EduBourseActualitésNégociations salariales : dans une conjoncture très difficile, PSA Peugeot Citroën maintient...

Négociations salariales : dans une conjoncture très difficile, PSA Peugeot Citroën maintient le pouvoir d’achat de ses salariés

La deuxième réunion de négociations salariales s’est tenue le 12 février 2009.

Malgré un contexte très défavorable, marqué par la crise qui frappe l’industrie automobile – un repli prévu de l’activité de l’ordre de -20 % en 2009 – et par une baisse importante des résultats 2008 du Groupe, PSA Peugeot Citroën maintiendra le pouvoir d’achat de ses salariés.

Dans un contexte de ralentissement de l’évolution des prix depuis plusieurs mois (évolution négative), et sur la base d’une évolution des prix estimée par les experts entre 0,5 et 0,8 % pour l’année 2009, les principales mesures pour 2009 prévoient :

– une augmentation générale de 1 % dès le 1er janvier 2009 ;
– un budget supplémentaire de 0,5 % pour les promotions et l’application des accords sur les classifications ;
– une revalorisation des primes diverses au minimum de 1 % au 1er janvier ;
– la Rémunération Minimale Annuelle Garantie (RMAG) est portée de 19.750 euros à 20.250 euros, soit une augmentation de 2,5 %. En conséquence, aucune rémunération ne pourra être inférieure à ce montant pour un salarié à temps plein.

En 2008, l’Augmentation Générale avait été de 2,4 % à 3 % dès le mois de janvier, avec un budget d’augmentations individuelles et promotions de 1 %, pour une évolution des prix de 1 % (décembre 2008 vs décembre 2007) ou de 2,8 % (moyenne annuelle).

La direction a proposé que les parties se retrouvent en septembre pour déterminer éventuellement une augmentation supplémentaire si l’inflation est supérieure à l’augmentation salariale et si la situation économique et financière du Groupe s’est améliorée.

Les organisations syndicales feront connaître leur position à la direction sous huitaine.

Pour Jean-Luc Vergne, « depuis 2000, l’ensemble des mesures salariales a permis, pour tous les salariés, des augmentations de rémunération, des gains de pouvoir d’achat, en particulier pour les salaires les plus bas. La Rémunération Minimale Annuelle Garantie a augmenté de 32,8 % en 8 ans, à comparer à une évolution des prix de 15,5 % sur la période. Cette année, en dépit d’une conjoncture très difficile, les mesures proposées, certes inférieures en niveau par rapport aux années précédentes, préservent le pouvoir d’achat pour tous et permettent d’appliquer les accords de classification des ouvriers signés en 2005 et 2007 ».

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200
Apple Inc. 
171,52 $  1,00%  
Microsoft Corporation 
286,15 $  1,00%  
TOTALENERGIES 
52,69 €  0,00%  
HERMES INTL 
1 396,50 €  0,00%  
BNP PARIBAS ACT.A 
47,66 €  2,00%  
ACCOR 
25,36 €  2,00%  
RENAULT 
29,31 €  3,00%  
PEUGEOT INVEST 
92,50 €  3,00%  
KERING 
558,10 €  0,00%  
Walt Disney Company (The) 
120,14 $  2,00%  
Meta Platforms, Inc. 
167,96 $  3,00%  
Amazon.com, Inc. 
138,23 $  2,00%  
AIRBUS SE 
106,24 €  2,00%  
AIR LIQUIDE 
136,50 €  0,00%  
SANOFI 
81,66 €  0,00%  
FDJ 
34,24 €  1,00%  
ORANGE 
10,38 €  0,00%  
VINCI 
93,79 €  0,00%  
DASSAULT SYSTEMES 
42,53 €  0,00%  
Tesla, Inc. 
890,00 $  2,00%  
International Business Machines 
138,37 $  0,00%  
VOLKSWAGEN AG 
145,76 €  2,00%  
SIEMENS ENERGY AG NA O.N. 
15,90 €  2,00%