EduBourseActualitésThomson Multimedia - Résultats du premier semestre 2001 : Hausse du chiffre...

Thomson Multimedia – Résultats du premier semestre 2001 : Hausse du chiffre d’affaires et forte progression du résultat et de la marge d’exploitation

Dernière mise à jour: octobre 19, 2021

Thomson bénéficie de son repositionnement stratégique et de son portefeuille d’activité diversifié

Paris, New York, 25 juillet 2001 – Le Conseil d’Administration de Thomson multimedia s’est réuni à New York le 23 juillet afin d’examiner les résultats du premier semestre 2001. Le chiffre d’affaires s’établit à 4 717 millions d’euros, en progression de 16% par rapport au premier semestre 2000. La marge d’exploitation a atteint 4,7% (5% avant ajustements comptables), contre 4,1% lors du premier semestre 2000. La capacité du Groupe à poursuivre sa croissance, à la suite de l’excellente performance réalisée lors du premier semestre 2000, reflète le succès de son repositionnement sur la chaîne de l’image vidéo, les avantages de son portefeuille d’activité complémentaires et l’accent mis en permanence sur la rentabilité. Cette stratégie a permis à Thomson de continuer à progresser, et d’atteindre ses objectifs de croissance du résultat d’exploitation, en dépit d’un contexte économique difficile.
Résultats consolidés du premier semestre (1)

En millions d’euros	2001	2000	Variation
Chiffre d’affaires	4 717	4 067	+16%
Résultat d’exploitation
avant ajustements *	235	167	+41%
Résultat d’exploitation	224	167	+34%
Marge d’exploitation	4,7%	4,1%	
Eléments financiers	7	(24)	
Autres éléments**	(74)	(40)	
Résultat avant impôt	157	103	+53%
Résultat net part du
Groupe			111	84	+ 32%
Marge nette		2,4%	2,1%	

(1) Les comptes ont fait l’objet d’une revue limitée par les auditeurs de Thomson
* Ajustements à hauteur de 11 millions d’euros pour mise à des niveaux des principes comptables antérieurs de Technicolor avec les normes comptables plus prudentes de Thomson
** Les autres éléments comprennent les coûts de restructuration, les plus-values sur cession d’actifs corporels, l’amortissement du goodwill et divers autres éléments

Poursuite de la croissance des ventes et priorité donnée au résultat d’exploitation
Le chiffre d’affaires consolidé de Thomson multimedia pour le premier semestre s’établit à 4 717 millions d’euros, en hausse de 16% par rapport au très bon niveau d’activité enregistré au premier semestre 2000, reflétant le développement de sa division Solutions pour Médias Numériques qui intègre pour la première fois les ventes des entités Technicolor et Philips Broadcast. Dans des conditions de marché difficiles, la décision du Groupe de donner la priorité au résultat d’exploitation a affecté la croissance de son chiffre d’affaires, notamment dans les divisions Ecrans et Composants et Produits Grand Public.

Le résultat d’exploitation, après ajustements, a atteint 224 millions d’euros, soit une augmentation de 57 millions d’euros par rapport au premier semestre 2000. Cette très bonne performance reflète la contribution de la division Solutions pour Médias Numériques, ainsi que la progression du résultat et de la marge d’exploitation hors acquisitions (4,3%, à comparer à 4,1% au premier semestre 2000). Le groupe a bénéficié en particulier des effets de ses programmes de restructuration et de ré-engineering, de sa politique de maintien des prix visant à accroître et privilégier les ventes à plus forte contribution et de son portefeuille d’activités et de produits diversifiés et complémentaires.

Chiffres d’affaires du premier semestre par division

En millions d’euros	2001	2000	Variation
Solutions pour Médias
Numériques		689	74	n.d.
Ecrans et Composants	714	769	-7,2%
Produits Grand Public	3 106	3 063	+1,4%
Brevets et Licences	193	154	+25%
Nouveaux Médias et
Services		10	1	n.m

Résultat d’exploitation du premier semestre par division

En millions d’euros	2001	2000	Variation
Solutions pour Médias
Numériques		43	- 1	n.d.
Ecrans et Composants	81	118	-31%
Produits Grand Public	35	23	+52%
Brevets et Licences	164	121	+36%
Nouveaux Médias et
Services		-42	- 33	n.m

Le Groupe intègre désormais les résultats de la division récemment constituée, Solutions pour Médias Numériques, qui fournit des technologies et solutions pour les fournisseurs de contenu, les diffuseurs et les opérateurs de réseaux. Cette division a été renforcée par l’acquisition de Technicolor (consolidé depuis le 16 mars), des activités de Philips Broadcast (consolidées depuis le 1er janvier) et de Nextream (consolidé depuis le 16 février). L’intégration de ces entités a été menée à bien lors du premier semestre 2001. La division Solutions pour Médias Numériques a dégagé un chiffre d’affaires consolidé de 689 millions d’euros et un résultat d’exploitation de 43 millions d’euros.

La consolidation de Technicolor selon les normes comptables appliquées par Thomson a conduit à des ajustements comptables liés à la méthode de prise en compte des ventes, la capitalisation de la R&D, les coûts de démarrage, et les provisions pour redevances. Ces ajustements se sont traduit par un impact négatif de 11 millions d’euros.

Lors du premier semestre 2001, l’activité Solutions pour Médias Numériques dans son ensemble a bien résisté au ralentissement économique, bien que la performance de Technicolor pendant la période ait subi les effets du conflit avec le syndicat des acteurs à Hollywood. Thomson a par ailleurs préparé le développement de l’activité Solutions pour Médias Numériques, en augmentant significativement les capacités de production de DVD de Technicolor (+60%) et en renforçant sa coopération avec Microsoft pour la Xbox. Technicolor a en effet été retenu comme partenaire pour la technologie, la fabrication des jeux DVD et la distribution de la Xbox. Technicolor a également poursuivi ses développements en matière de post production et de gestion des actifs numériques.

Le chiffre d’affaires consolidé pour les ventes à des tiers de la division Ecrans et Composants s’est établit à 714 millions d’euros, une baisse de 7,2% par rapport au premier semestre 2000. Suite à un premier semestre 2000 très dynamique, l’activité tubes a été impactée par une surcapacité sur le marché des tubes haut de gamme aux Etats-Unis et par la hausse des prix de l ‘énergie et du verre. Ces impacts ont été compensés en partie par la très bonne performance du Groupe en Europe, avec des gains de parts de marché de 3 points pour les tubes de grande et très grande taille. L’activité composants optiques a été stable, la baisse des ventes de DVD-ROM ayant été compensée par la hausse des ventes de DVD-vidéos. Le résultat opérationnel s’est établit à 81 millions d’euros, une diminution de 31% par rapport au premier semestre 2000.

Au cours du premier semestre 2001, le Groupe a pris plusieurs initiatives visant à renforcer son activité Ecrans et Composants :
q Dans le cadre du programme TIGER, optimisation de l’outil industriel pour la fabrication des tubes en Amérique du Nord, avec la fermeture du site de production de tubes de grande taille de Scranton (Etats-Unis) et l’ouverture d’une usine dédiée à la production de tubes de très grande taille à Mexicali (Mexique) ;
q Accord en mars 2001 pour le renforcement de la coopération avec NEC dans les écrans plasma. ;
q Préparation du lancement de la Xbox.

L’activité Produits Grand Public a enregistré un chiffre d’affaires de 3 106 millions d’euros, soit une hausse de 1,4% par rapport au premier semestre 2000. Les ventes de TV/Vidéo aux Etats-Unis ont été impactées par des conditions de marché difficiles pour certaines catégories de produits (magnétoscopes, téléviseurs entrée de gamme…). Ceci a été en partie compensé par une croissance continue des ventes de produits numériques tels que les téléviseurs numériques et les lecteurs DVD. Au deuxième trimestre, Thomson a revu ses objectifs de croissance des ventes afin de protéger ses marges. En Europe, Thomson a bénéficié d’une hausse significative de ses ventes, soutenue par le succès rencontré par ses produits haut de gamme, en particulier ceux de la gamme THOMSON Scenium. Les ventes de décodeurs se sont établies à 3,1 millions d’unités, avec un volume de ventes de décodeurs et de modems qui a doublé en Europe et une augmentation de 38% des ventes en Amérique Latine. Cette performance a permis au Groupe de compenser la baisse attendue des ventes de systèmes de réception DIRECTV, pour lesquels Thomson a renforcé sa part de marché. Les ventes de produits audio ont crû fortement (+31%), aux Etats-Unis et en Europe.

Le résultat d’exploitation atteint 35 millions d’euros, une hausse de 52% par rapport à 2000, résultant du lancement de la stratégie de repositionnement de l’activité Produits Grand Public sur les parts de marché valeur, et de l’accent mis en permanence sur les programmes de restructuration et l’amélioration de la rentabilité.

A la fin du premier semestre 2001, Thomson a mis en œuvre une profonde réorganisation de sa division Produits Grand Public, entrée en vigueur le 3 juillet. L’activité TV/Vidéo est désormais gérée mondialement, comme les autres lignes de produits du Groupe. Le lancement de RCA Scenium aux Etats-Unis à la fin du premier semestre vise à repositionner la marque RCA vers le haut de gamme, et renforce la stratégie de marque mondiale développée par le Groupe.

Le Groupe a également renforcé sa gamme de Produits d’Accès Large Bande, avec l’annonce de l’accord en vue de l’acquisition des activités modems DSL d’Alcatel.

Le Chiffre d’affaires de la division Brevets et Licences a atteint à 193 millions d’euros au premier semestre 2001, soit une hausse de 25% par rapport à 2000. Cette performance reflète la situation favorable de la plupart des moteurs de cette activité. Le résultat d’exploitation s’est élevé à 164 millions euros, soit une marge d’exploitation de 85%.

L’activité Nouveaux Médias et Services a atteint un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros au premier semestre 2001, par rapport à 9 millions d’euros pour la totalité de l’année 2000. Fin juin 2001, la base installée était de 5,4 millions de téléviseurs équipés de guides électroniques de programmes aux Etats-Unis. Le Groupe a lancé son service de télévision interactive TAK en France. Le résultat d’exploitation de l’activité est négatif à (42) millions d’ euros.
* * *
Le résultat net part du Groupe a atteint 111 millions d’euros, soit 2,4% du chiffre d’affaires
Le résultat net consolidé comprend les éléments suivants:
q Des éléments financiers à hauteur de +7 millions d’euros, contre (24) millions d’euros en 2000. Cette amélioration provient principalement d’une diminution des charges d’intérêts nettes et d’un résultat de change positif.
q Un résultat non courant de (74) millions d’euros, comprenant essentiellement une provision de (63) millions d’euros pour frais de restructuration dans les divisions Ecrans et Composants et Produits Grand Public.
q L’impôt sur les sociétés s’établit à (67) millions d’euros, en hausse significative par rapport à (28) millions d’euros en 2000. Cette hausse provient de la fin de l’accord d’indemnisation fiscale avec Thomson SA et de l’impact de l’intégration de Technicolor.

Une situation bilantielle saine
Thomson termine le premier semestre avec une dette nette de 392 millions d’euros, et des fonds propres de 3 858 millions d’euros, soit un ratio d’endettement de 10%. Les fonds obtenus lors de l’augmentation de capital de l’automne 2000 ont permis notamment de financer les acquisitions de Technicolor et Philips Broadcast.

Perspectives pour le second semestre 2001
Thomson ne s’attend pas à une amélioration des conditions de marché pour le second semestre 2001. A ce stade, le Groupe anticipe que cette situation pourrait se prolonger en 2002. La prévision pour l’ensemble de l’exercice 2001 est une croissance du chiffre d’affaire autour de 20% et une progression du résultat d’exploitation comparable à celle réalisée au cours du premier semestre, pour atteindre une marge d’exploitation comprise entre 6,5 % et 7%.

A propos de Thomson multimedia
Avec des ventes de 9,1 milliards d’euros (8,3 milliards U.S.$) en 2000 et 73.000 employés dans plus de 30 pays, Thomson multimedia (Euroclear : 18453) (NYSE : TMS) offre une large gamme de technologies, systèmes, produits finis et services dans le domaine de l’image vidéo, pour le grand public et les professionnels de l’industrie des médias. Au cœur de la transition numérique, le groupe se développe autour de cinq divisions principales: Solutions pour Médias Numériques, Ecrans et Composants, Produits Grand Public, Nouveaux Médias et Services, Brevets et Licences. Thomson multimedia distribue ses produits et services principalement sous les marques THOMSON, RCA et TECHNICOLOR. Pour plus d’information, visitez le site web Thomson multimedia : http://www.thomson-multimedia.com

Relations Presse :
Marc Meyer tel : 331.41.86.5003 [email protected]
Dave Arland Tel: 1.317.587.4832 (Etats-Unis) [email protected]

Relations Investisseurs
Stéphane Rougeot Tel: 331.41.86.5297 [email protected]

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES