EduBourseActualitésUn brevet européen pour un vecteur non viral attribué à Transgene

Un brevet européen pour un vecteur non viral attribué à Transgene

Dernière mise à jour: octobre 19, 2021

Strasbourg, 27 juin 2000 – Transgene annonce qu’un brevet européen couvrant l’utilisation d’ un nouveau système non-viral de délivrance de gènes pour la thérapie génique basé sur un lipide cationique, appelé pcTG90, conçu par les chercheurs de la société vient de lui être atttribué. Ce brevet porte le numéro 901 463 et est intitulé ” Composés glycérolipidiques utiles pour le transfert d’une substance active dans une cellule cible ” .

Le pcTG90 est un composé glycérolipidique cationique qui, en se liant à l’ADN sous forme plasmidique, transporte les gènes thérapeutiques dans les cellules des organes cibles. Ce vecteur synthétique est à la fois efficace, facile d’utilisation et présente moins de risques de provoquer une réaction du système immunitaire que les vecteurs d’origine virale. Cette absence de réponse immunitaire permet l’administration répétée du produit et étend la durée de l’expression du gène thérapeutique dans les cellules visées.

Transgene a développé des formulations du pcTG90 pour l’administration intraveineuse, en optimisant la charge électrique, l’ADN plasmidique et la taille du complexe formé par le glycérolipide et l’ADN. Ces formulations permettent ainsi d’obtenir l’expression des protéines thérapeutiques dans le sang, une approche présentant des avantages en termes d’efficacité et de toxicité par rapport à l’administration directe des protéines. Les chercheurs de Transgene ont montré, dans des modèles animaux, que l’administration intraveineuse d’une formulation du pcTG90 et du gène de l’interféron -b permettait d’obtenir des niveaux thérapeutiques d’interféron -b. dans le sang. L’interféron -b est un puissant agent de stimulation du système immunitaire, actuellement utilisé dans le traitement de la sclérose en plaques et présentant un intérêt potentiel pour le traitement des cancers.

” Nous sommes heureux de voir nos avancées dans le domaine des vecteurs non-viraux reconnues par ce brevet ” affirme Bernard Gilly, Directeur Général de Transgene. ” Il couvre une technologie nouvelle qui présente une efficacité élevée de transfert de gène, ainsi que nous l’avons observé dans nos essais pré-cliniques. Notre programme de développement de ce vecteur vise des applications en clinique, particulièrement en cancérologie. ”

Transgene, basée à Strasbourg, avec une filiale près de Boston, aux Etats-Unis, est une société biopharmaceutique qui conçoit et développe des technologies de transfert de gènes et des produits de thérapie génique pour le traitement de maladies acquises ou héréditaires pour lesquelles il n’existe pas actuellement de thérapie efficace. La plate-forme technologique de la Société comprend plusieurs familles de vecteurs, et en particulier des vecteurs basés sur des virus de la vaccine, des adénovirus et des vecteurs synthétiques. Transgene a cinq produits en essais cliniques, dont deux sont en phase II et trois en phase I, pour le traitement de plusieurs types de cancers.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES