EduBourseActualitésAlcatel - Résultats du quatrième trimestre 2008 : solide performance opérationnelle -...

Alcatel – Résultats du quatrième trimestre 2008 : solide performance opérationnelle – résultat impacté par une dépréciation de goodwill majeure

CHIFFRES-CLES DU QUATRIEME TRIMESTRE 2008

Les revenus s’élèvent à 4,954 milliards d’euros, dans la fourchette des attentes du groupe.

La marge brute ajustée2 s’élève à 1,648 milliard d’euros, soit 33,3% des revenus.

Le résultat d’exploitation1 ajusté2 est de 297 millions d’euros, soit 6,0% des revenus.

Dépréciation de goodwill et d’actifs incorporels de -3,910 milliards d’euros.

Le résultat net publié (part du groupe) est de -3,892 milliards d’euros, soit un résultat dilué par action de -1,72 euro.

La trésorerie opérationnelle3 du trimestre est de 658 millions d’euros.

La dette nette s’élève à -389 millions d’euros au 31 décembre 2008.
CHIFFRES-CLES DE L’ANNEE 2008

Les revenus, à 16,984 milliards d’euros sont en baisse de 4,5% par rapport à l’année 2007 (-1,1% à taux de change constant).

La marge brute ajustée2 est de 5,800 milliards d’euros, soit 34,1% des revenus.

Le résultat opérationnel1 ajusté2 est de 466 millions, soit 2.7% des revenus.

Dépréciation de goodwill et d’actifs incorporels de -4,725 milliards d’euros.

Le résultat net publié (part du groupe) est de -5,215 milliards d’euros, soit un résultat dilué de (-2,31) euros par action.

La couverture financière des retraites et des régimes de prévoyance est en déficit à la fin de l’année 2008 mais le groupe n’anticipe pas de contribution supplémentaire jusqu’en 2010 inclus.

COMMENTAIRE DE BEN VERWAAYEN, DIRECTEUR GENERAL DU GROUPE

« Au quatrième trimestre, nous avons fait ce que nous avions dit que nous ferions. Notre performance opérationnelle est encourageante : nous avons atteint nos objectifs de revenus, de marge opérationnelle et de trésorerie. La dépréciation de goodwill qui a fortement impacté notre résultat a été rendue nécessaire par la détérioration drastique de l’économie mondiale au cours du quatrième trimestre ainsi que par notre décision de nous concentrer sur un portefeuille de produits réduit. Désormais, avec une structure de bilan améliorée, un financement adéquat, une nouvelle stratégie et un plan clair pour la restauration de la rentabilité, notre priorité est clairement l’exécution de notre projet afin d’offrir à nos clients les meilleurs solutions et services et à nos actionnaires une meilleure rémunération. »

FAITS MARQUANTS :

Au quatrième trimestre, la solide performance opérationnelle d’Alcatel-Lucent a permis d’atteindre les trois objectifs financiers que le Groupe s’était fixés pour l’année 2008.

Le Groupe a atteint ses objectifs de revenus. Les revenus publiés pour l’année 2008 sont en baisse de 4,5%, en ligne avec l’objectif de baisse de 2 à 5% indiqué. Cette baisse est principalement liée à l’impact de change. À taux de change constant, les revenus sont en baisse de 1,1% en 2008 dans un environnement économique particulièrement difficile sur la dernière partie de l’année. Les revenus du quatrième trimestre sont en baisse, à taux de change constant, de 7,5% par rapport au quatrième trimestre 2007 et en hausse de 16,9% par rapport au troisième trimestre 2008. Comme prévu, les revenus de l’activité Opérateurs ont subi l’effet de quelques contractions d’investissements au quatrième trimestre, notamment dans l’accès fixe et mobile. Cet effet a été en partie compensé par la forte performance des autres segments de l’activité, comme les routeurs IP, les réseaux sous-marins et les réseaux de nouvelle génération, la bonne tenue de l’activité Entreprise et la croissance solide de l’activité Services.

L’objectif de rentabilité opérationnelle a été atteint. Grâce à une légère amélioration au quatrième trimestre par rapport au troisième, la marge brute ajustée ressort sur l’ensemble de l’année à 34,1%, dans le bas de la fourchette de notre objectif de 34% à 36%. Cette marge brute associée à la réduction des coûts opérationnels a conduit à une marge opérationnelle ajustée de 2,7% pour 2008, dans la fourchette fixée au début de l’année. La marge opérationnelle du quatrième trimestre est de 6,0% dont 0,2 point est lié à l’impact positif d’éléments exceptionnels.

L’objectif de trésorerie a été atteint. Au 31 décembre 2008, la dette nette a été réduite à -389 millions d’euros, en dessous du niveau de -415 millions d’euros du mois de juin, grâce à une trésorerie opérationnelle3 de 658 millions d’euros au quatrième trimestre, le plus haut niveau enregistré par le Groupe depuis la fusion. La cession de la participation du Groupe dans Thales pour 1,6 milliard d’euros suit son cours. Avec une trésorerie et des valeurs mobilières de placement de 4,6 milliards d’euros et une ligne de crédit disponible de 1,4 milliard d’euros, Alcatel-Lucent dispose d’une trésorerie adéquate.

RESULTATS PUBLIES, BILAN, RETRAITES ET REGIMES DE PREVOYANCE

Résultats publiés : au cours du quatrième trimestre, la détérioration de l’environnement économique et la chute de la capitalisation boursière de l’entreprise a conduit à une ré-estimation de la valeur comptable des goodwill et des actifs incorporels du bilan. La révision des perspectives court terme du Groupe qui tient compte d’hypothèses de croissance plus conservatrices pour le marché des télécoms et des services associés en 2009, la décision de rationaliser le portefeuille de l’entreprise et l’utilisation d’un taux d’actualisation plus élevé ont conduit à une dépréciation d’actifs de -3,910 milliards d’euros. Cette charge est incluse dans le résultat net du quatrième trimestre (part du groupe) de -3,892 milliards d’euros, soit un résultat dilué par action de -1,72 euro (-2,39 dollars par ADS). Sur l’ensemble de l’année, Alcatel-Lucent a enregistré une dépréciation d’actif de -4,725 milliards d’euros, incluse dans le résultat net de l’année (part du groupe) de -5,215 milliards d’euros, soit un résultat dilué par action de -2,31 euros (-3,22 dollars par ADS).

Bilan : La dette nette au 31 décembre 2008 est de -389 millions d’euros à comparer à -600 millions d’euros au 30 septembre 2008. Cette réduction de 211 millions d’euros est la conséquence du niveau de rentabilité opérationnelle plus élevé du trimestre et d’une contribution positive des retraites et régimes de prévoyance liée au montant transférable au titre de la section 420 (+99 millions d’euros), partiellement compensé par les paiements liés aux restructurations (-172 millions d’euros).

Retraites et régimes de prévoyance : sur une base comptable (IAS 19), le déficit de la couverture financière des retraites et régimes de prévoyance s’élève à -429 millions d’euros au 31 décembre 2008 à comparer à un excédent de 2,997 milliards d’euros au 30 septembre 2008. Cette évolution est liée à une chute brutale à la fin de l’année des taux de rendement des obligations AA qui servent à calculer la valeur actualisée des engagements. Les actifs du plan ont été plus stables car la baisse des actions a été partiellement compensée par la hausse du portefeuille obligataire. D’un point de vue réglementaire – c’est la réglementation qui détermine les besoins de contribution – les plans américains sont en excédent à la fin de 2008 et le Groupe ne prévoit aucune contribution jusqu’en 2010 inclus. Au 31 décembre 2008, la répartition des actifs est majoritairement en obligations qui comptent pour 63 % du total.

RESULTATS AJUSTES

Afin de fournir des informations comparables pertinentes, Alcatel-Lucent fournit, en plus des résultats publiés, des résultats ajustés qui excluent les principaux impacts, sans effet sur la trésorerie, des écritures de suivi de l’allocation du prix d’acquisition de Lucent. Au quatrième trimestre, la marge brute ajustée est de 1,648 milliard d’euros, soit 33,3% des revenus et le résultat d’exploitation ajusté est de 297 millions d’euros, soit 6,0% des revenus.

Au quatrième trimestre, Alcatel-Lucent a enregistré trois éléments non-récurrents dont une plus-value sur la vente de brevets, le résultat du règlement d’un litige et une provision matérielle sur un contrat. Deux de ces éléments ont été comptabilisés dans la marge brute avec un impact négatif de -14 millions d’euros et de -0,5 point en pourcentage des revenus. Le troisième a été comptabilisé en déduction des frais d’exploitation avec un impact favorable de 27 millions d’euros. L’impact net de ces trois éléments sur le résultat d’exploitation ajusté est au total positif de 13 millions d’euros et de 0,2 point en pourcentage des revenus.

Ce trimestre, le résultat net ajusté (part du Groupe) est de -1,321 milliard d’euros, soit un résultat dilué par action de -0,58 euro (-0,81 dollar par ADS). Il inclut une dépréciation de goodwill et d’actifs incorporels non liés à la fusion avec Lucent de -934 millions d’euros. Le résultat net ajusté pour l’ensemble de l’année (part du Groupe) est de -1,597 milliard d’euros, soit un résultat dilué par action de -0,71 euro (-0,98 dollar par ADS).

PREVISIONS ET PROGRES DU PLAN STRATEGIQUE

Alcatel-Lucent réaffirme ses prévisions pour l’année 2009. Alcatel-Lucent prévoit une baisse du marché des équipements de télécommunications et des services de déploiement associés de 8% à 12% à taux de change constant. Le Groupe continue de prévoir un résultat d’exploitation ajusté proche de l’équilibre en 2009.

Progrès du plan stratégique : depuis le 1er janvier 2009, la nouvelle organisation est en place et la nouvelle équipe nommée a commencé à mettre en place le nouveau modèle opérationnel et à exécuter le plan stratégique :

Le projet de réduction des coûts de 750 millions d’euros sur une base annualisée d’ici fin 2009 est lancé. La réduction du nombre de postes occupés par des managers, conséquence de l’augmentation du nombre de personnes rendant compte à un manager, est en cours. La réduction de 5000 sous-traitants est également engagée.

Alcatel-Lucent a entamé la mise en œuvre de sa stratégie visant à rendre sa R&D plus efficace et à rationnaliser son portefeuille de produits, notamment avec la réduction des efforts alloués à des technologies matures et la concentration de ses efforts dans le WiMAX sur les applications liées à la dernière génération de boucle locale radio haut débit. Parallèlement, le Groupe augmente de manière significative ses investissements dans les réseaux mobiles de quatrième génération, dits « LTE ».

Alcatel-Lucent explore actuellement des options en matière de co-sourcing de produits et des partenariats.

COMMENTAIRES SUR LES SECTEURS OPERATIONNELS

Les commentaires ci-dessous sont basés sur une comparaison par rapport à la même période l’année précédente, à taux de change euro/dollar constant, sauf mention contraire.

SECTEUR OPERATIONNEL OPERATEURS

Les revenus du secteur opérationnel Opérateurs sont de 3,295milliards d’euros au quatrième trimestre 2008, par rapport à 3,734 milliards d’euros au quatrième trimestre 2007, soit une baisse de 11,8% et une hausse de 20,5% par rapport aux 2,734 milliards d’euros du troisième trimestre 2008. À taux de change constant, les revenus sont en baisse de 13,9% par rapport à l’année précédente et en hausse de 16,1% par rapport au trimestre précédent. Le secteur affiche un résultat d’exploitation ajusté de 45 millions d’euros, soit une marge d’exploitation de 1,4%, comparé à 93 millions d’euros, soit 2,5%, l’année précédente.

Faits marquants:

Les revenus dans l’accès fixe enregistrent une baisse à deux chiffres au cours du trimestre, notamment en raison du déclin continu du marché de l’accès ADSL en Europe et en Amérique du Nord. Alcatel-Lucent a livré 6,7 millions de ports DSL ce trimestre, soit une baisse de 21% par rapport à l’année précédente et une hausse de 12% par rapport au trimestre précédent. Bien que les déploiements de solutions FTTH aient ralenti pour des raisons réglementaires ou économiques, Alcatel-Lucent est, selon Dell’Oro, bien placé pour tirer parti des segments VDSL et GPON avec une part de marché de 46% au troisième trimestre 2008 calculée sur les quatre derniers trimestres.

Alcatel-Lucent a enregistré le meilleur trimestre de son histoire dans les routeurs IP/MPLS avec une croissance largement supérieure à deux chiffres, reflétant le succès du renouvellement de sa gamme de produits et la diversification continue de sa clientèle, notamment américaine. Les routeurs IP/MPLS ont été déployés chez 15 nouveaux opérateurs au cours du quatrième trimestre, portant le nombre total de clients à plus de 250 dans plus de 100 pays. L’activité de commutation ATM poursuit son déclin structurel.

L’activité des réseaux optiques subit le ralentissement du marché optique terrestre, en particulier dans le segment D-WDM (Multiplexage de longueur d’ondes dense). Ce ralentissement est partiellement compensé par la très forte croissance des réseaux optiques sous-marins et la bonne croissance de la transmission hertzienne. Alcatel-Lucent enregistre un accueil très favorable pour ses nouveaux produits, avec à ce jour 60 clients pour son système de transport optique de nouvelle génération (1850 TSS) et un total de 25 contrats et expérimentations avec sa nouvelle solution de faisceaux hertziens pour le transport de paquets (9500 MPR).

Dans les réseaux mobiles, les revenus du GSM ont baissé plus lentement qu’au troisième trimestre, en raison d’une reprise du marché chinois après le gel des extensions de réseaux pendant les Jeux Olympiques. Les revenus du W-CDMA sont restés pratiquement stables par rapport à un quatrième trimestre 2007 fort, mais ont progressé d’environ 50% en global sur l’année. Les revenus du CDMA ont baissé plus lentement qu’au cours des deux précédents trimestres et se redressent fortement par rapport au trimestre précédent, grâce à des livraisons à un nouveau client chinois et à des dépenses d’investissements plus élevées que prévu de la part d’un grand opérateur américain de CDMA.

Pour le marché chinois de la 3G et alors que le processus de sélection des équipementiers est en cours, Alcatel-Lucent s’estime désormais bien placé pour être l’un des trois premiers fournisseurs avec une présence sur les trois technologies (CDMA EV-DO, TD-SCDMA, et W-CDMA) et une part de marché accrue par rapport à celle détenue dans les réseaux 2G. Ceci devrait se traduire, à partir de cette année, par une montée en puissance significative des livraisons, de nature à compenser le déclin attendu du marché chinois de la 2G.

Les activités de commutation sont impactées par le fort déclin de la voix TDM traditionnelle. Après un nouveau trimestre marqué par une croissance à deux chiffres, les revenus de l’activité NGN/IMS sont maintenant supérieurs à ceux de la voix TDM traditionnelle. La montée en puissance de l’activité IMS se poursuit, avec deux nouveaux clients remportés ce trimestre, au Canada et au Brésil.

L’activité applications a été impactée au quatrième trimestre par le déclin des activités traditionnelles de paiement et de réseaux intelligents. Alcatel-Lucent a enregistré une bonne croissance de la gestion des données abonnés et la messagerie.
SECTEUR OPERATIONNEL ENTERPRISE

Les revenus du secteur opérationnel Entreprise sont de 433 millions d’euros au quatrième trimestre 2008, soit une baisse de 0,4% par rapport aux 435 millions d’euros du quatrième trimestre 2007 et une hausse de 11,7% par rapport aux 388 millions d’euros du troisième trimestre 2008. À taux de change constant, les revenus du secteur opérationnel Entreprise ont baissé de 2,4% par rapport à l’année précédente et ont progressé de 7,5% par rapport au trimestre précédent. Le résultat d’exploitation1 ajusté2 est de 55 millions d’euros, soit 12,6% des revenus, à comparer aux 56 millions d’euros ou 12,8% de l’année précédente.

Faits marquants :

Les solutions d’entreprise ont progressé légèrement au cours du trimestre en dépit de la détérioration des conditions économiques. Le déclin du marché de la voix chez les petites et moyennes entreprises a été plus que compensé par la légère croissance de ce marché chez les grandes entreprises et la croissance à deux chiffres des solutions pour réseaux de données. Les revenus provenant des solutions de sécurité ont doublé pendant le trimestre, partant toutefois d’une base réduite, grâce notamment au succès des solutions de pare-feu du Groupe.

Genesys, l’activité de logiciels pour centres de contact, a renoué avec une croissance à deux chiffres au quatrième trimestre, avec une fin d’année plus forte que prévu pour l’ensemble de ses lignes de produits à travers le monde.

D’un point de vue géographique, les revenus ont fortement progressé en Amérique du Nord grâce à la mise en œuvre d’un grand contrat clés en mains. L’activité s’est contractée en EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) et a décliné en Amérique latine et en Asie Pacifique.

La marge d’exploitation ajustée du secteur opérationnel Entreprise est presque stable par rapport à l’année précédente en dépit d’une légère baisse des revenus, reflétant l’amélioration de la marge brute générée sur ce segment.

SECTEUR OPERATIONNEL SERVICES

Les revenus du secteur opérationnel Services sont de 1,086 milliard d’euros au quatrième trimestre 2008, soit une hausse de 6,4% par rapport aux 1,020 milliard d’euros de l’année précédente, et une hausse de 24,8% par rapport aux 870 millions d’euros du troisième trimestre 2008. A taux de change constant, les revenus de l’activité Services ont progressé de 6,6% d’une année sur l’autre et de 23,3% par rapport au dernier trimestre. Le résultat d’exploitation1 ajusté2 est de 91 millions d’euros, soit 8,4% des revenus, à comparer aux 107 millions d’euros ou 10,5% de l’année précédente.

Faits marquants :

L’activité de gestion de réseaux pour compte d’opérateurs enregistre une nouvelle forte croissance au cours du trimestre, grâce au démarrage de certains des contrats majeurs annoncés depuis le début de l’année, notamment Brazil Telecom, Reliance, Orange Switzerland, Sunrise et BT.

L’activité intégration de réseaux enregistre une croissance comprise entre 15 et 20% ce trimestre, similaire à celle du trimestre précédent, tirée par les projets complexes de conception, d’optimisation et de transformation de réseaux.

Les revenus des services professionnels ont été impactés par le ralentissement (mentionné plus haut) du marché des applications traditionnelles – qui incluent le paiement et les réseaux intelligents. La télévision sur IP et l’intégration OSS continuent à croître fortement.

Enfin, les activités de maintenance ont connu une croissance à un chiffre.

La profitabilité du secteur est en baisse par rapport à l’année précédente et d’un trimestre à l’autre, ce qui s’explique par une provision matérielle passée sur un contrat clés en mains. Sur l’ensemble de l’exercice 2008, la marge opérationnelle ajustée du secteur a connu une amélioration significative, passant de 4.6% à 7.8% des revenus, ce qui résulte de la croissance à deux chiffres réalisée, d’un effet mix favorable et de l’amélioration de la marge brute sur chacune des quatre activités.
Une conférence pour la presse et les analystes aura lieu au siège d’Alcatel-Lucent à 13h. Elle sera retransmise en direct sur Internet à l’adresse http://www.alcatel-lucent.com/4q2008

Notes

Tous les chiffres ajustés sont non audités.

1- Résultat d’exploitation signifie Résultat de l’activité opérationnelle avant coûts de restructuration, perte de valeur sur actifs, résultat de cession de sociétés consolidées et modification de régime d’avantages postérieurs à l’emploi.

2- « Ajusté » signifie que ces résultats ne prennent pas en compte l’impact des écritures d’allocation du prix d’acquisition de Lucent. (cf. l’annexe pour plus d’information)

3- La « trésorerie opérationnelle » est définie comme le flux de trésorerie avant variations en besoin en fonds de roulement, intérêts/impôts payés, sorties de trésorerie liées aux plans de restructuration et aux retraites.

Événements à venir

4 mai 2009 Annonce des résultats du premier trimestre 2009

A propos d’Alcatel-Lucent
Alcatel-Lucent (Euronext Paris et NYSE: ALU) est le partenaire privilégié des fournisseurs de services, des entreprises et des administrations du monde entier, leur offrant des services voix, données et vidéo pour leurs propres utilisateurs et clients. Leader dans les réseaux haut débit fixes, mobiles et convergés, les technologies IP, les applications et les services, Alcatel-Lucent s’appuie sur l’expertise technique et scientifique unique des Bell Labs, une des plus grandes organisations de recherche de l’industrie des communications. Avec une présence dans 130 pays, et l’équipe de service la plus expérimentée de l’industrie, Alcatel-Lucent est un partenaire local avec une dimension internationale. Alcatel-Lucent qui a réalisé des revenus de 16,98 milliards d’euros en 2008, est une société de droit français, avec son siège social à Paris. Pour plus d’informations, visitez le site d’Alcatel-Lucent à l’adresse http://www.alcatel-lucent.com

Contactez le service de presse d’Alcatel-Lucent: [email protected]

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200
Apple Inc. 
171,52 $  1,00%  
Microsoft Corporation 
286,15 $  1,00%  
TOTALENERGIES 
52,69 €  0,00%  
HERMES INTL 
1 396,50 €  0,00%  
BNP PARIBAS ACT.A 
47,66 €  2,00%  
ACCOR 
25,36 €  2,00%  
RENAULT 
29,31 €  3,00%  
PEUGEOT INVEST 
92,50 €  3,00%  
KERING 
558,10 €  0,00%  
Walt Disney Company (The) 
120,14 $  2,00%  
Meta Platforms, Inc. 
167,96 $  3,00%  
Amazon.com, Inc. 
138,23 $  2,00%  
AIRBUS SE 
106,24 €  2,00%  
AIR LIQUIDE 
136,50 €  0,00%  
SANOFI 
81,66 €  0,00%  
FDJ 
34,24 €  1,00%  
ORANGE 
10,38 €  0,00%  
VINCI 
93,79 €  0,00%  
DASSAULT SYSTEMES 
42,53 €  0,00%  
Tesla, Inc. 
890,00 $  2,00%  
International Business Machines 
138,37 $  0,00%  
VOLKSWAGEN AG 
145,76 €  2,00%  
SIEMENS ENERGY AG NA O.N. 
15,90 €  2,00%