EduBourseActualitésRésultats du 1er semestre 2001 - Sagem choisit ses axes stratégiques

Résultats du 1er semestre 2001 – Sagem choisit ses axes stratégiques

Dernière mise à jour: octobre 19, 2021

‘- Abaisser son point mort pour bénéficier de la reprise du marché des télécommunications et de téléphonie mobile attendue en 2002
– Développer ses activités de défense, d’avionique et d’optronique
– Céder ses activités automobiles à son partenaire Johnson Controls

Paris, le 26 juillet 2001 – Le Conseil de Surveillance de SAGEM SA s’est réuni sous la présidence de M. Mario COLAIACOVO. Au cours de cette séance, M. Grégoire OLIVIER, Président du Directoire, a présenté les comptes du premier semestre 2001 et les orientations stratégiques de l’entreprise.

RESULTATS D’ENSEMBLE

Chiffre d’affaires – Au cours du premier semestre 2001, le chiffre d’affaires de SAGEM s’est établi
à 1.617 M€ en recul de 21% sur le chiffre d’affaires du premier semestre 2000 qui était de 2.037 M€(1). Hors activité Téléphonie Mobile, qui a représenté au premier semestre 2001 un chiffre d’affaires
de 190 M€, le chiffre d’affaires de SAGEM a progressé de 10 %, de 1.294 M€ à 1.427 M€, tous les secteurs d’activités étant en croissance. Le chiffre d’affaires de l’activité Internet et Réseaux s’est ainsi établi à 487 M€, en hausse de 6 % sur la même période de l’année 2000, celui de l’activité Défense et Sécurité à 439 M€, en hausse de 6 % et les ventes de l’activité Automobile et Câbles ont été de 501 M€ (+ 21 %).

Résultat d’exploitation – Le résultat d’exploitation de SAGEM se traduit par une perte de 137 M€, à comparer à un résultat positif de 137 M€ au premier semestre 2000. Hors activité Téléphonie Mobile, le résultat d’exploitation du premier semestre 2001 s’établit à 71 M€. La contribution respective des secteurs d’activité de SAGEM au résultat d’exploitation du premier semestre 2001 a été : Téléphonie Mobile : – 208 M€, Internet et Réseaux : 20 M€, Défense et Sécurité : 34 M€, Automobile et Câbles : 17 M€.

Eléments exceptionnels – Anticipant au second semestre 2000 une forte progression des ventes de téléphones mobiles en 2001, SAGEM avait réalisé des achats importants de composants. Ces composants ne pouvant tous être écoulés dans la production avant l’introduction de la nouvelle gamme de produits, le Groupe a pris la décision de comptabiliser, dans les comptes du premier semestre 2001, une provision exceptionnelle importante permettant de constater la dépréciation de ces stocks excédentaires. Cette provision constitue de l’ordre des 2/3 des charges exceptionnelles totalisant 247 M€, le solde s’expliquant pour moitié par des litiges clients, et pour le reste par des charges de restructuration.

Résultat net – Compte tenu d’une reprise d’impôt de 145 M€ , le résultat net pour le premier semestre 2001 se traduit par une perte de 257,2 M€, à comparer à un résultat net positif de 76,5 M€ au premier
semestre 2000.

RESULTATS DES SECTEURS D’ACTIVITE

Branche Communications – Dans son ensemble, la Branche Communications a réalisé un chiffre d’affaires de 677 M€ au premier semestre 2001 contre 1.211 M€ au premier semestre 2000.

Téléphonie Mobile – Le contexte mondial particulièrement défavorable au premier semestre dans le domaine de la téléphonie mobile s’est traduit par un chiffre d’affaires très faible : 190 M€. La faible demande finale dans les pays européens conjuguée aux stocks importants de terminaux existant à fin 2000 chez les opérateurs, ainsi que le décalage du lancement de la nouvelle série de mobiles SAGEM, expliquent pour l’essentiel ce bas niveau d’activité.

Internet et Réseaux – Le chiffre d’affaires de la Division Internet et Réseaux a été de 487 M€, en croissance de 6 % sur le premier semestre en 2000, avec une évolution contrastée des ventes selon les différentes activités. Le domaine des réseaux et de l’optique a dû faire face à une conjoncture peu favorable en raison des retards dans les investissements des opérateurs dans les réseaux d’accès à Internet à haut débit. En revanche, les ventes de décodeurs de télévision numérique sont restées à un niveau élevé avec plus de 600.000 décodeurs vendus au premier semestre. Enfin les fax et fax Internet continuent à bénéficier d’une position forte sur leur marché.

Branche Défense et Sécurité – La Branche Défense et Sécurité a bénéficié de son excellent positionnement sur des créneaux porteurs, notamment l’avionique, l’optronique, les drones et les systèmes de commandement. Elle a réalisé un chiffre d’affaires de 439 M€, en hausse de 6 % sur le premier semestre 2000. De nombreux contrats ont été signés au cours des derniers mois, permettant au Groupe d’avoir une bonne visibilité à moyen terme, le carnet de commandes enregistrées s’élevant à 18 mois de chiffre d’affaires et, avec les commandes à venir compte tenu des contrats fermes enregistrés par les clients de SAGEM, à 35 mois.

Branche Automobile – La Branche Automobile a connu au premier semestre une forte croissance de ses ventes (+ 21 % à 501 M€) grâce à la signature de nouveaux contrats, pour de nouveaux véhicules, tant dans le domaine du Contrôle Moteur que de l’Electronique d’Habitacle. Au sein de la Branche Automobile, l’activité Câbles a, pour sa part, réalisé un chiffre d’affaires de 144 M€, marquant une progression de 21 % par rapport au premier semestre 2000.

STRUCTURE FINANCIERE

Les fonds propres du Groupe s’élèvent, après prise en compte de la perte réalisée au premier semestre,
à 1 milliard d’euros.

Les investissements du premier semestre 2001, ont été de 40 M€, en diminution sensible par rapport au premier semestre 2000 où ils avaient été de 125 M€.

Au 30 juin 2001, après provisions sur stocks, le bilan de SAGEM apparaît particulièrement solide, le niveau des survaleurs étant très faible et le ratio dettes financières/fonds propres s’établissant à 22 %.

Commentant ces résultats, M. Grégoire OLIVIER, Président du Directoire de SAGEM, a déclaré : « Nos résultats au premier semestre ont été marqués par la crise actuelle des marchés de la téléphonie mobile. Dans un contexte qui restera difficile au cours des prochains mois, mais présente à moyen terme des perspectives réelles pour SAGEM, nous avons décidé de demeurer présent sur le marché des mobiles, en conservant la maîtrise de la recherche et développement, de la fabrication et de la commercialisation.

La concentration de la production de mobiles sur le site de Fougères, jointe à un effort massif de réduction de nos coûts fixes, doit nous permettre d’être à l’équilibre en téléphonie mobile au quatrième trimestre 2001. Dès lors, SAGEM pourra bénéficier pleinement d’une reprise du marché attendue en 2002. La nouvelle gamme 3000 est désormais référencée auprès des principaux opérateurs européens et le démarrage du GPRS attendu à la fin de l’année 2001 permettra au Groupe de reprendre le chemin de la croissance.

Enfin, nous poursuivrons, pour le moyen terme, une politique de partenariat pour le développement de terminaux UMTS ».

PROJET DE CESSION DES ACTIVITES D’ELECTRONIQUE AUTOMOBILE

Dans la suite des relations établies depuis fin 1998 avec l’équipementier automobile américain Johnson Controls, il est apparu que les activités des deux Groupes dans le domaine automobile étaient très complémentaires et qu’une alliance plus forte pouvait être bénéfique, en rapprochant les compétences de SAGEM en électronique automobile et la position commerciale mondiale de Johnson Controls.

Dans cet esprit les deux Groupes sont convenus des termes d’un accord qui sera finalisé au cours des prochaines semaines sous réserve des consultations et approbations des organismes compétents.

Dans ce cadre, SAGEM cède à Johnson Controls ses activités d’électronique automobile. Le périmètre cédé (activités Automobile stricto sensu) a réalisé en 2000 un chiffre d’affaires de 460 M€. Les autres activités de la Branche Automobile (Câbles, compteurs électriques, …) représentant un chiffre d’affaires de 370 M€ en 2000 demeurent au sein du groupe SAGEM.

Le prix de cession prévu est de l’ordre de 500 M€, permettant à SAGEM de réaliser, au second semestre 2001, une plus-value supérieure à 350 M€.

Par ailleurs, SAGEM deviendra le fournisseur européen de référence de Johnson Controls pour les technologies multimédia embarquées.

Commentant cette décision stratégique, M. Grégoire OLIVIER a indiqué : « Cette cession constitue une étape importante dans la vie du Groupe SAGEM. Elle devrait permettre aux compétences reconnues des salariés de cette branche d’activité de s’exprimer dans un contexte plus international et plus global dont les enjeux stratégiques seront mieux assumés par un des leaders mondiaux du secteur. Elle met SAGEM en position de tirer partie d’opportunités ciblées de croissance externe dans le domaine de la défense et dans celui des réseaux de télécommunications ».

PERSPECTIVES :

Le groupe SAGEM se fixe comme objectif le retour à l’équilibre en téléphonie mobile au quatrième trimestre et le maintien au second semestre de la rentabilité de ses autres secteurs d’activités.

Au total, compte tenu des éléments exceptionnels, le résultat net de 2001 devrait être équilibré.

Pour obtenir plus d’informations sur l’entreprise, merci de consulter le site Web SAGEM : www.sagem.com

Informations Presse : CP N°01/20
Hervé PHILIPPE Le 26/07/2001
Directeur Financier
Tel. +33 1 40 70 62 57
Fax. +33 1 40 70 62 15
E-mail: [email protected]

(1) A périmètre comparable (hors DAUM, cédé en juillet 2000, ayant contribué pour 15 M€ du CA publié du premier semestre 2000)

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES