EduBourseActualitésA Novo - Assemblée générale Mixte du 19 mars 2001

A Novo – Assemblée générale Mixte du 19 mars 2001

Dernière mise à jour: octobre 19, 2021

Extraits de l’allocution de Daniel AUZAN, Président du Conseil de Surveillance ” … Plusieurs informations majeures vous permettront de comprendre la route que nous traçons pour positionner A NOVO : en qualité de leader mondial des services vidéocommunications en Europe et en Amérique du Nord, parmi les key players mondiaux du service en télécommunication grand public et professionnel, comme le leader européen du service monétique et un acteur de référence dans un certain nombre de niches des services informatiques, en particulier les écrans plats plasma / LCD, et demain les disques durs,… …les fondations de notre croissance sont bâties sur des parcs installés qui progressent chaque année, en voici quelques exemples : q en Europe de l’Ouest : + 7 millions d’unités de décodeurs numériques (satellite, terrestre, câble), en 2000 ; q 3,5 millions de nouveaux décodeurs numériques pour la Grande-Bretagne pour la seule année 2000 ; q en Europe de l’Ouest, toujours nous avons franchi en 2000 le cap des 20 millions d’abonnés numériques en vidéocommunication ; q en Amérique du Nord, le parc installé compte 100 millions d’unités tous décodeurs confondus en 2000. En téléphonie mobile, les parcs installés n’ont cessé de croître en 2000 : q 9 millions d’abonnés nouveaux en France ; q 228 millions d’abonnés nouveaux dans le monde. Notre marché accessible est connu mécaniquement : c’est le taux de retour sur parcs installés. Ce taux de retour est de 18 % en moyenne pour la vidéocommunication en Europe de l’Ouest (ce chiffre est en progression). Il est en moyenne de 10,5 % au plan international pour les télécommunications grand public. Chaque centaine de milliers de matériels nouveaux accroît notre marché accessible car le taux de retour est constant et nous pouvons même vous dire que plus les technologies se sophistiquent plus les taux de retour sont et seront élevés. A NOVO n’est pas donc concerné par le ralentissement des ventes des constructeurs et des opérateurs. Notre marché accessible s’accroît également du fait du mouvement d’externalisation du service décidé par ces constructeurs et opérateurs mondiaux. C’est une vague de fond qui porte notre business mais nous oblige également à nous positionner pour répondre positivement aux attentes de nos partenaires. Notre activité va donc continuer de croître significativement, croissance qui se reflète dans notre nouveau Business Plan à périmètre connu. Je vous confirme que l’objectif que nous nous étions fixés pour septembre 2001 à 375 millions d’euros sera atteint, soit à nouveau le doublement de notre chiffre d’affaires en douze mois. Hors croissances externes nouvelles, nous ambitionnons un chiffre d’affaires voisin de 900 millions d’euros pour septembre 2004. Toujours sur la base du périmètre connu, notre objectif d’EBIT est de 8,9 % à septembre 2001. Dès septembre 2002, nous devrions constater un EBIT normatif à 2 chiffres en nette progression. q Nous devons être attentifs à saisir à nouveau les bonnes opportunités dans un marché en concentration forte où il faut aller vite car nous sommes dans une fenêtre de tir unique dans notre profession. C’est le sens des autorisations données au Directoire par l’Assemblée Générale Mixte du 19 mars 2001. La croissance organique forte (+ 35 % en moyenne pour nos 4 secteurs d’activité) est au rendez-vous et nous avons démontré notre capacité à réaliser de nombreuses acquisitions relutives : 24 depuis décembre 1999. Nous allons poursuivre cette dynamique en partenariat avec les constructeurs mondiaux et les principaux opérateurs. Nos priorités géographiques sont connues : q L’Italie où nous avons concrétisé le paiement de 25 % des actions de Prima Comunicazione et où nous allons franchir avant la fin du mois de mars une nouvelle étape avec au total l’acquisition de 60 % du capital de cette société. Prima Comunicazione est une superbe entreprise qui figure dans notre périmètre connu, très relutive et surtout synergique avec l’investissement que nous avions déjà réalisé chez GLOBE. Désormais, nous couvrons toute la palette des constructeurs mondiaux et des principaux opérateurs en Italie, un pays qui a vocation à peser rapidement 150 M€. q L’Espagne avec le levier de A NOVO COMLINK ESPAÑA SA qui représente déjà 85 millions d’euros en 2001, (périmètre connu). q La Grande Bretagne qui affiche des scores superbes en vidéocommunication, télécommunication professionnelle, mais également services informatiques. q Les Etats Unis dont la taille du marché accessible par A NOVO BROADBAND nous conduit très rapidement à nous doter de plates-formes de services à l’image de celles de Beauvais pour travailler ce marché immense où nous pouvons légitimement ambitionner d’être leader dans les technologies de la vidéocommunication numérique. q L’Amérique du Sud, et plus spécifiquement le CONOSUR, où notre partenaire NOKIA est leader avec 60 % des parts de