EduBourseActualitésTractebel crée une nouvelle filiale axée sur le gaz naturel liquéfié (GNL)

Tractebel crée une nouvelle filiale axée sur le gaz naturel liquéfié (GNL)

Dernière mise à jour: octobre 19, 2021

Tractebel a créé une nouvelle société, Tractebel LNG, afin d’assurer la coordination et le développement de ses intérêts croissants sur les marchés mondiaux du GNL.

Etablie à Londres, au Royaume-Uni, la nouvelle société aura pour mission d’élargir les activités de Tractebel en matière de GNL, en partant notamment de sa part actuelle de 20% sur le marché atlantique. Elle procèdera à la diversification de ses activités dans d’autres régions, identifiera et développera de nouvelles sources d’approvisionnement (telles des installations de liquéfaction). Elle coordonnera la capacité de transport de GNL actuelle de Tractebel, tout en gérant sa part dans l’usine de liquéfaction Atlantic LNG, à Trinidad & Tobago. Elle participera en outre au développement de transactions à court terme, à l’arbitrage et à la négociation de contrats d’approvisionnement à long terme ; elle établira un centre d’information et de coordination chargé d’assister les autres entités opérationnelles de Tractebel dans le développement de projets de GNL.

La nouvelle société cherche notamment à favoriser des transactions visant à optimiser les capacités de transport. Une transaction de ce genre vient d’être approuvée : plutôt que d’être acheminée vers l’Espagne, une quantité de GNL est transportée de Trinidad vers le terminal de Tractebel à Boston ; en échange, du GNL algérien initialement destiné à Zeebrugge (Belgique) est transporté vers l’Espagne.

Tractebel LNG fait partie de l’entité opérationnelle Electricité et Gaz International (EGI), et déploiera ses activités dans le monde entier. En Europe, elle coordonnera ses activités avec Distrigaz.

La nouvelle société sera dirigée par Philippe van Marcke, actuel Vice-Président Exécutif de Tractebel North America, en charge de la stratégie et de la gestion de portefeuille. Philippe van Marcke a notamment créé Tractebel Energy Marketing Inc (TEMI), le pôle de trading nord-américain de Tractebel. “La demande de gaz naturel est en pleine croissance, d’où l’augmentation du nombre de projets de GNL dans le monde entier », explique Philippe van Marcke. “Le monde a donc besoin d’installations de liquéfaction supplémentaires, d’une capacité de transport accrue et de nouveaux terminaux de stockage et de gazéification. Tractebel LNG optimisera l’expérience considérable dont dispose Tractebel dans ce domaine en veillant à une coordination effective entre l’ensemble de nos opérations de par le monde”.

Dirk Beeuwsaert, CEO d’Electricité et Gaz International, souligne: “Ce développement s’inscrit entièrement dans le cadre de la stratégie globale de Tractebel, visant à intégrer ses opérations afin de générer des synergies et de créer de la valeur ajoutée pour ses clients. En rassemblant nos compétences techniques et opérationnelles dans ce domaine, nous optimiserons la valeur de nos activités tout en élargissant leur portée sur ce marché en pleine croissance ».

Note aux éditeurs

Tractebel a fait l’acquisition de Cabot LNG, un importateur et distributeur américain de gaz naturel liquéfié, en septembre 2000. Cabot LNG a récemment changé son nom en Tractebel LNG North America LLC.

Tractebel LNG North America exploite le principal terminal d’importation de GNL du pays à Everett, dans le Massachusetts, qui dessert le marché de la Nouvelle Angleterre. Elle dispose également d’une participation de 10% dans la nouvelle unité de liquéfaction de gaz exploitée par Atlantic LNG à Trinidad et Tobago. La société possède également un méthanier, le Matthew, chargé du transport de gaz à destination des marchés du nord-est des Etats-Unis et de Porto Rico. En outre, Tractebel LNG North America dispose d’un méthanier algérien, le Ben Boulaid, destiné au transport de GNL au départ d’Algérie. Elle a récemment conclu avec Bergesen un contrat d’affrètement sur 20 ans, portant sur deux méthaniers. Tractebel LNG North America importe du gaz naturel liquéfié par l’intermédiaire de sa filiale DOMAC. Le gaz en provenance principalement d’Algérie et de Trinidad, est acheminé vers son terminal marin d’Everett (Boston).

Distrigaz, en charge du transport, de l’approvisionnement et du trading de gaz naturel au sein de la division Electricité et Gaz Europe, dispose depuis 1987 d’un terminal gazier dans le port de Zeebrugge (Belgique). Ces installations, dont la capacité de réception annuelle s’élève à 5 milliards de m³, donnent accès au marché belge (soit une consommation annuelle de 16 milliards de m³). Elles se situent en outre à proximité du marché spot du hub de Zeebrugge.

Quant à sa capacité de transport, Distrigaz a conclu des contrats d’affrètement à long terme portant sur l’utilisation de deux méthaniers : le Methania (temporairement mis à la disposition de Tractebel LNG North America) et le méthanier algérien Mourad Didouche. Distrigaz a en outre récemment acquis une participation de 49 % dans un grand méthanier, actuellement en chantier (en partenariat avec Bergesen). Il sera utilisé par Tractebel LNG North America et devrait être lancé en 2003.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES