EduBourseActualitésTelecom Réseaux Services- Des résultats décevants du secteur Réseau entraînent un résultat...

Telecom Réseaux Services- Des résultats décevants du secteur Réseau entraînent un résultat net part du groupe très inférieur aux prévisions – Une réorientation stratégique radicale – D’importantes mesures d’économie

Dernière mise à jour: octobre 19, 2021

Bilan de l’activité du groupe sur l’année 2000 – 2001
Lors de l’introduction en Bourse de la société, le premier objectif fixé par le business plan était l’atteinte d’une part de marché suffisamment significative pour faire du groupe Télécom Réseaux Services un acteur majeur en intégration réseaux et téléphonie avec un objectif de chiffre d’affaires de 97,87 M€ (642 MF).
Cet objectif est atteint : le groupe est aujourd’hui le premier acteur indépendant et incontournable dans ces deux domaines.

Les résultats du groupe Télécom Réseaux Services sont cependant très contrastés selon la nature de ses activités :
– Téléphonie :
Le secteur de la téléphonie a retrouvé comme attendu une croissance maîtrisée et est en ligne avec ses objectifs, enregistrant une croissance de l’EBITDA d’environ 25% et un chiffre d’affaires en progression de 7%, et ce, dans un marché stable.
– Réseau :
La croissance de cette activité a continué à être très forte – avec près de 50% pour la troisième année consécutive – permettant au groupe d’accroître ses parts de marché et de confirmer sa position de premier intégrateur indépendant.
Cependant, le récent bouleversement du monde du réseau, ainsi que certains éléments conjoncturels, ont entraîné un exercice très déficitaire :
· Effet dollar :
Pour son premier semestre, l’activité réseau a subi un effet dollar négatif de 0,96 M€ (6,3 MF) avant impôt. Contrairement aux attentes, basées sur les analyses et perspectives économiques de début janvier 2001, cet effet s’est encore aggravé au cours du second semestre, atteignant près de 3 M€ (19,68 MF) pour l’année.
· Les marges réduites :
Un contexte très compétitif entre les constructeurs, encore plus marqué sur les grandes réalisations du second semestre – considérées par eux comme stratégiques – a conduit à une forte réduction des marges pour les intégrateurs.
· Peu de services provenant des accords de partenariats :
La situation des opérateurs télécom n’a pas permis aux partenaires du groupe d’atteindre leurs objectifs en matière de ” Professional Services “.
Le groupe n’a pas obtenu les forts revenus qu’il en attendait, alors qu’il a investi fortement en personnel technique comme en formation, afin d’obtenir les certifications nécessaires pour pouvoir répondre aux exigences de ces accords.
En revanche, l’aspect positif pour le futur, est que Télécom Réseaux Services dispose désormais du savoir-faire et des ressources nécessaires pour réaliser un chiffre d’affaires services accru, lié dorénavant à son importante base installée auprès de ses grands clients existants.

Le groupe Télécom Réseaux Services, dont le chiffre d’affaires pour l’exercice 2000 – 2001 publié le 16 mai 2001 a atteint 101,1 M€ (663 MF), devrait réaliser un EBITDA de l’ordre de 2 M€ (13 MF), soit le 1/3 de son objectif consolidé, alors que son résultat net consolidé avant amortissement des survaleurs, représentera une perte supérieure à 2,5 M€ (16 MF). Ce résultat ne tient pas compte de la provision pour charges résultant du plan de réorientation stratégique.

Réorientation stratégique radicale du secteur Réseau et importantes mesures d’économies
L’année qui vient de s’écouler montre à l’évidence à quel point la ” donne ” du marché Réseau a changé et n’autorise plus un développement similaire à celui prévu dans le précédent business plan. Un changement radical de stratégie s’impose pour tirer parti du développement automatique des services associés à la forte base installée, qui résulte de la politique agressive de prise de parts de marché menée au cours de ces dernières années.
Dans cet objectif, la société Télécom Réseaux Services engage les réformes suivantes :
· Nouvelle orientation des activités :
Désormais, la priorité absolue de l’activité Réseau est le développement des services associés à la base installée. En revanche, la partie intégration verra son niveau simplement maintenu sans recherche de croissance. L’objectif du groupe pour ce secteur est d’obtenir une part de plus de 20 % de son chiffre d’affaires en revenus de services sur l’exercice en cours, pour atteindre un minimum de 35 % au cours des années à venir.
· Mise en place d’un plan d’économies :
Précédemment, la croissance très rapide de l’activité conduisait, lors de l’année n-1, à embaucher le personnel nécessaire à la réalisation de l’année n, ce qui impactait fortement le résultat. Bien que l’activité de services à forte valeur ajoutée nécessite plus de personnel que l’intégration, la réorientation stratégique du secteur, du fait des recrutements et des formations de l’exercice écoulé, peut se réaliser sans que la société ne procède à de nouvelles embauches.
D’autre part, un sévère plan d’économies des dépenses de marketing, de frais généraux et de fonctionnement au quotidien est également engagé.
L’ensemble des coûts éventuels associés à ce plan sera provisionné en charges exceptionnelles dans les comptes du groupe, pour l’exercice clos le 31 mars 2001.
· Couverture du risque de change :
Le groupe a fait appel à une société spécialisée en conseil en gestion de couverture de change depuis mi-avril 2001. Son efficacité est d’ores et déjà démontrée. Le groupe étudie avec ses banquiers la possibilité de mise en place de lignes de change complémentaires pour une couverture maximale qui seule permettra de réduire au minimum le risque dollar.

· Renforcement du système de contrôle financier et de gestion :
Depuis le 01.04.01, le système d’information du groupe, déjà opérationnel dans le secteur téléphone, a été mis en place dans la principale filiale réseau. Il sera étendu d’ici le 30 septembre à l’ensemble du groupe.
Il permet d’améliorer notamment :
-le contrôle réel des marges
-le suivi régulier des stocks
-l’unification des méthodes et des systèmes de reporting
-la gestion des portefeuilles de contrats récurrents
-la connaissance des coûts des services

Perspectives :
Le groupe Télécom Réseaux Services se fixe – dans le cadre d’un plan de développement à 3 ans ( 2001 – 2004 ) – comme objectifs prioritaires :
– une forte croissance de la part des services dans le secteur Réseau, avec un objectif 2001 – 2002 de plus de 20 %, et un objectif dans les années à venir d’un minimum de 35 %,
– la poursuite de la croissance de la part des services dans le secteur de la téléphonie,
– le retour à la profitabilité dès le deuxième semestre de l’exercice 2001 – 2002,

A propos de Telecom Reseaux Services :
TELECOM RESEAUX SERVICES est le leader des intégrateurs de réseaux d’entreprise, indépendants des constructeurs et des opérateurs. Le Groupe maîtrise la Communication Multiservices Unifiée (voix-données-images). Son domaine d’excellence est la communication sous Protocole Internet.

www.trservices.fr – Code Sicovam : 7176

Telecom Réseaux services Pierre OBERTY : Président du Directoire – Simon J. PENNINGTON : Directeur Général Financier – Tél : 01 64 62 40 00
Actus Stéphane FARGETTE : Relations Analystes Investisseurs – Marion BROSSARD : Relations Presse – Tél : 01 53 67 36 36

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES