EduBourseActualitésLocindus - Communiqué

Locindus – Communiqué

Dernière mise à jour: octobre 19, 2021

Le Conseil de Surveillance de LOCINDUS S.A., présidé par M. Christian GIACOMOTTO, s’est réuni le 26 septembre 2000 pour prendre connaissance des comptes semestriels arrêtés au 30 juin 2000.

Le résultat net consolidé après impôt s’établit à 70,3 MF contre 51,5 MF pour le premier semestre 1999 et 114,5 MF pour l’ensemble de l’exercice 1999. Cette forte progression du résultat est attribuable à un profit exceptionnel de 17,7 MF, provenant, pour les trois quarts, de plus-values de cessions d’immeubles. La charge fiscale est pendant la période de 20,9 MF contre 29,2 MF pour le premier semestre 1999, la différence provenant essentiellement de la prise en compte au premier semestre 1999 de 19,5 MF d’impôt différé.

CREDIT-BAIL IMMOBILIER/LOCATION LONGUE DUREE

La production des huit premiers mois de l’exercice (opérations signées et en cours de signature) s’élève à 653 MF, contre 476 MF pour les huit premiers mois de l’année dernière, la majeure partie étant réalisée en location longue durée ce qui confirme le succès de cette formule développée par LOCINDUS depuis 1997. Ces nouvelles opérations, à forte valeur ajoutée, ont permis de compenser les remboursements anticipés sur le portefeuille de crédit-bail qui ont été anormalement forts sur la période.

Le résultat courant (*) de ces deux activités est néanmoins en légère baisse : 65,7 MF contre 68,6 MF ; cette baisse est due essentiellement à l’impact de la hausse des taux et à l’aplatissement de la courbe. Ceci a conduit la Société, dans le cadre des procédures approuvées par le Conseil de Surveillance, à optimiser ses couvertures par la mise en place de CAPS et de SWAPS additionnels. Elle s’est ainsi préservée pour les années à venir contre l’impact négatif que pourrait avoir une hausse des taux courts.

LOCATION SIMPLE

Les loyers de la location simple sont en légère augmentation : 41 MF contre 40 MF au premier semestre 1999.

Le résultat courant (*) est pratiquement stable : 24,2 MF contre 24,8 MF, ceci malgré la perte de loyers (de l’ordre de 1,8 MF en base annuelle) résultant de la cession en début d’année d’un actif patrimonial à Boulogne, lequel a généré une plus-value importante (11,3 MF).

PERSPECTIVES POUR L’ENSEMBLE DE L’EXERCICE

La production de l’exercice 2000 dans son ensemble devrait être en augmentation sensible sur celle de l’exercice 1999 (710 MF).

Sauf événement adverse non prévisible à cette date, le résultat courant (*) de l’exercice devrait être en ligne avec celui du premier semestre.

Le résultat net de l’ensemble de l’exercice 2000 devrait être en hausse sensible compte tenu notamment des profits exceptionnels enregistrés au cours du premier semestre 2000.

(chiffres en milliers)

30/6/00

francs
30/6/00


30/6/99

francs
30/6/99

Résultat courant avant exceptionnel et provision
72 361
11 031
78 169
11 917

Résultat avant impôt après exceptionnel et provision
91 182
13 900
80 709
12 304

Impôt société
-20 137
-3 070
-9 710
-1 480

Impôt différé
-730
-111
-19 537
-2 978

Résultat net après impôt
70 315
10 719
51 462
7 845

(*) avant imputation des frais généraux.

Une assemblée générale mixte sera convoquée le jeudi 2 novembre 2000 à 16 heures au Centre de Conférence Edouard VII – 23, square Edouard VII – 75009 PARIS. Il lui sera demandé d’approuver un certain nombre de résolutions concernant notamment :

– L’actualisation des objectifs du plan de rachat d’actions approuvé par l’assemblée générale mixte du 29 mai dernier,

– des conventions réglementées,

– la fusion-absorption de LOCINDUS CREDIT-BAIL (*) par LOCINDUS S.A. dans un souci d’optimisation de la gestion des coûts de la Société.

(*) actuellement détenue à 100 % par LOCINDUS S.A.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES