EduBourseActualitésILOG annonce ses résultats pour le deuxième trimestre de l'exercice fiscal 2001

ILOG annonce ses résultats pour le deuxième trimestre de l’exercice fiscal 2001

Dernière mise à jour: octobre 19, 2021

Paris, France – le 25 janvier 2001. ILOG S.A., le premier fournisseur mondial de composants logiciels annonce un chiffre d’affaires de 20,5 millions de dollars pour le deuxième trimestre de l’exercice fiscal 2001 se terminant le 31 décembre 2000, contre 18,1 millions de dollars au même trimestre de l’année précédente, soit un accroissement de 14%. Le résultat opérationnel s’élève pour la période à un profit de 0,2 million de dollars, contre un profit de 0,6 million de dollars lors du même trimestre de l’année précédente. Le bénéfice par action pour le deuxième trimestre de l’année fiscale 2001 s’élève à 0,00 dollar, contre 0,03 dollar par action au deuxième trimestre de l’année précédente.

Les faits majeurs du deuxième trimestre de l’exercice fiscal 2001 sont pour ILOG des avancées dans les secteurs de l’édition de logiciels spécialisés dans la Gestion de la Chaîne Logistique et dans celui de la Gestion de la Relation Clients ” CRM ” (Customer Relationship Management), secteurs dans lesquels la Société a à la fois renouvelé et développé ses relations contractuelles avec les principaux ” ISV ” (éditeurs indépendants de logiciels), et perçu des redevances. Ces partenaires, notamment AspenTech, i2 Technologies, SAP et Siebel Systems, ont intégré de façon significative la technologie ILOG à leurs produits e-Supply Chain et à leurs autres produits CRM et de commerce électronique. En plus des outils d’optimisation de la Société, les lignes de produits de visualisation et de règles métier ont été sélectionnées par certains de ces partenaires pour gérer les transactions en temps réel et dynamiser l’utilisation du Web.

ILOG a aussi signé ce trimestre 30 nouveaux contrats avec des ISV, portant leur nombre total à plus de 230 clients ISV. Ces nouveaux partenariats, associés aux renouvellements de contrats signés ce trimestre dans la Gestion de la Chaîne Logistique, positionnent la Société pour une future croissance du chiffre d’affaires.

” Je suis heureux que nous ayons pu améliorer considérablement notre visibilité sur l’année civile 2001 grâce à nos relations sur le marché des ISV de la Gestion de la Chaîne Logistique”, indique Pierre Haren, Président Directeur Général d’ILOG. ” Nous avons aussi apporté la preuve que les produits ILOG sont bien positionnés pour ces partenaires qui doivent ajouter une orientation Internet temps réel à leurs produits. ”

” Le renouvellement des engagements de nos clients de la Gestion de la Chaîne Logistique, conjugué à l’importance des redevances et des licences de déploiement générées ce trimestre, valide notre modèle économique reposant sur la fourniture de composants aux éditeurs de progiciels, qui nous permet de mieux prévoir notre chiffre d’affaires et notre profitabilité, ” ajoute Pierre Haren.

Perspectives des divisions Télécommunications et Applications Industrielles
L’activité des marchés des télécommunications et du transport a été plus faible durant le deuxième trimestre, et certaines affaires n’ont pas été conclues comme prévu. Cependant, les bases d’une croissance future ont été établies, car presque la moitié des nouveaux accords ISV signés sont dans le secteur des télécommunications. Ces nouveaux accords ISV ont été signés avec Mannesman-Telecommerce, Quantum Bridge Communications, et Siemens, entre autres. Leurs applications devraient être déployées plus tard au cours de cette année.

ILOG a non seulement développé ses relations avec Siebel, mais a aussi signé des accords avec de nouveaux ISV du secteur CRM. Chordiant a sélectionné le moteur de règles métier JRules pour son produit Chordiant Unified CRM. La solution CRM de Chordiant est déjà commercialisée, soulignant ainsi la rapidité d’intégration et de déploiement due à l’utilisation des composants logiciels ILOG.

ILOG a aussi commencé à prendre une part dans le marché que représente la mutation globale des services financiers vers Internet, permettant par exemple la réalisation de services bancaires en ligne plus perfectionnés et intuitifs, la gestion des portefeuilles et des demandes de prêts en ligne. Notamment, AbaXX, un fournisseur allemand majeur de plate-formes électroniques, ayant adopté JRules le trimestre dernier, s’est doté de JViews ce trimestre.

Le recrutement a connu un fort développement au deuxième trimestre pour accélérer la croissance future. Les effectifs d’ILOG se sont accrus pour atteindre 560 personnes réparties dans le monde entier, soit environ 20% de plus en comparaison avec l’année précédente.

A propos d’ILOG
ILOG (NASDAQ NMS : ILOG et EURO.NM : ILOG) dont les deux sièges se trouvent à Paris et à Mountain View, Californie, est le premier fournisseur mondial de composants logiciels C++ et Java. Les composants logiciels intégrables d’optimisation, de visualisation et de règles métier d’ILOG permettent de réduire considérablement les temps de développement des applications d’entreprise déployées dans les secteurs de la gestion de la chaîne logistique, des télécoms, du transport et des services financiers. Bénéficiant de solides parts de marché sur les différents segments du marché de l’optimisation, ILOG joue également un rôle très actif dans l’émergence du marché des composants logiciels pour le commerce électronique. Consultez le site ILOG www.ilog.fr pour de plus amples informations.

——————————————————————————–

Présentation des principaux éléments financiers

Chiffre d’affaires et marge brute
Le chiffre d’affaires du trimestre est en hausse de 14% par rapport au même trimestre de l’année précédente, le chiffre d’affaires de ventes de licences et celui des services augmentant chacun respectivement de 15% et 11%. La croissance du chiffre d’affaires s’explique par le fort développement de la division Gestion de la Chaîne Logistique (VCM) qui a plus que compensé le report d’investissements constaté auprès des clients de la division Télécommunications. La division VCM représente ce trimestre 41% du chiffre d’affaires d’ILOG. Le client le plus important de la Société ce trimestre a représenté 13% du chiffre d’affaires total. La marge brute du trimestre s’est améliorée à 82% contre 80% au même trimestre de l’année précédente grâce à une amélioration de la proportion des ventes de licences sur le chiffre d’affaires total.

Dépenses opérationnelles
Les dépenses de marketing et de commercialisation ont augmenté ce trimestre de 24% par rapport à la même période de l’année précédente, en raison de la recrudescence de nos embauches dans ces secteurs d’activité. Les dépenses de recherche et de développement du trimestre, nettes de toutes subventions, sont en hausse de 17% par rapport à la même période l’an passé. Les frais généraux et administratifs pour ce trimestre ont augmenté de 13% par rapport à la même période de l’année passée. Le nombre de salariés est passé de 460 personnes au 31 décembre 1999 à 560 personnes au 31 décembre 2000. Cette augmentation de l’effectif de la Société explique l’augmentation des coûts opérationnels.

Autres frais
Les produits financiers nets et les autres revenus (dépenses) du trimestre indiquent une perte nette de (201 000) dollars, contre un profit net de 6 000 dollars lors du même trimestre de l’année précédente en raison des écarts réalisés et potentiels dus à la récente hausse de l’Euro vis-à-vis du dollar.

Résultats des six mois clos le 31 décembre 2000
La société annonce un chiffre d’affaires de 33,7 millions de dollars pour les six mois clos le 31 décembre 2000, soit une progression de 4% comparé aux 32,4 millions de dollars pour la même période l’année précédente. La perte opérationnelle pour ces six mois est de 3,3 millions de dollars contre une perte de 0,6 millions de dollar pour la même période l’année précédente. La perte par action pour les six mois est de 0,18 dollar contre 0,04 dollar pour la même période l’année précédente. Les résultats de cette période de six mois, comparés à ceux de l’année précédente, ont été affectés en septembre 2000 par le retard pris dans le flux de redevances d’un des grands fournisseurs de progiciels (ISV) ainsi que des dépenses opérationnelles plus élevées liées à la croissance de l’effectif.

Bilan
Les disponibilités et les valeurs mobilières de placement sont de 17,7 millions de dollars au 31 décembre 2000 contre 20,3 millions de dollars au 30 juin 2000. Cette baisse s’explique par les pertes des 6 derniers mois et le remboursement de la dette, compensés en partie par les encaissements des créances clients et les levées de stock-options par les employés. Le délai de recouvrement des comptes clients est passé à 90 jours au 31 décembre 2000 contre 87 jours au 30 septembre 2000.

La dette au cours de ces six mois est passée de 5,7 millions de dollars à 3,6 millions de dollars au 31 décembre 2000 en raison des remboursements prévus des prêts relatifs à l’acquisition de CPLEX Optimization, Inc en 1997. L’augmentation du capital social au cours des six derniers mois est d’environ 2,9 millions de dollars, soit un capital de 71,4 millions au 31 décembre 2000, du fait des augmentations de capital liées aux levées de stock-options et à l’achat d’actions dans le cadre des plans d’épargne entreprise. Au 31 décembre 2000, la société comptait 15,8 millions d’actions émises contre 15,4 millions d’actions au 30 juin 2000.

Cette annonce contient des informations ” forward-looking ” selon la terminologie de la législation américaine concernant les ” Titres ” et comporte des risques et incertitudes pouvant modifier de manière conséquente les résultats réels par rapport à ceux qui pourraient être inférés des informations de prospective. Ces risques et incertitudes incluent, entre autres, l’évolution, la croissance et la profitabilité du commerce électronique, de la gestion de la chaîne logistique et des autres marchés du logiciel, la réussite de la politique commerciale envers les ISV, les risques économiques, politiques et le taux de change liés aux opérations européennes, américaines et asiatiques, l’échéancier et la saisonnalité des paiements de certains gros contrats et les risques et incertitudes mentionnés sous la rubrique ” Facteurs de risques ” dans la présentation 20-F de la société relative à l’exercice se terminant le 30 juin 2000, qui est enregistré auprès de la United States Securities and Exchange Commission.

ILOG est une marque déposée par ILOG. Tous les autres produits et noms de société cités sont des marques commerciales ou des marques déposées par leurs sociétés respectives.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES