EduBourseActualitésL'environnement n'est pas un obstacle pour l'industrie, bien au contraire c'est son...

L’environnement n’est pas un obstacle pour l’industrie, bien au contraire c’est son avenir !

À l’occasion de la présentation du plan « véhicules électriques », en collaboration avec Jean-Louis Borloo, ministre de l’Écologie, de l’énergie et du développement durable, Christian Estrosi, ministre chargé de l’Industrie réaffirme sa volonté de mettre l’environnement au cœur de la stratégie industrielle du Gouvernement : « L’environnement n’est pas un obstacle pour l’industrie, bien au contraire c’est son avenir ».

Christian Estrosi avait annoncé lors de sa visite au CEA à Grenoble le soutien de l’État auprès des industriels français engagés dans la vaste mutation industrielle que représente le développement du véhicule électrique et rappelle que ce véhicule électrique sera construit et produit en France.

En étroite concertation avec Jean-Louis Borloo, Christian Estrosi a décidé des mesures suivantes :

Le ministre entend lier directement l’implantation de l’usine de batteries à celle des voitures électriques. Pour cela il décide que l’État accordera un prêt pouvant aller jusqu’à 150 millions d’euros à Renault dans le cadre de la mise en place de la production de véhicules électriques dans son usine de Flins. Ce soutien s’ajoute à celui qui sera accordé à l’usine de batteries de Flins et au centre de recherche de Grenoble.
Christian Estrosi précise que 100 M € sont d’ores et déjà inscrits au Projet de loi de finances pour 2010. Ils permettront de financer d’autres projets d’industrialisation de « véhicules décarbonés » comme par exemple le véhicule hybride 3008 de Peugeot à Mulhouse ou la Smart à Hambach en Moselle.
Pour ce qui concerne les plateformes de tests, l’État financera également la plateforme MOVEO-DEGE, installée à Satory, à hauteur de 6 M €. L’objectif étant de caractériser les performances, la robustesse et la durée de vie des différents composants des véhicules décarbonés en reproduisant les conditions de fonctionnement au réel. Cette plateforme réunira notamment l’IFP (Institut français du pétrole), l’INRETS (Institut national de recherche sur les transports et leur sécurité), le CETIM (Centre technique des industries mécaniques) et l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, aux côtés des principaux acteurs industriels (Renault, PSA, Valeo).
Dans le cadre de la plateforme STEEVE, Christian Estrosi va affecter 1,8 M € au projet porté par l’INERIS (Institut national de l”environnement industriel et des risques) destiné à la sécurité des batteries (en lien avec l’Université Jules Vernes en Picardie), en complément des 7 millions et demi d’euros de soutien aux tests de prototypage à Grenoble/Chambéry.
Contacts presse :
Cabinet de Christian ESTROSI : Aude REVILLON D’APREVAL, Vincent PARRA – 01 53 18 45 13

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200