EduBourseActualitésLe CAC 40 poursuit son rebond et clôture à 5.213,46 points

Le CAC 40 poursuit son rebond et clôture à 5.213,46 points

Deuxième séance de hausse consécutive du CAC 40 porté il est vrai en grande partie par la bonne tenue du Nasdaq ces derniers jours. Après une ouverture dans le rouge à 5.145,44 points (près de 40 points de recul), le CAC 40 s’est rapidement orienté à la hausse en touchant un plus haut à 5.230,55 points. Le recul du Nasdaq a un peu réfrêné les ardeurs de hausse du CAC 40 qui termine finalement sur une hausse de 0,57% à 5.213,46 points. Cette nouvelle hausse permet au CAC 40 d’afficher une progression de 1,02% sur les 5 derniers jours.
L’indice du Nouveau Marché n’a pas profité de la bonne orientation du CAC 40. L’indice des valeurs de croissance du NM s’est ainsi inscrit en recul de 1,40% à 1.379,44 points. Avec un plus haut à 1.404,60 points quelques minutes après l’ouverture, l’Indice du NM s’est rapidement enfoncé dans le rouge touchant un plus bas à 1.375,41 points proche de son cours de clôture. Sur les 5 derniers jours, l’indice NM chute de 3,27%.
Performances contrastées sur les places boursières européennes. Alors que les poids lourds financiers tels que le DAX ou le Footsie affichent des reculs respectifs de 0,65% et 0,07%, des places boursières de plus faibles importances progressent nettement. Le Mibtel gagne ainsi 0,85% à 25.938 points, ou encore l’IBEX 35 qui s’adjuge 0,44% à 8.964,30 points.

Trader.com, symbole de la fièvre pour les start up en 2000, affiche la plus forte progression des valeurs du CAC 40. Ainsi le titre spécialisé dans les petites annonces sur Internet gagne 8,05% à 5,64 euros dans des volumes de 21.118 titres échangés. Le groupe doit procéder à une assemblée générale vendredi.
L’annonce d’une division par 5 de la valeur du titre A Noco a semble t-il été bien appréciée par les opérateurs. La valeur gagne 4,09% à 137,40 euros. Rappelons qu’en cas de division de la valeur d’un titre, le nombre d’actions en circulation est multiplié du même montant. Ainsi un actionnaire détenant 200 actions achetées à 137,40 euros l’unité, verra sa ligne de titres se transformer mardi 26 juin en 1.000 titres à 27,48 euros. Seule la liquidité du titre est améliorée, en aucun cas l’ationnaire n’est lésé.
Eiffage et Coflexip, deux parapétrolières, gagnent respectivement 2,66% et 2,63%. Le secteur avait reculé fortement la semaine dernière.
A noter le rebond du titre Avenir Telecom. Après une forte baisse la semaine dernière pour cause de restructuration, le titre semble se reprendre et affiche une progression de 7,26% à 2,66 euros dans des volumes de 1.100.261 titres échangés.

Les valeurs de la Nouvelle Technologie semblent s’être données le mot. Elles affichent pour la plupart de fortes baisses à l’instar de Highwave Optical qui reprend sa chute. Le titre recule de 9,26% à 9,80 euros. Mais la palme de la plus forte baisse des valeurs du SRD est à mettre au passif de Euler. La valeur recule de 9,86% à 51,65 euros dans des volumes de 23.730 titres échangés. Le titre était resté stable depuis plusieurs jours, mais rien ne semble expliquer le récent décrochage du titre.
Du côté du courtage en ligne, performances très contrastées. Alors que Bourse Direct, et Self Trade affichent des progressions respectives de 2,49% et 2,49%, Fimatex et Consors France reculent de 2,37% à 6,04%.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES