EduBourseActualitésAir Liquide - Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2009

Air Liquide – Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2009

Résistance de l’activité au 1er trimestre 2009. Chiffre d’affaires à 2 997 millions d’euros, -3% en publié

Dans un environnement économique de faible activité, le chiffre d’affaires du Groupe au 1er trimestre 2009 s’élève à 2 997 millions d’euros, en retrait de -3,0% en variation publiée. Les ventes Gaz & Services atteignent 2 548 millions d’euros, en repli de – 4,2% à données comparables.

airliquide28042009.jpg

* comparable : hors effet de change et de gaz naturel

L’activité du 1er trimestre a été marquée par d’importantes disparités entre les géographies, les secteurs et les produits. Ainsi, les secteurs cycliques ont connu un recul de la demande en volume, dépassant 30%. Les secteurs défensifs ont pour leur part globalement bien résisté, ayant subi des baisses de volumes inférieures à 10%. Cette dégradation a été partiellement compensée, notamment par la poursuite des démarrages et montées en puissance d’unités, et par l’effet des campagnes de prix. Dans ce contexte, le chiffre d’affaires du 1er trimestre témoigne de la capacité de résistance du Groupe.

La Grande Industrie bénéficie à la fois des mises en service de nouvelles unités et de la structure des contrats à long terme, et maintient ainsi une croissance de son chiffre d’affaires. L’Industriel Marchand enregistre un recul de son activité moindre que celui de la production industrielle. La Santé poursuit sa croissance, portée par les soins à domicile avec de nouveaux contrats, notamment en Grande-Bretagne. L’activité Electronique est affectée par les très bas niveaux de production mondiale de ses clients.

Commentant le 1er trimestre 2009, Benoît Potier, Président-Directeur Général du groupe Air Liquide, a déclaré :

« Dans un environnement de faible production industrielle mondiale au premier trimestre 2009, le chiffre d’affaires du Groupe a globalement bien résisté grâce à sa bonne répartition sur ses différents marchés, et aux démarrages récents de nouvelles unités. Il reflète la solidité de notre modèle économique.

Les premiers signes positifs constatés en fin de trimestre ne constituent pas encore une tendance. Ainsi, le calendrier de reprise de nos marchés devrait être plus étalé. Dans ces conditions, nous avons repositionné notre objectif pour l’ensemble de 2009 sur des niveaux de chiffre d’affaires et de résultat net proches de ceux de 2008. Nous avons également renforcé nos mesures de gestion de trésorerie et porté pour cette année nos efforts de réduction de coûts à 300 millions d’euros.

À moyen terme, le Groupe reste confiant dans l’attractivité structurelle des marchés de l’Energie, de l’Environnement, de la Santé et des Hautes Technologies, ainsi que des Economies émergentes. Le portefeuille d’opportunités reste solide et la grande majorité des démarrages pour 2009-2010 est confirmée. »

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200