EduBourseActualitésBelvédère - Chiffre d’affaires 2008 conforme aux objectifs à 1,2 MDe, en...

Belvédère – Chiffre d’affaires 2008 conforme aux objectifs à 1,2 MDe, en hausse de +13,7 %

Sur l’ensemble de l’exercice 2008, Belvédère a enregistré un chiffre d’affaires de 1,2 milliard d’euros, en croissance de +13,7 % (+16,3 % hors accises et à taux de change constant). Dans un contexte mondial globalement moins porteur, Belvédère a enregistré une croissance significative et conforme à son objectif initial. Cette performance est d’autant plus appréciable que le groupe a été pénalisé en fin d’année par la procédure de sauvegarde qui a obéré en partie sa capacité à trouver les crédits de campagne nécessaires au financement de cette période de pic d’activité.

belvedere23022009.jpg

(1) Conformément à la norme IFRS 5, les comptes présentés ont été retraités sur 2007 de l’activité Boissons sans alcool de Marie Brizard cédée en septembre 2007.
* Intégration de Florida Distillers au 1er avril 2007 et des distributeurs polonais à leurs dates d’acquisition. ** Activité hors Florida Distillers sur T108 et hors distributeurs polonais avant leur date d’entrée dans le périmètre.

Evolution par zone géographique En Pologne (63,4 % du CA 2008), Belvédère a réalisé sur 12 mois un chiffre d’affaires de 752 Me, en croissance de 19,3 % (+1,8 % à change et
périmètre constant). Les distributeurs ont contribué à hauteur de 196 Me aux ventes totales du groupe (dont 19 Me réalisés par les distributeurs acquis depuis moins d’un an).

La part de marché du groupe dans la vodka en décembre 2008 s’est maintenue au niveau significatif de 22,6 % contre 25,8 % un an plus tôt (source AC Nielsen), en phase avec sa stratégie de remontée des prix. En France (22 % du CA 2008), le chiffre d’affaires sur 12 mois s’est inscrit en légère baisse de -1,1 %. Sur un an, les ventes des spiritueux ont été stables et ont représenté 43 % de l’activité. La branche Vin qui poursuit son retournement
a généré sur l’exercice un volume de marge brute équivalent à l’an dernier pour un chiffre d’affaires qui a été réduit volontairement de 16 %. Enfin, la fabrication en sous-traitance des boissons sans alcool cédées en 2007 a représenté 26 Me de chiffre d’affaires en 2008.

Aux Etats-Unis (4,8% du CA 2008), Belvédère a réalisé un chiffre d’affaires de 57 Me en hausse de +3,2 % (-4,8 % à change et périmètre constant). Ces chiffres ne reflètent pas encore le développement spectaculaire des ventes de spiritueux sur ce territoire stratégique (1er marché mondial de la vodka en valeur), en raison d’une baisse sur l’année de 20,8 % de l’activité d’embouteillage en sous-traitance (37,8 % du chiffre d’affaires). Les autres activités (62,2 % du CA) ont quant à elles progressé sur la période de 17,6 %.
Soutenues par un plan marketing de 8 Me, les ventes de spiritueux ont ainsi été portées par le succès de la vodka Sobieski qui a quadruplé ses volumes en un an passant de 68 à 282 Kcaisses de 9 litres.
La Lituanie et la Bulgarie ont connu une progression de leurs ventes de 4,6 % et de 23 % et ont représenté respectivement 5,4 % et 1,6 % des facturations totales du groupe.
En Ukraine, 2ème marché mondial de la vodka en volume, Belvédère a procédé sur l’exercice au lancement de la vodka Sobieski avec un plan marketing et commercial qui a démarré en juin. Ces investissements, toujours très significatifs en phase de lancement se sont élevés au total à 3,3 Me sur l’année. Le chiffre d’affaires 2008, qui n’a pu bénéficier que partiellement de ces actions sur l’exercice, a atteint sur 12 mois 2,9 Me contre 0,6 Me un an plus tôt.

Perspectives
L’exercice 2008 aura permis à Belvédère de démontrer la solidité de son activité dans un contexte économique et financier devenu plus difficile. Conscient de son potentiel de croissance, le groupe a fait le choix d’intensifier ses efforts marketing et commerciaux aux Etats-Unis et en Ukraine. Ces plans de lancement qui ont totalisé 11,3 Me pèseront sur les résultats 2008 mais vont créer les conditions d’une forte croissance dans ces pays au cours des prochaines années. Au global en tenant compte de ces coûts non récurrents, Belvédère anticipe désormais de réaliser en 2008 un EBITDA d’environ 30 Me.

Point sur la sauvegarde
Les créances déclarées au représentant des créanciers ont été, dans l’ensemble, acceptées par la société, à l’exception des créances FRN.
Sur 375 millions d’euros de créances FRN, seuls 140 millions environ au 16 juillet 2008 (date d’ouverture de la procédure de sauvegarde) ont été déclarées par des entités se prétendant porteur de FRN a cette date.

En tout état de cause, l’ensemble des déclarations de créances reçues au titre des créances FRN fait l’objet de contestations sérieuses faute d’avoir été établies selon les formes exigées par la loi.
Il appartiendra à la Justice de trancher tant sur la validité desdites déclarations que sur le montant des créances devant figurer dans le cadre du plan de sauvegarde. Les créances non admises seront considérées comme hors plan de sauvegarde conformément à la loi.
Afin de permettre un retour à des conditions normales d’exploitation, le groupe présentera prochainement au Tribunal un plan de sortie équitable de la procédure de sauvegarde.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200