EduBourseActualitésNouvelle rechute du CAC 40

Nouvelle rechute du CAC 40

Dernière mise à jour: octobre 19, 2021

Le rebond de mardi n’a été que passager sur les places boursières. Alors que l’on pensait que l’annonce des résultats d’Oracle aurait pu enrayer la spirale baissière de ces dernières semaines, il n’en a rien été. L’indice des 40 valeurs phares de la Bourse de Paris recule à nouveau ce mercredi de 0,56% à 5.170,49 points. Durant toute la séance, l’indice parisien est resté dans le rouge, avant de se reprendre en milieu d’après-midi sous l’impulsion des marchés américains et notamment le Nasdaq. Le CAC 40 a ouvert à 5.186,78 points, pour toucher un plus bas à 5.114,73 points et un plus haut à 5.186,78 points. Le CAC 40 reste toutefois bien loin de ses plus hauts niveaux juste en-dessous les 6.000 points. Sur les 5 derniers jours, la baisse atteint les 3,43%.
Les jours se suivent et se ressemblent sur le compartiment des valeurs dites de croissance. L’indice du Nouveau Marché abandonne ce mercredi 2,33% à 1.378,19 points. L’indice a évolué durant la séance entre un plus haut à 1.413,06 points (quelques minutes dans le vert) et un plus bas à 1.363,59 points. Le léger rebond en fin de séance lui a permis de franchir les 1.375 points. Des niveaux qui sont à comparer aux 8.000 points du mois de mars 2000 : une division de près de 6 en l’espace de 15 mois !
L’indice belge, le BEL20, est à proprement parlé un indice à part. Il lui arrive fréquemment d’être orienté de façon totalement divergente par rapport aux autres places financières européennes. Une nouvelle fois, il se distingue avec un gain de 1,27% à 2.841,57 points. Le Footsie fait également belle figure avec une progression de 0,34% à 5.699,60 euros. Le DAX au contraire perd près de 1% à 5.867,25 points.

Penauille Polyservices a été très recherché ce mercredi sur le marché. Le titre s’ajudge la plus forte hausse des valeurs du SRD avec une progression de 6,30% à 74,20 euros dans des volumes de 16.737 titres échangés. La valeur semble faire l’objet d’achat à bon compte suite aux deux baisses de lundi et mardi qui ont fait perdre près de 9% au titre.
On notera la hausse des plusieurs valeurs informatiques. GFI Informatique progresse ainsi de 5,94% à 20,50 euros. Il est vrai toutefois que la valeur avait lourdement chuté ces derniers temps avec notamment un recul de 7,23% mardi. Le titre reste encore en perte de 11,64% sur les 5 derniers jours. Ingenico se distingue également avec un gain de 5,75% à 23 euros sur la séance.

Trois valeurs affichent des chutes de plus de 10% sur les valeurs du SRD. En tête de ces trois valeurs, Highwave Optical. Le titre perd à nouveau 20,34% à 9,40 euros ! Sur les 5 derniers jours, la valeur a chuté de 42,37% ! et par rapport au plus haut le titre a perdu 94,53%, autrement dit la quasi-totalité de sa valeur. Beaucoup d’actionnaires et d’associations avaient crié au vol lors de l’effondrement du titre Eurotunnel en son temps, il est fort à parier que l’emballement des valeurs technologiques et surtout leur chute depuis plus d’un an maintenant a entraîné certains français dans les mêmes déboires.
En règle générale, un plan social est synonyme de hausse du cours de l’action, car la restructuration envisagée permettra à l’entreprise de conserver sa compétitivé. Mais lorsque le plan social s’accompagne d’un climat défavorable, les opérateurs vendent massivement le titre. C’est ce que l’on peut noter sur Avenir Telecom. Le titre perd à nouveau 17,86% à 1,84 euros dans des volumes de 413.078 euros. La trop forte chute a d’ailleurs obligé les autorités boursières à stopper les cotations peu avant midi. Sur les 5 derniers jours, le titre a perdu 42,50%.
Dernière de nos 3 valeurs, A Novo. La valeur recule de 11,72% à 113 euros dans des volumes de 4.643 titres échangés. Le titre affiche à présent un recul de 31,52% sur les 5 derniers jours.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES