Accelance MSP annonce le lancement d’un centre d’hébergement virtuel

0
39

Accelance MSP, société d’infogérance spécialisée dans l’Open Source et filiale du groupe Open Wide, joue la carte de la virtualisation et annonce la disponibilité d’un nouveau service d’hébergement et d’infogérance à valeur ajoutée. Afin de faire bénéficier ses clients des dernières technologies, mais aussi de contribuer au Green IT Accelance MSP met à leur disposition une plateforme consacrée à la virtualisation basée sur un socle libre. Au-delà du caractère innovant de cette offre, l’originalité de ce service réside également dans la flexibilité des infrastructures proposées (évolutives à la demande) et des durées d’abonnement proposées. Il est ainsi possible de s’appuyer sur ces nouvelles plates-formes pour des périodes très courtes (sites événementiels…) tout en bénéficiant d’une infrastructure industrielle .

Cette nouvelle plate forme offre :

– haute disponibilité et performances garanties :

L’infrastructure virtuelle est conçue et construite afin d’offrir le maximum de garanties en matière de haute disponibilité et de redondance. L’intégralité des équipements réseau de la plateforme virtuelle sont redondés, depuis la carte réseau des serveurs jusqu’aux équipements réseau gigabit. Une redondance au niveau du stockage des données et des serveurs est également proposée dans ce nouveau service pour un maximum de performances et un maintien en condition opérationnelle des infrastructures 7j/7 et 24h/24.

– évolutivité, réactivité et interopérabilité :

La flexibilité des nouvelles technologies de virtualisation permet de répondre à un besoin client changeant : le dimensionnement initial répond au besoin actuel mais Accelance MSP est capable de faire évoluer à la demande les ressources des serveurs virtuels. L’infrastructure virtuelle permet de s’affranchir des délais de livraison et d’intégration physique. Au niveau de l’évolutivité des configurations et des durées d’utilisation, une grande souplesse est proposée. Enfin, l’infrastructure virtuelle basée sur des logiciels libres permet de migrer depuis et vers n’importe quelle plateforme virtuelle ou physique.

– sécurité et cloisonnement des données :

Les plates-formes déployées sont sur un sous-réseau dédié (VLAN) afin de garantir une segmentation logique stricte. Le filtrage des services est assuré par des firewalls locaux aux systèmes d’exploitation : les flux d’administration sont limités aux équipes d’infogérance. Le socle virtuel repose sur la technologie libre KVM qui a pour fondamentaux de réutiliser et de tirer profit de l’existant. Les piles réseaux et stockage du kernel linux sont parmi les plus sécurisées et les plus testées. L’infrastructure, grâce à cette architecture et à l’utilisation de KVM, s’appuie sur toute la puissance du libre pour garantir le cloisonnement et la sécurité des données.

1200
1200