EduBourseActualitésBonne résistance de Sopra Group en 2009

Bonne résistance de Sopra Group en 2009

Paris, le 15 février 2010 – Le chiffre d’affaires de Sopra Group s’établit à 1 094,3 millions d’euros pour l’année 2009. Par rapport à l’exercice précédent, son repli est contenu à 3,1 % et, à taux de change et périmètre comparable, à 4,5 %. Le résultat opérationnel courant s’établit à 83,0 millions d’euros, soit une marge opérationnelle courante de 7,6 % supérieure à l’objectif annoncé (marge supérieure à 7,0 %).

sopra15022010-1.jpg

Le résultat opérationnel s’élève à 63,2 millions d’euros : il intègre l’amortissement d’éléments incorporels à hauteur de 2,6 millions d’euros et des charges non récurrentes concernant la filiale espagnole d’intégration de systèmes pour 17,2 millions d’euros (15,0 millions d’euros de dépréciation d’écarts d’acquisition et 2,2 millions d’euros de coûts de restructuration).

1 Calculé sur le nombre moyen pondéré d’actions ordinaires en circulation.
2 Capacité d’autofinancement diminuée des intérêts financiers nets et de l’impôt sur les sociétés versés, de la variation du besoin en fonds de roulement et des investissements relatifs au cycle d’exploitation, net des cessions.

Après prise en compte d’un résultat financier en nette amélioration (+16,7 %) et d’une charge non récurrente de 4,1 millions d’euros relative à l’arrêt de l’activité de conseil exercée en Espagne par la filiale Valoris Iberia, le résultat net s’établit à 27,1 millions d’euros.

La baisse de l’endettement financier net qui, à 137,4 millions d’euros, se situe à un niveau très largement inférieur aux prévisions établies en début d’année, traduit les progrès accomplis dans la gestion du besoin en fonds de roulement.

Informations par activité

sopra15022010-2.jpg

Conseil en management : Le chiffre d’affaires s’élève à 37,1 millions d’euros, soit un recul de 17,2 % par rapport à l’exercice précédent. Comme annoncé, ce repli s’est atténué depuis le début de l’année : la croissance organique du quatrième trimestre est de -7,3 % contre -24,6 % en début d’année. Le résultat opérationnel courant, à 0,8 million d’euros, est conforme aux prévisions.

ISS France : Le chiffre d’affaires est de 704,5 millions d’euros, en croissance organique de +0,3 %. Le résultat opérationnel courant ressort à 58,5 millions d’euros, soit une marge de 8,3 %. Compte tenu de la conjoncture économique, la performance du Groupe sur ses métiers de base en France est excellente. Ces performances ont été rendues possibles par la signature et l’exécution de contrats d’envergure en outsourcing applicatif et en intégration de systèmes notamment dans les secteurs privilégiés par le Groupe (services financiers, secteur public, parapublic, utilities). Un important travail sur l’offre et l’industrialisation de l’ensemble de la chaîne de production nous permet de conforter notre positionnement en accompagnement des grands donneurs d’ordre sur leurs projets stratégiques. Dans le domaine bancaire, l’offre de solutions Evolan suscite un intérêt renouvelé qui s’est déjà traduit par d’importants succès.

ISS Europe : Le chiffre d’affaires en Europe ressort à 170,5 millions d’euros, en repli de 15,3 %. Le résultat opérationnel courant est de 5,2 millions d’euros, soit une marge de 3,0 %. Le programme de transformation engagé dans chaque filiale a minimisé l’impact de la crise sur les marges.

– Au Royaume-Uni, le recul du chiffre d’affaires est de 14,3 % mais la marge opérationnelle courante, en amélioration de plus de 2 points de pourcentage, s’élève à 6,9 % contre 4,7 % l’année précédente.
– En Espagne, où le marché demeure très difficile, la performance est décevante en raison du retard enregistré dans la mise en oeuvre des plans d’actions en réponse à la crise. Le chiffre d’affaires recule de 18,2 % et la marge opérationnelle courante ressort à 3,6 %. Comme indiqué ci-dessus, des charges exceptionnelles, pour un montant de 17,2 millions d’euros, ont dû être comptabilisées.

Axway : Le chiffre d’affaires s’élève à 182,2 millions d’euros, en croissance totale de +6,4 % et en croissance organique de -7,6 %. Le recul organique résulte d’un premier semestre très difficile (-14,0 %) suivi d’une meilleure tenue du second semestre (-1,4 %). Le résultat opérationnel courant ressort à 18,5 millions d’euros, soit une marge de 10,2 %, au-delà de la prévision annoncée (marge entre 7 et 10 %). Le bon volume des ventes de licences au deuxième semestre et particulièrement en décembre n’a pas totalement compensé l’effet en début d’année de la crise économique.

3 ISS : Intégration de systèmes et solutions.
4 ROC : Résultat opérationnel courant

Dans un contexte économique difficile, les résultats du Groupe constituent une bonne performance qui témoigne de la qualité de son positionnement stratégique, de la pertinence des choix effectués en matière de portefeuille d’activités, de marchés et d’organisation de la production.

Situation financière du Groupe
Le Groupe a dégagé un flux net de trésorerie disponible (free cash flow) de 91,2 millions d’euros, en augmentation de 72,4 %. L’endettement net ressort à 137,4 millions d’euros contre 198,2 millions fin 2008. Les fonds propres s’élèvent à 281,7 millions d’euros après imputation sur le résultat de l’exercice de la dépréciation des écarts d’acquisition concernant la filiale d’intégration de systèmes en Espagne, ramenés de 81 à 66 millions d’euros.

Au 31 décembre 2009, la situation financière est saine tant en ce qui concerne la maturité de la dette que la conformité avec les covenants bancaires :

– Le ratio d’endettement net sur capitaux propres s’élève à 48,8 %.
– L’endettement financier net représente 1,52 fois l’excédent brut d’exploitation (EBE).
– Le résultat opérationnel sur le coût de l’endettement financier net s’établit à 6,86.

Sopra Group dispose, par ailleurs, d’une trésorerie et de lignes de crédit confirmées et non utilisées d’un montant de 194 millions d’euros.

Dividende
Il sera proposé à l’Assemblée Générale de verser, au titre de l’exercice 2009, un dividende de 0,80 € par action, soit 34,5 % du résultat net. Cette proposition traduit la mesure dont le Groupe veut faire preuve au regard de la situation actuelle.

Stratégie
Le Conseil d’administration confirme la poursuite du projet de séparation des activités de sa filiale Axway de celles de Sopra Group en vue de la cotation d’un nouveau groupe Axway à l’issue de laquelle Sopra Group conserverait une participation de 15% (cf. les communiqués de presse du 22 octobre et du 9 décembre 2009).

Sopra Group et Axway continuent de travailler sur leur programme de transformation qui permettra aux deux sociétés de mener des projets industriels indépendants à haute valeur ajoutée pour leurs clients, leurs collaborateurs et leurs actionnaires.

Après consultation des instances représentatives du personnel, cette opération serait soumise à l’approbation des actionnaires de Sopra Group et pourrait être réalisée, sous réserve de l’absence de conditions défavorables, sur la base des comptes semestriels clos au 30 juin 2010, au cours du dernier trimestre de l’année 2010.

Perspectives
À cette date, aucun autre événement connu susceptible d’avoir une incidence significative sur la situation financière du Groupe n’est à signaler.

Pour l’année 2010, Sopra Group prévoit une croissance organique et une légère amélioration de sa marge opérationnelle courante. Axway prévoit également une croissance organique et une légère amélioration de sa marge opérationnelle courante.

Évolution du périmètre de consolidation
Comme indiqué précédemment, Tumbleweed Communications (USA) est consolidée depuis le 1er septembre 2008.

Calendrier financier
Mardi 4 mai 2010 après fermeture de la bourse : publication du chiffre d’affaires du premier trimestre 2010.

Mardi 22 juin 2010 : assemblée générale des actionnaires.

Contacts
Relations Investisseurs : Kathleen Bracco – +33 (0)1 40 67 29 61 – [email protected]
Relations Presse : Virginie Legoupil – +33 (0)1 40 67 29 41 – [email protected]

Avertissement
Le présent document contient en outre des prévisions auxquelles sont associés des risques et des incertitudes concernant la croissance et la rentabilité du Groupe dans le futur. Le Groupe rappelle que les signatures des contrats de licence, qui représentent souvent des investissements pour les clients, sont plus importantes au deuxième semestre et de ce fait, peuvent provoquer des effets plus ou moins favorables sur la performance de fin d’année. La suite des événements ou les résultats réels peuvent différer de ceux qui sont décrits dans le présent document en raison d’un certain nombre de risques et d’incertitudes qui sont décrits dans le Document de référence 2008 déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 20 avril 2009.

A propos de Sopra Group
Acteur majeur du conseil et des services informatiques en Europe, Sopra Group a réalisé en 2009 un chiffre d’affaires de 1 094 millions d’euros et dispose d’un potentiel humain et intellectuel de plus de 12 000 personnes. Grâce à une culture historique de l’excellence et à une forte expertise sectorielle, fonctionnelle et technologique, le Groupe offre à ses clients une démarche globale adossée à un dispositif industriel éprouvé. L’ambition de Sopra Group est de permettre à ses clients de se concentrer sur les projets de transformation liés à leur compétitivité et à leur croissance. Son périmètre de compétences s’étend depuis la réflexion stratégique en amont, jusqu’à la conduite de grands projets d’intégration de systèmes et à l’outsourcing applicatif. Le Groupe poursuit, par ailleurs, le déploiement mondial de son activité d’intégration d’applications et de gestion des processus métiers à travers sa filiale Axway, leader mondial des « Business Interaction Networks » avec une gamme complète de solutions et de services. Pour plus d’informations, retrouvez-nous sur www.sopragroup.com.

Pierre Perrin-Monlouis
Pierre Perrin-Monlouis
Fondateur de Rente et Patrimoine (cabinet de gestion de patrimoine), Pierre Perrin-Monlouis est un analyste et trader pour compte propre. Il vous fait profiter de son expérience en trading grâce à ses analyses financières et décrypte pour vous les actualités des marchés. Son approche globale des marchés combine à la fois l'analyse technique et l'analyse fondamentale sur l'ensemble des marchés : crypto, forex, actions et matières premières.
ARTICLES SIMILAIRES
1200
1200