marché. Nous avons dans cette zone géographique un formidable challenge et un potentiel de leadership assuré. Nous regardons bien sûr d’autres opportunités géographiques avec le souci constant, d’être industriellement pertinent, c’est-à-dire répondre aux attentes de nos partenaires, et de relution par nos choix d’investissements. q Pour gérer un groupe qui va très vite tendre vers le milliard d’euros (avec les croissances externes nouvelles que nous allons poursuivre) nous avons le devoir de structurer notre modèle. Je rappelle que ce modèle est basé sur l’entreprise du terrain et le business régional là où il se trouve ; en clair, chaque société est responsable de son compte d’exploitation et de son Business Plan. Ces sociétés sont regroupées par pays et par zone géographique pertinente : l’Ibérie par exemple, la Scandinavie, l’Italie et la zone méditerranée-est, la zone NAFTA (ALENA),… Nous nous attachons à créer des holdings régionales responsables dans les différentes parties du monde d’A NOVO. Ces holdings régionales seront encadrées, stimulées, auditées par A NOVO International, filiale à 100 % de A NOVO SA. J’assurerai la présidence de cette société, cœur de notre modèle. Le développement, le financement et l’audit groupe seront regroupés au sein d’A NOVO International. Parallèlement, j’ai souhaité que notre groupe s’entoure de nouveaux talents dans les différentes instances de direction et de contrôle Daniel THIERIET me rejoint au Conseil de Surveillance ainsi qu’au Comité Stratégique qui va être mis en place. André KUDELSKI, Président du Groupe bien connu portant le même nom, et leader dans le monde du cryptage, nous rejoint au Conseil de Surveillance et bien sûr au Comité Stratégique. L’arrivée d’André KUDELSKI est un signal à plusieurs titres : q Le Groupe Kudelski est le co-actionnaire avec lequel nous développons la zone NAFTA (10 % du capital détenu dans A NOVO AMERICAS Plc) q André KUDELSKI est un industriel réputé au plan mondial, sa nomination illustre la politique de corporate governance recherchée par le Groupe A NOVO Henri TRIEBEL est nommé à la Présidence du Directoire. Henri TRIEBEL est anglophile, germanophile, c’est un entrepreneur qui a fait ses preuves à l’international dans de grands groupes. C’est un chef d’entreprise proche depuis de nombreuses années et qui saura accompagner la mutation internationale de notre groupe présent dans 17 pays et dont le chiffre d’affaires est dès aujourd’hui réalisé majoritairement hors de France. Luc VANCAYZEELE, rejoint également le Directoire dans un contexte où le juridique et l’administratif prennent de plus en plus d’importance (45 filiales, 54 sites de production, 2 sociétés cotées : A NOVO SA et A NOVO BROADBAND aux Etats Unis, …). Le Directoire s’élargira rapidement avec de nouveaux talents européens et internationaux. q Il est apparu pertinent de se prononcer sur la possible division du titre A NOVO par 5 permettant de rendre notre marché plus liquide. Cette division, si elle est mise en œuvre, s’inscrit dans notre objectif de cotation sur le NEXT ECONOMY, le nouveau segment marketing des valeurs de croissance d’EURONEXT. Nous serons prêts pour ce rendez-vous de septembre 2001 avec : ë 2 administrateurs indépendants ; ë des normes comptables européennes IASC dès 2002 ; ë des comptes trimestriels jusqu’à la dernière ligne du compte de résultat dès 2003. q Je voudrais conclure en vous invitant à prendre connaissance du calendrier de notre communication financière pour les 12 prochains mois avec des rendez-vous connus. Nous avons toujours cultivé la communication et la transparence avec nos actionnaires, qui sont les bases de la bonne compréhension et de la juste valorisation actionnariale… ” Business Plan 2001/2004 à périmètre connu Calendrier de la communication financière Date Publication 13 avril 2001 Balo des comptes annuels définitifs Semaine 20 – 2001 Chiffre d’affaires du 2ème trimestre 2000/2001 10 juillet 2001 Résultats semestriels 2000/2001 / Réunion SFAF Semaine 30 – 2001 Balo du rapport semestriel, du tableau semestriel d’activité, des résultats consolidés 2000/2001. Semaine 32 – 2001 Chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2000/2001. Semaine 45 – 2001 Chiffre d’affaires du 4ème trimestre 2000/2001. 18 décembre 2001 Résultats annuels 2000/2001 / Réunion SFAF Semaine 5 – 2002 Balo des résultats provisoires 2000/2001. Semaine 8 – 2002 Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2001/2002. Semaine 8 – 2002 Balo de l’avis de réunion valant avis de convocation à l’AGO 2002. Codes : SICOVAM : 7249 BLOOMBERG : NOVO FP REUTERS : ANOV.LN A NOVO est coté en continu sur le Nouveau Marché de la Bourse de Paris A NOVO est éligible au SRD et fait partie des indices IT CAC 50 & SBF 250 Nomenclature FTSE : 581 Business Support Services Relations investisseurs Relations presse A NOVO Polytems Conseil Jean-François CHUET Emlyn KORENGOLD Tél : + 33 1 53 57 76 75 + 33 1 53 57 76 98 Fax : ° 33 1 53 57 76 80 [email protected] [email protected]

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES