EduBourseActualitésLe CAC 40 termine à ses plus bas sous les 5.500 points

Le CAC 40 termine à ses plus bas sous les 5.500 points

Après la hausse du CAC 40 qui avait permis à ce dernier de dépasser la barre symbolique des 5.500 points mardi en fin de séance, le CAC 40 abandonne ce mercredi une partie de ses gains de la veille. L’indice des 40 valeurs phares de la Bourse de Paris recule ainsi de 0,36% à 5.496,49 points. Après une ouverture en hausse à 5.535,46 points, le CAC a rapidement alterné phases de hausse et phases de baisse. L’ouverture baissière des marchés US a clairement marqué la tendance pour la fin de la séance. Le CAC 40 a ainsi évolué ce mercredi entre un plus bas à 5.491,26 points et un plus haut à 5.546,60 points. Peu de volatilité donc sur le marché parisien.
L’indice du Nouveau Marché abandonne 0,56% à 1.741,89 points, après deux séances de hausses consécutives. Cette baisse bien que légère s’inscrit naturellement dans la baisse des places boursières dans leur ensemble. Sur les 5 derniers jours, l’indice du Nouveau Marché a reculé de 5,49% perdant plus de 100 points.
3 places boursières se distinguent ce mercredi en affichant des gains dans un climat globalement baissier. Ainsi le Neuer Markt va à l’encontre de son homologue français et affiche une performance de 0,19% à 1.767,34 points. Le BEL 20 et l’indice hollandais, Aex 25, affichent respectivement des gains de 1,67% et 0,08%. Le Footsie quant à lui recule de 0,35% à 5.901,50 points.

Wavecom s’affiche la plus forte hausse des valeurs du SRD. Le titre gagne 5,22% à 40,72 euros dans des volumes de 110.963 titres échangés. Malgré trois séances de hausses consécutives, le titre affiche encore un recul de 3,39% sur les 5 derniers jours. Pernod-Ricard serait en négociation avec Cadbury pour la cession d’Orangina. Le groupe cherche depuis plusieurs années à céder cette division. Cette cession pourrait financer des investissements à venir. Le titre Pernod-Ricard gagne 3,56% à 84,35 euros dans des volumes de 661.868 titres échangés.
L’OPE de Genuity sur Integra semble être bien accueillie par les opérateurs. Depuis la reprise des cotations mardi, le titre a progressé de plus de 4,5%. Le titre clôture ce mercredi à 2,57 euros en hausse de 1,98% dans des volumes de 1.413.844 titres échangés, près du double des échanges habituellement constatés sur le titre. L’offre propose une prime de 14% par rapport au dernier cours, avant suspension. Ce prix reste toutefois bien loin du cours d’introduction d’Intégra, 30%, et de ses plus hauts de l’année 2000.

A un tel niveau de baisse, on peut sans problème utiliser le terme d’effondrement. Le titre Oberthur Card Systems s’effondre ainsi de 29,05% à 11,99 euros dans des volumes de 850.384 titres échangés. Le groupe a en effet annoncé une révision à la baisse de son chiffre d’affaires. Les opérateurs sanctionnent sans conteste une communication financière décevante.
Forte correction du titre M6 (Metropole Tv). La valeur chute de 6,70% à 30,51 euros. L’arrivée du chien Chloé dans le Loft n’explique pas tout. Le titre avait déjà subi une telle chute le 31 Mai après une erreur technique d’ordre. Rien n’explique ce mercredi la baisse si forte du titre.
Les Web Agencies sont orientées à la baisse. L’offre de Genuity sur Integra n’a pas dopé réellement le secteur. Valtech recule ainsi de 4,67% à 5,71 euros et Fi System -4,17% à 5,51 euros dans des volumes de 39.490 titres échangés.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES