EduBourseActualitésPPR - Forte croissance du chiffre d'affaires semestriel 2001 : +19,6% à...

PPR – Forte croissance du chiffre d’affaires semestriel 2001 : +19,6% à 13,5 milliards d’euros

Dernière mise à jour: octobre 19, 2021

Le chiffre d’affaires du premier semestre 2001 a augmenté de +19,6% pour atteindre 13 511,1 millions d’euros.

Cette forte progression reflète la dynamique de croissance organique des pôles Grand Public, Luxe et Crédit & Services Financiers ainsi que les effets importants des acquisitions réalisées au sein du pôle Professionnel en 2000, et ce malgré le ralentissement de la croissance des différents marchés où le Groupe est présent.

· A structure et taux de change comparables, la croissance du chiffre d’affaires du Groupe s’est établie à +4,7% au premier semestre 2001.

Elle a été de +6,4% dans le pôle Grand Public, de +2% dans le pôle Professionnel, de +9,9% dans le pôle Luxe et de +9,4% dans le pôle Crédit & Services Financiers.

Hors Amérique du Nord, la croissance en comparable s’est élevée à +7,1%.

· Effet positif des variations de périmètre

Les variations de périmètre ont contribué à hauteur de 1 440,9 millions d’euros à la croissance du chiffre d’affaires au 1er semestre 2001. Il s’agit principalement des acquisitions réalisées en 2000 dans le pôle Professionnel, à savoir les activités européennes de Boise Cascade Office Products par Guilbert et de United Westburne par Rexel ainsi que l’acquisition consolidée en 2001 du groupe italien Emmezeta par Conforama.

Les évolutions des taux de change sur la période ont eu un impact net positif de 161,7 millions d’euros, attribuable essentiellement à l’appréciation du dollar.

· Le chiffre d’affaires total du Groupe réalisé sur Internet s’est élevé à 191,1 millions d’euros, en croissance de +185% par rapport au 1er semestre 2000.

Commentant le chiffre d’affaires du Groupe au premier semestre 2001, Serge Weinberg a déclaré : ” La croissance élevée du chiffre d’affaires, malgré un contexte macroéconomique en cours de détérioration, confirme la grande solidité du Groupe. Sur l’ensemble de l’exercice 2001, nous sommes confiants dans la capacité du Groupe à réaliser ses objectifs, à savoir une croissance de 15% du chiffre d’affaires, voire plus, une progression du résultat d’exploitation du même ordre et une croissance du résultat net part du Groupe à deux chiffres. Compte tenu du ralentissement économique, c’est une excellente performance. ”

En millions d’euros 30/06/2001 30/06/2000 30/06/2000 Variation
réel comparable réel comparable

Printemps 417,4 381,3 381,3 +9,5% +9,5%
Conforama 1 269,7 921,3 1 164,7 +37,8% +9,0%
Redcats 2 353,3 2 290,2 2 337,3 +2,8% +0,7%
Fnac 1 447,6 1 237,6 1 280,2 +17,0% +13,1%
Concept Boutiques 21,9 14,3 14,3 +53,1% +53,1%
Grand Public 5 509,9 4 844,7 5 177,8 +13,7% +6,4%
Rexel 4 006,1 3 265,3 4 022,4 +22,7% -0,4%
Pinault Bois & Matériaux 664,7 606,0 667,8 +9,7% -0,5%
Guilbert 913,6 668,4 855,5 +36,7% +6,8%
CFAO 714,9 588,6 628,5 +21,5% +13,7%
Professionnel 6 299,3 5 128,3 6 174,2 +22,8% +2,0%
Luxe 1 309,1 968,2 1 190,7 +35,2% +9,9%
Crédit et Services Financiers 396,0 363,4 361,9 +9,0% +9,4%
Autres 14,6 9,6 10,2 +52,1% +43,1%
(Eliminations) (17,8) (16,6) (14,6) ns ns
TOTAL 13 511,1 11 297,6 12 900,2 +19,6% +4,7%

Les chiffres d’affaires 2000 et 2001 tiennent compte de l’instruction 2000-11 de la Commission Bancaire relative à la comptabilisation des intérêts facturés par le pôle Crédit & Services Financiers qui prévoit que les provisions sur les intérêts impayés soient déduites du chiffre d’affaires. Le chiffre d’affaires semestriel publié au 30 juin 2000 a été modifié en conséquence.

Le chiffre d’affaires réalisé sur Internet a été intégré aux enseignes concernées.

Pôle Grand Public

Le chiffre d’affaires du Pôle s’inscrit en hausse de +13,7%, à comparer à +13,7% en S1 2000 et +13,2% en S1 1999. Outre l’acquisition d’Emmezeta par Conforama, cette progression provient essentiellement d’une croissance organique soutenue : +6,4% en comparable, dont 8,1% en Europe, à comparer à +9% et +4,2% pour le Pôle sur les mêmes périodes de 2000 et 1999.

· Le chiffre d’affaires du Printemps progresse de +9,5% en réel et en comparable. L’activité grands magasins – Haussmann et la Chaîne – est en hausse de +6,3% tandis que Citadium contribue pour 3,2% à l’augmentation du chiffre d’affaires.

· La très forte croissance de Conforama en réel (+37,8%) résulte de la consolidation d’Emmezeta et de la croissance soutenue en comparable (+9,0%, à comparer à +7,1% en S1 2000 et +5,1% en S1 1999). Le chiffre d’affaires réalisé en France progresse de +7,1% grâce à de nouveaux gains de parts de marché dans l’équipement du foyer en particulier dans le Meuble (+8,1%) et dans le Brun (+11,8%). A l’international, le chiffre d’affaires est multiplié par 3, notamment sous l’effet de l’intégration d’Emmezeta et de la poursuite de la montée des magasins hors de France. L’international représente 32,1% du chiffre d’affaires contre 14,7% en S1 2000.

· Le chiffre d’affaires de Redcats est en progression de +2,8% en réel, sous l’effet de l’appréciation du dollar et d’une croissance en comparable (+0,7%), raffermie au second trimestre (+2,1%) après un recul au premier trimestre. La croissance en comparable intègre un repli de 2,7% de Brylane, lié au ralentissement économique aux Etats-Unis. Hors Brylane, la croissance en comparable s’élève à 2,7%, à un niveau similaire aux premiers semestres 2000 et 1999. En France, le chiffre d’affaires augmente de +0,6% avec des croissances significatives des enseignes spécialisées, notamment Somewhere, VertBaudet et Cyrillus. A l’international, Redcats Nordic (ex Ellos) et Redoute international enregistrent des progressions à deux chiffres.
L’activité Internet a été multipliée par 3,1 ; elle représente désormais 4,5% du chiffre d’affaires, à comparer à 1,5% au 1er semestre 2000.

· La Fnac enregistre une croissance de son chiffre d’affaires de +17% en réel et de +13,1% en comparable. En France, les ventes sont en hausse de +10,5%, dans un contexte marqué par le ralentissement du rythme de croissance de la micro-informatique et la poursuite d’une croissance à deux chiffres pour le livre et le disque. A l’international, le chiffre d’affaires augmente de +29,1%, sous l’effet des ouvertures réalisées en 2000 et en 2001. L’international représente 18,5% du chiffre d’affaires, à comparer à 16,7% au 1er semestre 2000.
Le chiffre d’affaires Internet a été multiplié par 2,6 par rapport au 1er semestre 2000 et représente désormais 0,9% du chiffre d’affaires.

· Le chiffre d’affaires de Concept Boutiques en hausse de +53,1% sur le semestre, est tiré par la croissance de +42% d’Orcanta-Lingerie et de +93,5% de Made in Sport.

Pôle Professionnel

Le chiffre d’affaires du Pôle progresse de +22,8% en réel, après des hausses de +21,6% en S1 2000 et de +8,9% en S1 1999, principalement sous l’effet des acquisitions réalisées par Guilbert (activités européennes de Boise Cascade Office Products) et par Rexel (United Westburne).

A taux de change et structure comparables, la hausse de +2%, à comparer à +5,9% en S1 2000 et +2,9% en S1 1999, intègre le recul de l’activité du Pôle en Amérique du Nord. Hors Amérique du Nord, la croissance organique est de +4,2%, proche des niveaux enregistrés précédemment.

· Le chiffre d’affaires de Rexel progresse de +22,7% en réel. Cette progression intègre les acquisitions réalisées par Rexel en 2000 et, dans une moindre mesure, en 2001. A périmètre, taux de changes et jours constants, le chiffre d’affaires est inchangé, sous l’effet principalement du recul de -3,5% de l’activité en Amérique du Nord. Hors Amérique du Nord, Rexel enregistre une croissance de +2% en comparable.

· La croissance de +9,7% en réel du chiffre d’affaires de Pinault Bois et Matériaux a été dynamisée par plusieurs opérations de croissance externe, notamment celle de Mullet en 2000 et celle de Malet Matériaux en 2001. Après une hausse de +6% en S1 2000, portée par le contrecoup de la tempête de décembre 1999, le chiffre d’affaires en comparable est stable à jours constants. Le chiffre d’affaires est marqué par le ralentissement de l’activité Distribution (-1,5%) et la performance toujours soutenue de l’importation-transformation (+11,5%).

· Le chiffre d’affaires de Guilbert augmente de +36,7% en réel, sous l’effet de la consolidation des activités européennes de Boise Cascade et d’une croissance à périmètre et taux de change constants soutenue (+6,8%), à comparer à 4,1% en S1 2000 et à 9,6% en S1 1999. L’activité fournituriste en hausse de +4,3% est tirée par la reprise au Royaume-Uni (+8,8%), la croissance soutenue en Allemagne (+5,9%) et des progressions fortes dans les autres pays d’Europe. L’activité Vente à Distance, en croissance de +15,7%, bénéficie du dynamisme des activités européennes de Boise Cascade, en progression de +18,3%.
Le chiffre d’affaires Internet a été multiplié par 3 en réel et 2,7 en comparable. Il représente désormais 6,3% du chiffre d’affaires.

· CFAO enregistre une progression de son chiffre d’affaires de +21,5% en réel et de +13,7% en comparable. L’activité de distribution de biens d’équipement progresse de +15,3% en Afrique et de +2% dans les DOM-TOM. L’activité Pharmacie enregistre une croissance soutenue de +10,3%.

Pôle Crédit & Services Financiers

Le Pôle enregistre une croissance de son activité de +9% en réel et de +9,4% en comparable.
L’encours productif moyen s’établit à 4 423,1 millions d’euros, en croissance de +6,5% en réel et de +6,7% en comparable.

Pôle Luxe

Le chiffre d’affaires du pôle Luxe correspond au chiffre d’affaires enregistré par le groupe Gucci de novembre 2000 à avril 2001. Sa progression intègre les effets de la consolidation d’Yves Saint Laurent, de Boucheron, de Bottega Veneta et de BÉDAT & C°. A périmètre et taux de change constants, la croissance des ventes est de +9,9%, traduisant notamment le dynamisme de la marque Gucci et dans une moindre mesure, Sergio Rossi.

Contacts
Presse : Laetitia Olivier 01 44 90 63 80
Analystes/Investisseurs : David Newhouse 01 44 90 63 23

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES