EduBourseActualitésLe CN conclut une entente sur des mesures volontaires d’atténuation avec la...

Le CN conclut une entente sur des mesures volontaires d’atténuation avec la ville d’Elgin, en Illinois

Les ententes conclues par le CN touchent maintenant plus de la moitié de la population le long des lignes de l’EJ&E en Illinois et en Indiana

CHICAGO, le 4 mai 2009 – Le CN (Bourse de Toronto : CNR) (Bourse de New York : CNI) a annoncé aujourd’hui la conclusion d’une entente sur des mesures volontaires d’atténuation avec la ville d’Elgin, en Illinois, en réponse aux questions soulevées par cette dernière relativement à l’acquisition des lignes principales de l’ancienne société Elgin, Joliet and Eastern Railway Company (EJ&E). Le CN a conclu l’acquisition le 31 janvier 2009 et fait maintenant circuler des trains sur les lignes en question.

En vertu de l’entente avec Elgin, le CN fournira du financement pour soutenir les mesures d’atténuation du bruit, la formation en matière d’intervention d’urgence et le maintien des zones de calme existantes.

Le CN a maintenant conclu des ententes sur des mesures volontaires d’atténuation avec 16 municipalités représentant plus de la moitié de la population établie le long des lignes de l’EJ&E en Illinois et en Indiana

Le CN s’attend à ce que l’intégration de son réseau et de celui de l’EJ&E soit terminée dans les trois prochaines années. Le CN s’est engagé à communiquer les changements en temps opportun aux 33 collectivités touchées par cette acquisition à mesure que progressent l’intégration et les améliorations prévues à l’infrastructure.

Vous trouverez de plus amples renseignements sur cette acquisition, notamment une carte des régions desservies par l’EJ&E et le CN, sur le site Web du CN, à l’adresse www.cn.ca.

Énoncés prospectifs
Le présent communiqué contient des énoncés de nature prospective. Le CN met le lecteur en garde contre le fait que ces énoncés, de par leur caractère prospectif, impliquent des risques, des incertitudes et des hypothèses. Ces énoncés contiennent de manière implicite, surtout en ce qui a trait aux possibilités de croissance à long terme, l’hypothèse de la Compagnie selon laquelle de telles possibilités de croissance sont moins touchées par la situation actuelle des économies nord-américaine et mondiale. La Compagnie met le lecteur en garde contre le fait que ses hypothèses pourraient ne pas s’avérer et qu’en raison de la conjoncture économique, ces hypothèses, qui étaient raisonnables au moment où elles ont été formulées, comportent un degré plus élevé d’incertitude. La Compagnie met le lecteur en garde contre le fait que ses résultats pourraient différer grandement de ceux que l’on retrouve de manière explicite ou implicite dans les énoncés prospectifs. Les éléments importants qui pourraient provoquer de tels écarts comprennent, sans en exclure d’autres, les effets d’une conjoncture économique et commerciale générale défavorable, y compris la profonde récession actuelle de l’économie nord-américaine et la possibilité d’une contraction de l’économie mondiale en 2009, la concurrence dans le secteur, l’inflation, les fluctuations monétaires, les variations de prix du carburant, les nouvelles dispositions législatives ou réglementaires, la conformité aux lois et règlements sur l’environnement, les différents événements qui pourraient perturber l’exploitation, y compris les événements naturels comme les intempéries, les sécheresses, les inondations et les tremblements de terre, les interruptions de travail, les réclamations, enquêtes ou poursuites liées à l’environnement, les autres types de réclamations et de litiges, de même que les autres risques décrits de temps à autre de façon détaillée dans des rapports déposés par le CN auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis. On pourra trouver un résumé des principaux facteurs de risque dans la section « Rapport de gestion » des rapports annuels et intermédiaires du CN ainsi que dans la Notice annuelle et le formulaire 40-F déposés par la Compagnie auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis et qui sont accessibles sur le site Web du CN.

Couvrant le Canada et le centre des États-Unis, de l’Atlantique au Pacifique et jusqu’au golfe du Mexique, le réseau du CN – la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada et ses filiales ferroviaires actives – dessert les ports de Vancouver et Prince Rupert, en Colombie-Britannique, Montréal, Halifax, La Nouvelle-Orléans et Mobile, en Alabama, ainsi que les grandes régions métropolitaines de Toronto, Buffalo, Chicago, Detroit, Duluth et Minneapolis-St. Paul, au Minnesota, Superior et Green Bay, au Wisconsin, et Memphis et Jackson, au Mississippi. Il a en outre des liaisons avec toutes les régions de l’Amérique du Nord. Pour de plus amples renseignements sur le CN, visitez le site Web de la Compagnie à l’adresse www.cn.ca.

Sources :
Médias
Karen Phillips
Vice-présidente
Affaires gouvernementales, Amérique du Nord
202-347-7196

Investisseurs
Robert Noorigian
Vice-président
Relations avec les investisseurs
514-399-0052

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200