EduBourseActualitésSemaine du Lundi 03 au Vendredi 07 Juillet

Semaine du Lundi 03 au Vendredi 07 Juillet

De bons chiffres sur le chômage américain sont apparus cette semaine et confirment le scénario d’un ralentissement de l’économie américaine. Les Marchés ont apprécié, le DJ gagne 1,8% et le Nasdaq remonte de 1,43%…

>>> Lundi 03/07 : “Demi-séance”

C’est une demi séance aujourd’hui aux Etats-Unis, les marchés ne seront ouverts que 4H au lieu de 8 et resteront fermés mardi 04 en raison de l’Independence Day Holiday (fête de l’indépendance américaine) pour ne reprendre que mercredi 06.
La semaine dernière fut marquée par l’annonce de l’arrêt de la politique de hausse des taux américains décidés par la Réserve Fédérale (FED). Néanmoins cette dernière a précisé que le ” Soft Landing ” (atterrissage en douceur) de l’économie restait à confirmer et que par conséquent elle resterait vigilante et n’hésiterait pas à reprendre sa politique si la moindre alerte apparaissait. Une prochaine réunion est d’ailleurs programmée fin août.
Dans l’attente de signaux déterminants, les opérateurs sont restés vigilants la semaine dernière et les Marchés n’ont pas assistés à l’euphorie tant attendue.
Place désormais à la traditionnelle période d’annonces de résultats et aux possibles révisions.
Comme nous le soulignons depuis maintenant 2 semaines, la politique de resserrement monétaire qui aura durée 6 mois risque de peser sur les résultats de certaines entreprises. On assiste d’ailleurs aux premières révisions en baisse de perspectives de résultats et aux corrections boursières associées qui sont très fortes, même exagérées.

Les Marchés américains ouvrent en baisse ce lundi matin, entraînés par une forte chute du titre Oracle.
Bonne nouvelle du côté du secteur manufacturier, l’indice de juin ressort inférieur aux prévisions et laissent entrevoir une confirmation du ” Soft landing ” et donc une prochaine réunion de la Fed sans hausse de taux.
Tous les regards se tournent désormais vers les NAPM (chiffres du chômage US) qui seront annoncés plus tard dans la semaine.
Les Marchés connaissent donc une fin de ” demi-séance ” positive marqué par une bonne reprise du Nasdaq qui gagne plus de 1%.

Sur le plan des devises, le dollar perd du terrain face à ses rivales l’Euro et le Yen. Les opérateurs confortés dans leur opinion par les récents bons chiffres de l’indice Manufacturier, anticipent un prochain atterrissage en douceur de l’économie.

>>> Mardi 04/07 : “Independence Day Holiday”

Fermeture des marchés américains pour cause d’Independence Day.

>>> Mercredi 05/07 : “Les Marchés chahutés par des révisions en baisse de chiffre d’affaires”

Ouverture en baisse des Marchés américains ce mercredi matin. C’est une nouvelle annonce de révisions en baisse des perspectives de chiffres d’affaires de valeurs technologiques qui perturbent les investisseurs et on assiste à des arbitrages sectoriels. Le Dow Jones évolue quant à lui en dents de scie et flirte avec l’équilibre.
On assiste aussi à des dégagements dans le secteur pétrolier suite à l’annonce de possibles hausses de production de pétrole supplémentaires. Une hausse de la production de pétrole se traduirait par une baisse des cours du brut et donc une baisse des profits à venir des entreprises du secteur. Les cours du pétrole sont d’ailleurs en forte baisse ce mercredi matin.
C’est maintenant le secteur des semi-conducteurs qui subit des dégagements importants après que 3 grosses capitalisations ne préviennent les investisseurs de prochaines dégradations de leur chiffres d’affaires et de leurs marges (tensions sur les prix en raison de concurrence croissante). Computer Associates International Inc perd ainsi plus de 41% en séance.
Le Dow Jones repasse dans le vert puisque l’on assiste à un arbitrage entre le secteur des semi-conducteurs et le secteur bancaire.
Le Nasdaq subit donc de lourds dégagements et perd 128,83 points (-3,23%) à 3 863,10 et le Dow Jones grimpe de 75,84 points (+0,72%) à 10 483,60.

Sur le plan des devises, le Yen reste sous tension par rapport au dollar car les opérateurs doutent de la capacité de la Banque du Japon à pouvoir arrêter sa politique de taux zéro. Le dollar remonte donc face au Yen. Les opérateurs attendent donc un signe fort de la part de la Banque centrale Nippone.

>>> Jeudi 06/07 : “Méfiance des investisseurs”

Après un début de séance marqué par une reprise dans le vert des indices, on assiste à un retournement de tendance. Les investisseurs commencent à se méfier des possibles révisions de résultats à la baisse et choisissent d’adopter une stratégie d’attente.
Les réactions face aux révisions en baisse de résultats sont exagérées, comme l’évolution des marchés depuis début 2000. Une révision en baisse de résultats d’une valeur provoque une chute de l’ensemble du secteur et par conséquent de valeurs qui ne connaîtront pas forcément les même problèmes.
Les investisseurs choisissent donc d’adopter une position attentiste jusqu’à l’annonce des chiffres de l’emploi américain qui seront annoncés demain et qui risque de confirmer le ” Soft Landing ” tant attendu de l’économie américaine.
Finalement, le Nasdaq grimpe de 97,47 points (+2,52%) à 3 960,57 et le Dow Jones demeure quasiment stable à 10 481,47 en baisse de 2,13 points (-0,02%).

Sur le plan des devises, on assiste à une nouvelle baisse du yen face au dollar, les opérateurs ne voient toujours aucun signe d’un arrêt de la politique de taux zéro de la Banque Centrale nippone. L’Euro quant à elle se porte bien et regagne du terrain face au dollar, encouragée par de bonnes perspectives de l’économie européenne.

>>> Vendredi 07/07 : “Confirmation du Soft Landing”

Ce sont de bonnes nouvelles du département du travail américain qui poussent les indices américains dans le vert ce vendredi matin. Les chiffres du chômage américain ressortent conforment aux prévisions et viennent ainsi conforter le scénario de “Soft Landing” de l’économie américaine.
Les chiffres montrent que les créations d’emploi ont fortement baissées le mois dernier aux Etats-Unis. Par conséquent, les investisseurs reprennent confiance et estiment que la prochaine réunion de la FED sera marqué par un statut-quo de la politique de taux.
Sur ces bonnes nouvelles, les indices progressent, le Dow Jones gagne 154,51 points (1,47%) à 10 635,98 et le Nasdaq passe la barre des 4000 points pour venir s’établir à 4 023,20 en hausse de 62,63 points (+1,58%).

Sur le plan des devises, le dollar regagne du terrain en raison des forts achats actions observés ce jour sur les Marchés suite à la parution de bons chiffres de l’emploi.
L’Euro reste néanmoins bien orientée sur des perspectives de forte croissance à venir de son économie.

>>> Notre avis
Le scénario d’atterrissage en douceur de l’économie se confirme de jour en jour aux Etats-Unis. Il est encore trop tôt pour dire que la prochaine réunion de la FED prévue fin août se soldera par un statut-quo des taux d’intérêt. Néanmoins, nous nous dirigeons de plus en plus vers cette hypothèse.
D’autre part, on a assisté cette semaine à un 2e aspect que nous jugeons très positif, mais qui est resté presque anonyme aux yeux des investisseurs, c’est la baisse des cours du pétrole.
En effet, les cours du pétrole pèsent énormément sur les prix et donc sur les récentes tensions inflationnistes. Une baisse de la croissance de l’économie américaine associée à une baisse des cours du pétrole, qui pourrait revenir se stabiliser à 25$ le baril dans les prochains mois, éliminerait toute tension inflationniste et nous pourrions donc assister à nouveau à des plus hauts pour les Marchés mondiaux.
Il demeure, comme toujours, 2 doutes :
le premier provient du Japon où l’économie tarde à repartir, ce qui provoque des déséquilibres en particulier au niveau des échanges commerciaux entre le Japon et les Etats-Unis, ce qui se traduit par un déficit record de la Balance Commerciale américaine.
Le deuxième provient des conséquences du ” Soft Landing ” de l’économie US, qui se traduit sous la forme de révisions en baisse de résultats des entreprises qui avaient été beaucoup trop optimistes lors de leurs prévisions. Ces révisions entraîneront de fortes corrections, étant donné la forte volatilité actuelle des Marchés.

Nous vous conseillons donc de rester très attentifs aux prochaines annonces de résultats des sociétés américaines et de vous rapprocher de sociétés d’analyses qui pourront vous aider à anticiper les secteurs qui seront les plus fortement touchés par le “Soft Landing” de l’économie américaine.

A lundi prochain pour un nouveau tour d’horizon des Marchés américains !

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES