EduBourseActualitésSemaine du Lundi 26 Juin au Vendredi 30 Juin

Semaine du Lundi 26 Juin au Vendredi 30 Juin

C’est sans grosse surprise que la FED a annoncé cette semaine un arrêt provisoire de sa politique de hausse de taux. Néanmoins, celle-ci n’a pas fermé la porte sur un éventuel prochain resserrement si l’état de la croissance le nécessitait…

>>> Lundi 26/06 : “Les investisseurs misent sur un statut quo de la FED”

Ouverture positive ce lundi matin pour les indices américains. Les volumes restent quand même très modérés dans l’attente des annonces de résultats de sociétés et surtout de la décision de la FED qui aura lieu mercredi soir.
De bons commentaires de la part d’analystes sur les Blues Chips américaines (Dow Jones) et sur les secteurs de l’informatique et des logiciels permettent aux Dow Jones et au Nasdaq, d’évoluer dans le vert.
Mais tous les regards restent tournés vers la FED et son ” patron ” Alan Greenspan qui doivent se réunir ces mardi et mercredi. Au cours de cette réunion seront analysés en détail les éléments structurels de l’économie américaine. Au vue de cette analyse, la FED décidera du maintien ou non de la politique de hausse des taux visant à contrecarrer tout risque inflationniste.
Nous en profitons pour vous rappeler que la politique de resserrement monétaire a été décidée par la FED il y a 6 mois suite à la trop forte croissance de l’économie américaine. En effet une trop forte croissance de l’économie américaine pouvait entraîner une surchauffe et aboutir sur une hausse générale des prix et donc sur des tensions inflationnistes.
Depuis quelques semaines maintenant, de nombreux indicateurs économiques laissent à penser que l’économie américaine aborde une phase de ” Soft landing ” (atterrissage en douceur). La politique de hausse des taux porterait donc ses fruits et le consensus des économistes tablent sur un arrêt de cette politique.
C’est donc le sentiment général de maintien des taux qui s’installe dans les esprits des investisseurs ce lundi. Le Dow Jones finit par conséquent sur une belle hausse de 138,24 points (+1,33%) à 10 542,99 et le Nasdaq grimpe de 66,78 points (+1,74%) à 3 912,12.

Sur le plan des devises, quelques mauvaises nouvelles en provenance du Japon mettent la monnaie nippone sous pression. En effet, la note de la dette publique du Japon est dégradée par les agences de notation et les opérateurs pénalisent aussi le manque de réformes entreprises par le gouvernement nippon. Mais le yen se reprend bien en fin de séance appuyé par des achats de couverture. Du côté de la monnaie européenne, celle-ci se reprend face au dollar.

>>> Mardi 27/06 : “Attente sur les Marchés”

Bon début de séance ce mardi matin pour le Dow Jones et prises de bénéfices sur les grosses valeurs du Nasdaq poussant ce dernier dans le rouge. Les investisseurs tablent désormais sur un statut-quo de la FED concernant la future évolution des taux. On remarque quelques gains sur les valeurs du secteur financier, gains justifiés puisque ces valeurs sont très réactives à l’évolution des taux d’intérêt.
Plus tard dans la journée, de nouvelles craintes apparaissent. Les opérateurs doutent du réel ralentissement de la croissance américaine. En effet ces derniers se demandent si l’économie américaine connaît un ralentissement durable de sa croissance ou simplement temporaire. Dans ce dernier cas de figure, il est clair que la FED n’hésitera pas lors de sa prochaine réunion de relever ses taux.
Ces hypothèses minent finalement le moral des investisseurs et les marchés subissent des prises de bénéfices.
Les indices finissent donc dans le rouge, le Dow Jones perd 38,53 points (-0,37%) à 10 504,46 et le Nasdaq baisse de 53,16 (-1,36%) à 3 858,96.

Sur le plan des devises, le dollar enregistre une baisse face à ses 2 grandes rivales l’Euro et le Yen dans l’attente de la décision de la FED qui devrait maintenir ses taux d’intérêt inchangé. Les volumes échangés restent néanmoins très modestes.

>>> Mercredi 28/06 : “Statu quo de la politique monétaire”

Les Marchés américains sont bien orientés ce mercredi. Le secteur de la technologie entraîne les marchés puisque l’on assiste à quelques rachats sur les grands noms du Nasdaq.
La FED laisse finalement ses taux inchangés, décision qui ne surprend personne. Par contre, les commentaires de la FED sont clairs et insistent sur le fait qu’il est encore trop tôt pour savoir si le ralentissement de l’économie est durable. Ce commentaire laisse présager que la FED n’hésitera pas dans l’avenir à augmenter ces taux si elle le juge nécessaire.
Finalement les indices terminent dans le vert avec le Dow Jones qui grimpe de 23,33 points (+0,22%) à 10 527,79.
On peut quand même noter que le Dow Jones progressait de plus de 1% en cours de séance mais que ce dernier a subi quelques dégagements en fin de séance suite aux commentaires de la FED.

Sur le plan des devises, le dollar reprend du chemin face à l’Euro et au Yen suite aux commentaires de la FED qui n’a pas exclu une prochaine hausse de taux si l’état de la croissance de l’économie américaine le justifiait.

>>> Jeudi 29/06 : “Place aux annonces de résultats”

Ouverture des indices américains dans le rouge ce jeudi matin. Non satisfait des commentaires de la FED sur la possible hausse prochaine de taux, les investisseurs se tournent cette fois-ci sur les annonces de résultats des entreprises qui pourraient les aider à déterminer une tendance sur les prochaines séances.
Malheureusement les annonces laissent apparaître des inquiétudes quant aux résultats futurs et par conséquent on assiste à des dégagements conséquents surtout pour les valeurs du secteur de la technologie.
Plus particulièrement le secteur de l’informatique est touché suite à l’annonce de possible ” Profit warning ” (révisions de profit à la baisse).

Sur le plan des devises, les spéculations reprennent sur le Yen dans l’optique d’un prochain relèvement des taux nippons et donc de l’arrêt de la politique de taux zéro entreprise suite à la période récession que l’économie japonaise a connu et est peut être sur le point d’enterrer.

>>> Vendredi 30/06 : “Le spectre des révisions de résultats”

Ouverture mitigée pour le Dow Jones ce vendredi matin. Les investisseurs ont leur regard tourné vers les possibles futures révisions de résultats des Blues Chips, le Dow Jones ouvre donc en baisse. Du côté du Nasdaq, les technologiques se portent bien, les investisseurs partant du principe que ces valeurs sont généralement moins affectées que ces cousines du Dow Jones par les récentes hausses de taux.
Sentiment confirmé par le discours du Président de Intel Corp qui laisse entrevoir une prochaine guerre des prix dans le secteur des microprocesseurs, ce qui devrait significativement peser sur les marges du géant de l’informatique.
Mais les volumes demeurent très bas et on assiste au vue de certains analystes à quelques rachats sur les grands noms technologiques et à des désengagements sur les Blues Chips.
Finalement les indices finissent dans le vert, le Dow Jones grimpe de 50,15 points (+0,48%) à 10 447,89 et le Nasdaq monte de 90,82 points (+2,21%) à 3 966,11.

Sur le plan des devises, le dollar reprend des couleurs face à l’Euro suite à la publication de l’indice manufacturier régional américain qui laisse penser que la croissance de l’économie américaine demeure robuste . D’un point de vue global, l’Euro demeure la grande gagnante sur les 2 dernières semaines ou ces gains par rapport au dollar ont été très nets.

>>> Notre avis

Nous avions anticipé lors de notre dernier avis que la FED allait laisser ces taux inchangés.
Nous avions également prévu que des arbitrages entre les valeurs de la vielle économie (Dow Jones) et les valeurs de la nouvelle économie (Nasdaq) allaient être opérées au profit du Nasdaq. Ce scénario a été aussi validé.
Nous pensons que la volatilité sur les Marchés va encore augmenter, les indices vont donc être de plus en plus réactifs aux différentes annonces de chiffres qui vont avoir lieu dans les semaines et mois à venir, ceci pour les raisons suivantes : la FED laisse prévoir un prochain resserrement des taux si nécessaire (surveillance des prochains indicateurs économiques) les entreprises sont sujettes à des révisons de résultats (surveillance des prochaines annonces de résultats)

De ce constat, nous pouvons dire que les investisseurs seront de plus en plus sélectifs dans leurs achats. La question demeure : Quels seront les secteurs les plus touchés par le possible ralentissement de l’économie US ?

A lundi prochain pour un nouveau tour d’horizon des Marchés américains !

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES