EduBourseActualitésSanofi Synthélabo - Forte croissance du résultat net part du groupe au...

Sanofi Synthélabo – Forte croissance du résultat net part du groupe au premier semestre 2001 : +47% (avant éléments exceptionnels et écarts d’acquisition)

Le conseil d’administration de Sanofi-Synthélabo, réuni le 30 août 2001, a examiné les comptes consolidés du groupe pour le premier semestre 2001.

Compte de résultat consolidé (non audité)

En millions d'euros----------------------------|1er sem.-|1er sem.-|-Variation-
-----------------------------------------------|--2000---|--2001---|-----------
Chiffre d'affaires-----------------------------|--2 876--|--3 159--|--+10%-----
Marge brute------------------------------------|--2 122--|--2 496--|--+18%-----
Frais de recherche et développement------------|--(469)--|--(497)--|--+6%------
Frais commerciaux et généraux------------------|--(971)--|--(1 122)|--+16%-----
Autres produits et charges---------------------|--(7)----|--98-----|--+++------
Résultat opérationnel--------------------------|--675----|--975----|--+44%-----
Incorporels (amortissements et provisions)-----|--(19)---|--(20)---|--+3%------
Résultat financier-----------------------------|--15-----|--36-----|--+++------
Charges et produits exceptionnels--------------|--18-----|--45-----|--+++------
Impôts sur les résultats-----------------------|--(236)--|--(374)--|--+59%-----
Résultat des équivalences----------------------|--2------|--13-----|--+++------
Amortissements des écarts d'acquisitions-------|--(2)----|--(4)----|--+++------
Part des actionnaires minoritaires-------------|--(6)----|---------|-----------
Résultat net part du groupe--------------------|--447----|--671----|--+50%-----
Résultat net part du groupe avant éléments exceptionnels et écarts
d'acquisition----------------------------------|--437----|--643----|--+47%-----
Bénéfice net par action en euros (résultat part du groupe avant éléments
exceptionnels et écarts d'acquisition)---------|--0,60---|--0,88---|--+47%-----

Le chiffre d’affaires s’est élevé à 3 159 millions d’euros, en progression de 15% à données comparables et de 10% à données publiées. L’écart entre l’évolution à données comparables et publiées résulte des variations monétaires (+0,4%), principalement le dollar américain, et des modifications du périmètre de consolidation (-5,6%). Les principales modifications de périmètre correspondent aux cessions des sociétés Sylachim et Porgès, dont la déconsolidation a pris effet au 1er janvier 2001, ainsi qu’à celle de la société Ela Medical, dont la déconsolidation a pris effet au 1er mai 2001.

Le taux de marge brute sur chiffre d’affaires a progressé de 5,2 points à 79%, dont 2 points liés à la déconsolidation des activités cédées, à plus faible marge. Son amélioration a donc principalement pour origine la forte croissance du chiffre d’affaires des quinze premiers produits et des redevances reçues.

Les frais de recherche et développement se sont élevés à 497 millions d’euros, en augmentation de 6%, représentant 16% du chiffre d’affaires. A périmètre comparable, la croissance s’établit à 8%.

Les frais commerciaux et généraux ont atteint 1 122 millions d’euros, en croissance de 16%, résultant notamment du renforcement des frais commerciaux au Japon, liés au lancement de Myslee®, ainsi qu’aux Etats-Unis, liés au soutien de Plavix® et à la préparation de la reprise de la promotion d’Ambien® en avril 2002.

L’évolution des autres produits et charges résulte principalement de l’augmentation, au profit de Sanofi-Synthélabo, de la rétrocession de résultat au titre des opérations conduites en commun avec Bristol-Myers Squibb, ainsi que de la diminution, au profit de Sanofi-Synthélabo, de la charge de rétrocession à Pharmacia au titre du partage de résultat de la joint-venture Lorex.

Le résultat opérationnel s’est établi à 975 millions d’euros, en progression de 44%. La contribution des Etats-Unis, en croissance de 70%, a représenté 38% du résultat opérationnel du groupe, contre 29% au premier semestre 2000, confirmant le succès des trois produits phares sur le marché américain.

Les charges et produits exceptionnels représentent un profit de 45 millions d’euros et correspondent intégralement à des plus-values de cession, tirées pour l’essentiel des cessions de Porgès, Ela Medical et Sylachim.

Le résultat net part du groupe avant éléments exceptionnels et amortissements des écarts d’acquisition s’est élevé à 643 millions d’euros, en croissance de 47%. Elle se décompose comme suit :
– résultat des opérations : 35 points
– réalisation des synergies liées à la fusion : 5 points
– appréciation des principales devises par rapport à l’euro : 5 points
– augmentation des droits aux résultats dans la joint-venture Lorex avec Pharmacia aux Etats-Unis : 2 points.

Evénements postérieurs au 30 juin 2001
– L’étude CURE, démontrant l’intérêt majeur de Plavix® chez les patients souffrant d’angor instable, a été publiée dans le New England Journal of Medicine en août. L’étude PCI-CURE, démontrant le bénéfice de Plavix® dans le sous-groupe de patients ayant subi une angioplastie coronaire, a été publiée dans le Lancet en août.
– Un dossier de demande d’extension d’indication pour Aprovel®/Avapro® a été soumis en Europe et aux Etats-Unis en août. Les autorités de santé américaines ont accordé à ce dossier une revue prioritaire en six mois. L’extension d’indication demandée repose sur les résultats du programme PRIME, qui a démontré qu’Aprovel®/Avapro® protégeait les patients souffrant d’hypertension artérielle et de diabète de type 2 de l’aggravation des néphropathies, tant à un stade précoce qu’à un stade avancé.
– Au terme d’une procédure de revue prioritaire de six mois, les autorités de santé américaines ont octroyé le 15 août une ” approvable letter ” à Arixtra® dans la prévention des événements thrombo-emboliques veineux après chirurgie orthopédique.

Perspectives 2001
Compte tenu d’un accroissement au deuxième semestre des frais commerciaux et de recherche et développement, et sauf événements adverses majeurs, la croissance du résultat net part du groupe avant éléments exceptionnels et amortissements des écarts d’acquisition devrait être supérieure à 35%.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES