EduBourseActualitésLe Groupe Coface au premier semestre 2001 : une hausse sensible du...

Le Groupe Coface au premier semestre 2001 : une hausse sensible du chiffre d’affaires consolidé à 14,9% et du résultat net à 11,9 % ; stabilité du résultat technique

Dernière mise à jour: octobre 19, 2021

Le Conseil d’Administration qui s’est réuni le 13 septembre a arrêté les comptes du premier semestre 2001. Par ailleurs, le Conseil a coopté Christian Blanc, Président de Merrill Lynch France, en tant qu’administrateur indépendant.

François David, président-directeur général du Groupe déclare : “Les terribles événements du 11 septembre n’ont pas de conséquences directes, ni sur les équipes du Groupe installées dans le WTC qui sont saines et sauves et déjà relocalisées dans le Connecticut, ni sur les risques qu’il assure : aucun des dommages subis n’est assuré par le Groupe.
Le Groupe Coface confirme au premier semestre son dynamisme dans chacun de ses métiers, avec une progression de 14,9% à 472 M€ de son chiffre d’affaires. Dans un contexte de montée des risques de crédit, il démontre la qualité des stabilisateurs de son activité d’assurance, avec le maintien en niveau de son résultat technique, malgré une augmentation de 11 points de la sinistralité imputable à l’assurance-crédit domestique, essentiellement en Allemagne. La contribution au résultat courant avant impôts de ses activités de services est en augmentation de 22%. Le Groupe augmente de 11,9 % son résultat net à 29,7M€”.

(en M€) 1er semestre 2000 1er semestre 2001 Evolution
Chiffre d’affaires consolidéð dont primes d’Assuranceðdont Ventes de services hors procédures publiques 410,7289,7121,086,2 472,0339,6132,498,6 + 14,9%+ 17,2%+ 9,5%+14,4%
Résultat courant avant impôtsRésultat netRésultat net par action 51,726,52,09 euros 6629,72,30 euros + 27,8%+ 11,9%+ 9,9%
/..

Noté AA par Fitch, le Groupe Coface est leader mondial de l’assurance-crédit export, n°1 des notations assurables avec @rating sur cofacerating.com, n°1 français de l’information commerciale et gestionnaire des garanties publiques françaises à l’exportation. Il est coté sur le Premier marché de la Bourse de Paris et participe aux SBF 120 et Euronext 150.
Partout dans le monde, le Groupe Coface facilite, par ses services et ses garanties, le développement du commerce entre les entreprises. Il propose à ses 78.000 clients dans 99 pays des solutions combinant les savoir-faire du Groupe : assurance-crédit domestique et internationale, assurance caution, prospection et information commerciale, gestion et recouvrement de créances. Il met à leur disposition deux réseaux mondiaux : CreditAlliance et InfoAlliance, structurés autour d’une gestion partagée des risques de crédit (le Système Risque Commun) et d’une offre intégrée : la solution @rating.

ð Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe s’élève au premier semestre 2001 à 472 M€ contre 410,7 M€ pour la même période de l’année précédente (+14,9 % à périmètre courant et 12,6 % à périmètre et taux de change constants).
ð Le résultat courant avant impôts croît de 27,8%.
ð Le résultat net consolidé s’établit à 29,7 M€ au premier semestre 2001, soit une progression de 11,9%.

q Progression satisfaisante du chiffre d’affaires consolidé

ð Les primes d’assurance représentent 339,6 M€, soit 72 % du chiffre d’affaires consolidé. Elles progressent de 17,2 % par rapport au premier semestre 2000.
s l’assurance-crédit export, en réalisant une progression de 17,2 % à 173,8 M€, reste le premier produit du Groupe. Cette évolution favorable est due à la fois au contexte porteur des exportations françaises sur l’année 2000 qui a poursuivi ses effets et à la pénétration croissante du Groupe sur les marchés étrangers.
s L’assurance-crédit domestique croît de 16,7 % grâce à la poursuite du développement du Groupe à l’international, notamment en Espagne et au Japon
s L’assurance caution, grâce à la réactivité et au professionnalisme de la filiale italienne du Groupe, La Viscontea, progresse de 21,5 % au 1er semestre 2001.

ðLes ventes de services représentent 132,4 M€, soit 28 % du chiffre d’affaires consolidé. Elles enregistrent une hausse de 9,5 % par rapport au premier semestre 2000.
s la rémunération résultant de la gestion des procédures publiques (33,8 M€) connaît, comme prévu, une baisse de 2,7% due notamment à la reprise en compte propre du risque politique court terme. Les autres services augmentent de 14,4 %.
s les services liés à l’assurance (44,9 M€) croissent de 1,4 %. L’augmentation globale des volumes est en partie absorbée par un effet prix en Allemagne.
s l’information d’entreprises, le marketing et la gestion de créances (53,7 M€) connaissent une évolution très favorable de 28,1 % par rapport au premier semestre 2000, notamment grâce à des effets de périmètre. L’activité gestion de créances est en progression de 33,1 % et bénéficie du dynamisme de l’affacturage en Allemagne.

ð@rating contribue à la progression du chiffre d’affaires consolidé
En termes de chiffre d’affaires, les produits directement liés à la solution @rating ont représenté 4,2 M€. au 1ersemestre 2001. Ce chiffre devrait être de l’ordre de 12 à 14 M€ pour l’ensemble de l’année, en ligne avec les objectifs.

ðLes marchés de présence récente (hors France, Allemagne et Autriche) poursuivent leur progression sur le semestre (+37,5%) avec un chiffre d’affaires de 139,6 M€. Ces marchés représentent 29,6 % du chiffre d’affaires consolidé. Ces clients nouveaux n’apportent pas au Groupe des risques nouveaux, puisque la Coface est depuis 50 ans un spécialiste des risques de crédit internationaux.

q Un résultat technique stable, malgré la montée des risques de crédit, grâce à la bonne répartition des risques du Groupe et à la qualité de ses stabilisateurs financiers.

ù Le loss ratio global de l’activité d’assurance du Groupe s’établit à 66,6 % contre 55,7 % au premier semestre 2000. Cette augmentation de 11 points est entièrement imputable à l’assurance-crédit domestique en Allemagne et en Grande-Bretagne.
ù Le résultat technique de l’activité d’assurance à 10,7 M€ est équivalent à celui du premier semestre 2000, grâce à la stabilisation mécanique apportée par la réassurance, et à un prélèvement de 9 M€ sur la provision pour égalisation. A titre indicatif, ce prélèvement est inférieur à la dotation du semestre précédent.

q Le résultat net progresse de 11,9 % à 29,7 M€

ù Le ratio de charge du Groupe s’améliore d’un point de 47,8% à 46,8% (hors charges de lancement @rating), soit une stabilité du ratio de coûts de l’assurance (à 30,7%), et une réduction de 4 points du ratio de coûts des services (à 82,6%),
ù le résultat financier a contribué au résultat courant avant impôts à hauteur de 39,7 M€ contre 22,9 M€ (1er s.2000). Compte tenu de l’incertitude sur les marchés financiers, le Groupe a anticipé ses résultats financiers annuels,
ù le résultat courant avant impôts progresse de 27,8 % à 66 M€ (contre 51,7 M€ au 1ers.2000). Il bénéficie d’une augmentation de 22 % de la contribution des activités de services. Il convient de souligner le poids limité du résultat technique dans le résultat courant de la Coface (20 % en 2000, 15 % au premier semestre 2001),
ù Le résultat net progresse de 11,9 % à 29,7 M€ et le rendement annualisé des fonds propres atteint 11,9 % (contre 11,8 % au 1ers. 2000).

q Une couverture géographique et une offre globales

Au cours du semestre, le groupe a continué d’investir dans la qualité de son offre :
ù sa couverture géographique, avec l’ouverture de 8 nouveaux pays, et de 7 bureaux régionaux aux Etats-Unis, lui permettant, directement ou à travers ses partenaires, d’être désormais présent dans 99 pays,
ù la diversité et la cohérence des services offerts : le Groupe se renforce dans le marketing, avec l’intégration de Kompass International. Son offre (information + notation + gestion de créances + assurance-crédit + caution) est désormais intégrée autour de la Solution @rating, proposée par une force commerciale en cours d’intégration en France,
ù le renforcement des liens entre ses services, et les financements de ses clients, en partenariat avec les banques : une première opération de titrisation a été montée en juin, et le Groupe développe un score @rating capable, sur une échelle continue, de noter le risque de crédit de n’importe quelle entreprise dans le monde, et compatible à terme avec les orientations du Comité de Bâle.

q Perspectives 2001

Globalement, la demande adressée au Groupe va augmenter : le besoin d’une gestion professionnelle et une aversion plus marquée pour le risque renforcent la demande adressée aux métiers du credit management. Cette augmentation, et la retarification systématique des risques engagée par le Groupe, compenseront pour l’essentiel une sélection des risques fortement durcie, et une activité moins dynamique des clients du Groupe.

Le niveau des risques de crédit va selon toute vraisemblance continuer à augmenter : il reste aujourd’hui inférieur au niveau qu’ont pu atteindre certains cycles précédents. Le Groupe Coface vient d’ailleurs de mettre sous surveillance avec implication négative la note-pays @rating de l’Allemagne, du Royaume Uni et du Portugal (ils s’ajoutent aux Etats Unis et au Japon mis sous surveillance en juin). Le durcissement de la sélection des risques déjà enclenché par le Groupe devrait contenir la sinistralité à un niveau comparable à celui du premier semestre. Réassurance et provision pour égalisation assureront comme au premier semestre une stabilité du résultat technique.

Nos objectifs de croissance du chiffre d’affaires et du résultat sont maintenus.

Contact presse : Christine Altuzarra/( 33 (0)1 49 02 16 29/E-mail [email protected]
Contact investisseurs et analystes : Marc Dupuy/( 33 (0)1 49 02 11 25/ E-mail [email protected]

Les éléments visuels présentés lors de la conférence presse/analystes du 14 septembre 2001 à 8h30 sont disponibles sur www.coface.com

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES