé en main, de la conception du réseau à son installation, y compris la fabrication de tous les équipements : câble, répéteurs, unités de branchement et équipements terminaux pour les stations terrestres.

Avec cette première étape, Alcatel a aussi posé l’une des plus grandes longueurs de câble, environ
7 000 km chargés sur un seul navire câblier. Les opérations marines ont été préparées en réalisant des études de route préliminaires détaillées, prenant en compte les emplacements des zones d’extraction pétrolière et de pêche industrielle.

” Nous sommes très heureux d’être, avec Telkom Afrique du Sud, les initiateurs de ce projet de câbles sous-marins SAT3/WASC, ” a déclaré Mme Aissatou Dieng, Directeur des Opérations Internationales de Sonatel (Société Nationale des Télécommunications du Sénégal). ” Cette infrastructure de haute technologie permettra au Sénégal de mieux jouer son rôle de plaque tournante des télécommunications en Afrique de l’Ouest, en permettant aux pays limitrophes de se connecter au réseau mondial de câbles sous-marins à fibres optiques. Comme ce système est capable de transporter des capacités importantes, il permettra à nos entreprises de mieux se développer dans un environnement mondial de plus en plus concurrentiel. ”

“Le déploiement de ce réseau montre que, pour compléter les infrastructures Est-Ouest telles que les systèmes trans-atlantiques et trans-pacifiques, il devient de plus en plus important de construire des réseaux optiques reliant le Sud et le Nord”, a déclaré Jean Godeluck, Président des activités de réseaux sous-marins d’Alcatel. “En apportant les technologies optiques à l’Afrique par la mer, ce réseau permettra également de favoriser le développement de réseaux SDH dans les pays où SAT-3/WASC atterrit.”

Le système dans son ensemble sera terminé au dernier trimestre 2001.

A propos d’Alcatel
Alcatel est le seul fournisseur maîtrisant tous les éléments du réseau optique : composants, fibres optiques, systèmes DWDM, faisceaux hertziens, routeurs de coeur du réseau et intelligence de réseau, et ce pour des applications terrestres et sous-marines. Alcatel est également le seul fournisseur proposant une gamme de services terrestres et marins pour l’installation et la maintenance de réseaux optiques mondiaux intégrés.
Selon le rapport publié par RHK pour l’année 2000, Alcatel est le deuxième fournisseur mondial de solutions optiques, avec 20% de part de marché, loin devant ses autres concurrents. RHK souligne également qu’Alcatel a renforcé son leadership en réseaux sous-marins avec 41% de part de marché mondial. Par ailleurs, Alcatel revendique la première place mondiale pour les systèmes DWDM terrestres et sous-marins, les cross-connects (brasseurs-répartiteurs) numériques, qui intègrent les technologies permettant aux opérateurs d’offrir des services à large bande, les réseaux SDH et les faisceaux hertziens.
Les activités optiques d’Alcatel comprennent les systèmes de transmission terrestres et sous-marins, les fibres optiques, les composants optiques et les faisceaux hertziens. Alcatel a créé une nouvelle classe d’actions Alcatel ayant pour objectif de refléter la performance économique d’Alcatel Optronics, l’activité de composants optiques du Groupe.

Dans le domaine des réseaux sous-marins, Alcatel est le numéro un mondial pour la fourniture clef en main de solutions et de services associés. Alcatel occupe cette place de leader en termes de :
– capacité vendue : jusqu’à 8,4 Tbit/s pour les systèmes longue distance et 3,6 Tbit/s pour les courtes distances, en s’appuyant sur la toute dernière technologie DWDM (multiplexage dense de longueurs d’onde) ;
– volume de production : 120 000 km de câbles produits annuellement par des usines situées stratégiquement autour du globe ;
– flotte : Alcatel dispose de onze navires câbliers spécialement conçus et dédiés à la pose et à la maintenance afin de contrôler rigoureusement les délais.
Les contrats actuellement réalisés et en cours représentent plus de 5,8 milliards de dollars, comprenant les réseaux sous-marins les plus avancés au monde comme : 360americas, FLAG Atlantic et Apollo dans l’Atlantique, des systèmes transpacifiques tels que 360pacific, Japon-Etats-Unis et Southern Cross, et les réseaux MAC et MAYA-1 aux Amériques ainsi que SAT-3 autour de l’Afrique.

Avec des solutions intégrées de réseaux voix-données, Alcatel construit les réseaux du futur. Ses clients sont aussi bien les opérateurs, déjà établis ou nouveaux venus sur le marché, que les entreprises et le grand public. Fort de 130 000 salariés et d’un chiffre d’affaires de 31 milliards d’euros en 2000, Alcatel est présent dans plus de 130 pays.

Contact [email protected]

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES